pearlEn vous promenant a Londres, vous rencontrerez peut-être ces singuliers personnages… Quelle drôle de tenue!

Les marchands de quatre-saisons utilisaient, paraît-il ces touches vernissées sur leur tenue. Henry Croft, élevé dans un orphelinat près de St Pancras (pensez-y la prochaine fois que vous prendrez l’Eurostar) se mit a collectionner ceux qu’il retrouvait au sol, puis en décora toute sa tenue, son chapeau et sa canne. On le surnomma Pearlie King, le roi nacré. Nous sommes en 1875. Un succès fabuleux.

Les promeneurs l’arrêtaient, lui donnaient une pièce, qu’il remettait ensuite a l’orphelinat de son enfance, afin d’aider d’autres enfants. Petit a petit, les hôpitaux et associations firent appel a lui afin de récolter des fonds. Impossible de gérer seul, d’autres Pearlies, rois et reines vinrent rejoindre l’aventure.

De nos jours, la cause charitable continue. Souvent le costume est transmis dans la famille. Je les croise souvent a Covent Garden, toujours souriants et prêts a poser pour une photo souvenir.

Regardez les costumes d’un peu plus près. Chaque cercle se calque sur la taille d’une pièce d’un penny. Notez les motifs, chacun ayant une signification. Certaines sont logiques: un fer a cheval amène de la chance, une colombe la paix… D’autres sont plus cotons: une ancre représente l’espoir, un pot de fleurs un marchand de quatre-saisons…

J’ai hâte d’assister au Harvest Festival le premier dimanche d’octobre voir cette grande famille (ou devrais-je dire monarchie?) défiler.

Jetez un coup d’oeil sur leur site pour plus de photos! Ou revisionnez Mary Poppins, ils apparaissent sur la chanson Supercalifragilisticexpialidocious….




Author

Voyageuse gourmande, en pause sous un parapluie a Londres... Retrouvez-moi aussi sur www.mathieuetcoralie.com pour des ballades a la "Alice au pays des merveilles"...

3 Comments

  1. Londres est en constante evolution – toujours tres moderne, toujours tres classique, toujours kitsch ou rigolote!

  2. Je partage l’avis d’Elisa, c’est très plaisant de découvrir Londres autrement… Quelle ville! J’ai l’impression qu’il s’y passe toujours quelque chose!

  3. J´adore cet article Coralie!
    Brava! Tu nous montres “un autre” visage de Londres.
    À très bientôt
    Elisa

Write A Comment

Pin It