91 vues

Les Vestiges de l’aube de David Khara

0

Manhattan est en proie à une mystérieuse vague de meurtres. Barry Donovan, flic New Yorkais dévoré par le désespoir, mène une difficile enquête. Au détour d’un salon de discussion sur Internet, il fait la connaissance de Werner. Personnage passionnant et hors du temps, il se révèle un ami bien peu commun… En compagnie du plus humain des vampires, découvrez les secrets enfouis dans Les vestiges de l’aube.Ce thriller fantastique marque le début des aventures de Werner Von Lowinsky. Des collines de la Virginie au cœur de Manhattan, de la guerre de sécession à nos jours, on se laisse emporter par le flot hypnotique du premier roman de David S. Khara.

Vous savez maintenant combien je suis attaché à la maison d’édition Rivière Blanche qui présente souvent de sacrés bon petits bouquins.

Les vestiges de l’aube est le premier roman de David S. Khara et autant le dire tout de suite, pour un coup d’essai, c’est un coup de maître. Allier le polar, le thriller et le fantastique n’est pas forcément évident mais avec ce livre, le mélange des genres se révèle parfaitement réussi.

Cette histoire d’un vampire esseulé à la recherche de son âme qui se lie d’amitié avec un flic New Yorkais dépressif est tout à fait originale. À cette relation déjà troublante, se greffe une enquête policière passionnante et parfois sanglante qui captive littéralement le lecteur. La relation Barry, Werner est assez ambiguë et intrigante et les caractères des deux protagonistes principaux sont bien cernés et parfaitement rendus. Werner, le vampire,n’a rien d’un monstre froid et sanguinaire tout en restant dangereusement imprévisible et la progression de son amitié avec Barry n’est pas sans poser de problèmes moraux à ce dernier.

Et ce récit fantastico-policier qui tient la route, est admirablement servi par une fort belle écriture très rythmée qui nous transporte de l’époque de la guerre de sécession, décrite avec beaucoup de crédibilité, au trépidant Manhattan contemporain.

L’épilogue est d’une habileté diabolique puisqu’à la façon d’un feuilleton du XIX° siècle il laisse entrevoir le début d’une nouvelle aventure…

J’ai adoré LES VESTIGES DE L’AUBE que je vous conseille sans réserves. C’est un livre passionnant, atypique et remarquablement bien écrit.
Bravo et merci Monsieur Khara et ne tardez pas trop à nous livrer un autre volume aussi captivant que celui-ci.

Aux éditions Rivière blanche



Partager

A propos de l'auteur

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!