102 vues

Lorsque les divinités sont devenues sourdes

0

 

L’affaire de Agong – ( le grand-père qui « aurait » envoyé 4 sms injurieux vis-à-vis de la royauté au secrétaire de l’ancien Premier ministre Abbhisit,  condamné sans preuve à 20 ans de géole et décédé récemment en prison) – cette affaire continue de faire beaucoup de bruit. Sans doute davantage à l’extérieur du pays qu’à l’intérieur où j’ai été surprise de constater que les regards devenaient interrogatifs (sincères) ou vagues (sages) lorsque je prononçais le nom de ce grand-père devenu célèbre malgré lui. Les thaïlandais ont tendance à jouer les fameux « 3 petits singes de la sagesse chinoise », lorsqu’on évoque devant eux des sujets qu’ils ne connaissent pas ou ne veulent pas entendre… ces trois petits singes qui ne voient pas, n’entendent pas, ne parlent pas. « Agong ? Jamais entendu parler… »

On peut vivre en Thailande et rêver que ce pays est celui de la douceur de vivre… Beaucoup de  thaïlandais en sont persuadés et peut-être sont-il sages après tout. Mais la société bouge et évolue en dehors d’eux, ou avec eux. Et à force de garder les yeux fermés, ils vont se réveiller un matin avec de terribles surprises.  Sans doute y pensent-ils parfois, mais… « Demain c’est loin et demain est un autre jour » dans une société où beaucoup vivent… au jour le jour justement.

Quand les dieux sont devenus sourds, les déesses de pacotille prennent la place. Déjà il y a deux ans, un chanteur conservateur s’était érigé en juge du haut de son estrade et avait hurlé sa haine avec des tremolos dans la voix : « Que ceux qui n’aiment pas mon père quitte ce pays, ce pays n’est plus leur pays, qu’ils dégagent  etc.. ». Aujourd’hui c’est une autre « Dara » (star) de la scène qui envoie ceux qui ne sont pas d’accord avec elle “en enfer”.

Joli mélange d’Angelina Joli américaine et de Clotilde Coureau française, elle se surnomme Tak et a joué dans le célèbre film « Tom Yam Kung ». Elle fait le buzz sur le net en ce moment… Un buzz qui se passe entre « pro » et « con » de l’amendement de l’article 112 concernant les crimes de lèse-majesté. (« Amendement que ni le gouvernement, ni le « Pheua Thaï », ni l’UDD n’ont les couilles de remettre en question » écrit un prof d’université de Chulalongkorn, pro amendement, dans le « Bangkok Post » « Couilles » ? non il n’a pas écrit ce mot, c’est ma propre traduction)

Ce qu’a écrit Tak à la jolie plastique, à la bouche de vipère et à l’attrait de gorgone  : 4 commentaires dans le cyberspace, 4 commentaires dont voici la teneur : « Agong est mort, c’est son karma » – « C’est bien fait qu’il soit mort, le pays ne s’en portera que mieux » – « Notre pays s’en porte déjà mieux depuis qu’il est mort » –  Et puis encore ceci : « Je me fiche que vous vous soyez moqué de moi ou que vous m’ayez critiquée parce que je montrais mes seins, mais je ne suis pas idiote, pourquoi vous battez-vous pour Agong ? Lorsque vous mourrez, vous irez le rejoindre en enfer parce que Agong est définitivement en enfer pour avoir insulté mon père ».

Peut-être faudrait-il s’entendre sur le sens du mot amour en Thaïlande. Si cet amour rend aveugle, sourd et muet, si cette forme d’amour engendre la pire des haines, la haine de l’autre ; du frère, de la sœur, alors cessons d’honorer les dieux qui de toute façon sont devenus sourds et ne restons que des humains. Des « humains » à la façon énoncée par Nietzche : en tenant compte d’une réalité en nuances, en gradations.

Blog  054
La société thaïlandaise est en mouvement miss Tak et vous deviendrez vieille vous aussi. Vos propos de haine ne font que monter les uns contre les autres, des frères et sœurs qui en général évitent l’affrontement dans la conversation, mais qui pourtant,  à force d’évitement, risquent, un jour d’être confrontés à « une guerre dans la ville » –  traduction exacte de  สงครามกลางเมือง (« Songkram klang meuang » : guerre civile)

Powered By WizardRSS.com | Full Text RSS Feed | Amazon Plugin WordPress | Android Forums | WordPress Tutorials

Qui est l’auteur?

michele jullian maleeJe m’appelle Michèle Jullian. J’aime les voyages, la photographie, l’écriture.

Voyager ce n’est pas seulement prendre l’avion ou parcourir la planète, c’est aussi voyager dans les livres, les deux étant l’idéal. Chaque voyage comporte sa part de découvertes et de déconvenues, lesquelles deviennent expériences, à partager ou pas. Voyager est une aventure de chaque instant. Mes repères sont en France et en Thaïlande où je réside « on and off ». J’ai écrit un roman “théâtre d’ombres” qui a pour décor la Malaisie et la Thaïlande …

Découvrez le blog de Michèle, une femme à la croisée des cultures …



Partager

A propos de l'auteur

Partage ma vie entre Thaïlande et Paris ... Intérêts: les voyages, la photo, l’écriture, vient d’écrire un roman "théâtre d'ombres" qui a pour décor la Malaisie et la Thaïlande__________________________________________________________________________________________________________________Le blog de Michèle, une femme à la croisée des cultures

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!