210 vues

Mma Ramotswe détective d’Alexander McCall Smith : un roman plein de vie

4

Alexander McCall Smith nous propose dans son roman Mma Ramotswe Détective de suivre les enquêtes souvent drôles et parfois inattendues menées par la première femme détective du Botwana, à la tête de L’agence N°1 des Dames détectives qu’elle a fondée.

Mma Ramotswe détective ; une femme de caractère et émouvante

À la mort de son père, éleveur de bétail au Botswana, Precious Ramotswe “Mma Ramotswe” a vendu le troupeau de vaches et utilisé l’argent obtenu pour ouvrir l’ Agence N°1 des Dames Détectives. En tant que seule femme détective du pays, Mma Ramotswe acquiert petit à petit une certaine renommée, alors qu’elle doutait au début de la pérennité de son entreprise. Aidée de son assistante, Mma Makutsi, qui reste au bureau pour recevoir les clients, Mma Ramotswe parcourt le pays au volant de sa petite camionnette blanche et résout plus ou moins facilement les enquêtes qui lui sont confiées.

Mma RamotsweCe titre est le premier volume consacré à ce personnage de détective, créé par Alexandre McCall Smith, écrivain écossais né au Zimbabwe.
Au cours de ce roman plein de vie, l’auteur nous fait partager les péripéties de son héroïne, Mma Ramotswe qui a décidé de prendre son existence en main, après avoir subi les aléas d’un mauvais mariage avec un homme violent. Il raconte la vie du père de Precious, l’enfance de celle-ci et cette évocation est pleine de charme et d’émotion, même si les faits sont toujours traités légèrement, avec ironie et dérision.

Quant aux enquêtes de Mma Ramotswe, aucune prise de tête n’est à craindre ! Grâce à son bons sens et à son

intuition, notre détective s’en sort avec brio, même si elle se trouve bien perplexe quelquefois à la première rencontre avec le client. Elle fait preuve d’une très grande humanité face aux différents délinquants qu’elle rencontre, montrant tantôt une indulgence bienveillante, tantôt une volonté implacable.

J’ai passé un très bon moment avec ce premier épisode, dans lequel, mine de rien, transparait un grand amour de l’auteur pour ces régions d’Afrique du Sud et pour leurs habitants, encore imprégnés des traditions locales.

D’autres avis chez Laura, Soie.
 

Éditions 10-18 (2003)
Traduit de l’anglais par Élisabeth Kern.

Note du lecteur  : coeurs-4



Partager

A propos de l'auteur

La rue de Siam est une des artères principales de ma ville natale, connue grâce au poème de Jacques Prévert, "Barbara". Anciennement Rue de Saint-Pierre, elle a été rebaptisée suite à la visite en France des ambassadeurs du roi de Siam en 1686, en réponse à l'invitation du roi Louis XIV. ____________________________________________________________________________________________________________________ Le blog de la Rue du Siam___________________________________________________________________________________________________________________Contactez Nanou sur sa messagerie

4 commentaires

    • Sur Arte, tous les jeudis, ils diffusent depuis le 4 Août à 20h40 les épisodes de cette série adaptée des romans en question. Elle est vraiment très agréable aussi, un ton si particulier et enjoué malgré la gravité de certaines affaires et des histoires touchantes comme les personnages, qui sont vraiment très bien interprétés. On est totalement plongé dans une Afrique vraiment mal connue dont les images sont superbes… Le titre est l’agence n°1 des dames détectives…

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!