80 vues

Nouveaux indiens de Jocelyn Bonnerave : Et les indiens?

1

nouveauxindiens

Nouveaux indiens est un premier roman, signé Jocelyn Bonnerave aux éditions Seuil. Ce roman de littérature française assez étrange et atypique, qui suit un anthropologue français en  Californie, pose une question anthropologique et ethnologique fondamentale : “sommes-nous aujourd’hui si différents des sauvages d’hier”?

 

Voilà un premier roman qui m’a laissée perplexe malgré son argument littéraire intéressant. Il est étrange de commencer de cette manière une chronique mais ma surprise et mes interrogations vont planer sur mes mots.
Un jeune anthropologue français débarque en Californie, dans une université où officie un célèbre musicien musicologue: il est curieux d’observer la manière et l’art avec lesquels cet enseignant orchestre la transmission de son savoir. Lorsque notre narrateur arrive à Berkeley, le groupe d’étudiants est encore sous l’émotion de la disparition de l’une des leurs: Mary qui s’est éteinte, doucement, lentement, en suivant le chemin de l’anorexie. Pourquoi une jeune fille, danseuse, belle, pétillante, pleine de vie, se laisse-t-elle emporter par la faim orchestrée? C’est ce que décide de comprendre le narrateur en menant une enquête en filigrane de ses recherches universitaires. Sur sa route, il croise des personnages hauts en couleurs, intéressants à l’image de la propriétaire de sa chambre et de son colocataire, vieux babacool converti au bouddhisme, parfois inquiétants (comme Barry le petit ami de Mary) et quelque peu surprenant comme Tree qui deviendra son amante torride et peu embarrassée par les tabous!
Notre héros rédige son journal de bord, collectant et reportant sur le papier les menus faits et gestes des étudiants et des enseignants, les remarques qui lui viennent à l’esprit en lisant et regardant les infos où la campagne des éléctions présidentielles bat son plein. Il note la place prise par l’obésité, mal du siècle de la société américaine, qui devient peu à peu un enjeu politique et une gageure de santé publique; il s’aperçoit d’ailleurs que Barry et Graham, un prof d’ethonologie de l’université, ont réfléchi à la question et que Mary a participé à un séjour d’étude dans une tribu amazonienne dont la particularité est de manger ses défunts. Un déclic se serait-il produit dans la tête de Mary à l’issu de cette étude?
Le style du roman est très moderne, très “dans l’air du temps” ce qui peut être dérangeant…d’ailleurs, je dois avouer qu’il m’a gênée pendant un moment, cependant, on s’habitue au fil des phrases et cela passe. Le cannibalisme placé en toile de fond peut apparaître comme une interrogation philosophique et ethonologique sur les actuels comportements alimentaires d’une société moderne de l’abondance et de l’outrance. Le nouveau Monde a-t-il changé depuis le débarquement des premiers colons? On peut s’interroger longtemps sur le changement ou non des hommes depuis cette époque lointaine, sans pour autant récolter un élément tangible de réponse. C’est ce qui fait le charme de ce récit qui s’avère être, au final, une lecture surprenante qui bouscule certaines convenances de bienséance (les scènes amoureuses, entre le narrateur et son amante, sont d’un érotisme torride, osé, à la limite de la violence et au bout d’un moment leur côté volontairement trash lassent le lecteur et n’apportent rien à l’histoire ni à l’argument littéraire).
Que dire de ce premier roman? Il est plaisant à lire une fois le rythme prosodique intégré et est intéressant dans sa construction. Cependant, son parti pris très “dans l’air du temps” (une pincée d’autofiction, deux louches d’érotisme torride saupoudrées d’un zeste de violence sexuelle) a freiné mon enthousiasme. “Les nouveaux indiens” a le mérite d’être une curiosité de la rentrée littéraire.

Je remercie Suzanne de Chez les filles de m’avoir proposé ce titre qui a su titiller ma curiosité.

Cliquez pour accéder au blog littéraire de chatperlipoette

Cliquez pour accéder au blog littéraire de chatperlipoette



Partager

A propos de l'auteur

Il était une fois une passion des mots, de tous les mots, ces petites lettres qui, ordonnées au gré de l'inspiration, ont formé une des plus belles inventions de l'Humanité: l'Ecriture. Il était une fois un amour des chats, une fascination pour ce petit animal domestique tout en charmes et mystères. Il était une fois une inclination pour le thé, breuvage de délicates feuilles venues des montagnes d'Asie, un breuvage qui se déguste dans la sérénité d'un moment privilégié. Il était une fois une envie de faire partager et de coucher sur un cyber-espace lectures, écrits, clins d'oeil et réactions.....Chatperlipopette!!!____________________________________________________________________________________________________________________ http://chatperlipopette.blogspot.com/

Un commentaire

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!