Paris-Shanghai, une drôle de fantaisie by Chanel

Avez-vous entendu parler du lancement de la nouvelle collection Chanel? Il a eu lieu à Shanghai jeudi soir dernier, et coïncide avec l’ouverture d’une nouvelle boutique. Bien sûr, je n’étais pas au lancement, et je ne suis pas encore passée du côté de la boutique, mais j’ai par contre visionné le mini-film que Karl Lagerfeld a créé pour l’occasion.


coco chanel

Il s’agit de Paris-Shanghai a fantasy, 22 minutes dédiées au voyage onirique en Chine de Coco Chanel. Je viens donc de le voir et il m’a laissé un peu perplexe… Sans être une spécialiste du personnage, je pense que mettre en avant un discours imaginaire d’une personnalité de cette envergure est vraiment risqué.

Mais ça frise carrément le ridicule dès le début du film quand Coco s’entretient en anglais avec deux jeunes Chinois dans les années 1960: on est au temps fort du maoïsme, et Karl Lagerfeld les fait s’extasier devant de la haute couture. Et c’est loin d’être le seul passage déroutant.

chanel shanghai

Certes ce film est censé incarner un rêve de la créatrice de mode, et dans un rêve tout est permis, mais ces anachronismes m’ont plus que dérangée, sans parler de la caricature générale de la culture chinoise et du manque d’acteurs chinois! La cible marketing de la maison Chanel devrait pourtant être chinoise, mais j’ai du mal à imaginer les Chinois appréciant ce film. Il semble plutôt avoir été fait pour plaire à l’imaginaire des Occidentaux en mal d’orientalisme ou des riches expatriés de Shanghai…

Le film vous le pouvez le voir en cliquant ici (et la nouvelle boutique est à cette adresse: No.32, Zhong Shan Dong Yi Road).

Et vous, qu’en avez-vous pensé?

 340 Visites au total,  1 aujourd'hui

1 réflexion sur “Paris-Shanghai, une drôle de fantaisie by Chanel”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *