16 403 vues

Payer au Montenegro : frais bancaires, commissions et modes de paiement acceptés

4


Si vous envisagez de passer des vacances au Montenegro, peut-être vous interrogez-vous sur la manière dont on paie dans ce pays… Quelle est sa monnaie officielle au Montenegro? Vaut-il mieux payer en liquide ou par carte bancaire ? Y a-t-il des frais bancaires puisque le Montenegro est certes européen mais pas encore membre de l’Union européenne. Voici quelques éléments de réponses.

Quelle est la monnaie locale au Montenegro?

Aussi étrange que cela puisse paraître, si le Montenegro n’est pas dans la zone euro, il utilise néanmoins l’euro comme monnaie officielle. Le Montenegro n’a pas d’euros à son effigie compte tenu de son statut particulier d’usager de l’Euro sans pour autant appartenir à la zone euro où chaque pays peut frapper sa monnaie. Les monnaies locales voisines comme le dinar serbe, la kuna croate, le mark convertible ne sont pas acceptées.

Avant votre voyage au Montenegro, pensez bien à consulter votre banque pour envisager des options qui permettent de réduire les frais bancaires ou de les supprimer et vérifiez le plafond de votre carte pour éviter les rejets lors de retraits ou d’achats. Chaque carte bancaire et contrat correspond à un plafond pour le montant des retraits et pour les dépenses effectuées. Il est souvent utile de réviser ce plafond momentanément pour voyager tranquillement…

Y a-t-il des frais pour retirer ou payer en euro au Montenegro?

L’usage de l’euro au Montenegro n’exclut pas les commissions pour les retraits bancaires et des frais bancaires souvent importants et variables selon les banques.

euros billets

Ces frais peuvent être très onéreux : environ 8€ par transaction (entre 3,5 et 9€ selon les banques) variable selon le montant ou le type d’achat + 3% environ (entre 2,5 et 3,5%) de commission calculés sur le montant de l’achat. Autant dire qu’il faut utiliser la carte bancaire avec modération!

Informez vous avant de partir auprès de votre banquier pour connaître les frais potentiels appliqués par votre banque … Pensez bien sûr à lever éventuellement votre plafond de retraits/dépenses, qui est limité selon la loi française et fonctionne par période de 15 jours pour des raisons sécuritaires (empêcher par exemple que votre compte soit vidé). Cela vous évitera la mauvaise surprise de ne plus pouvoir retirer d’argent en cas de séjour un peu long. N’utilisez donc pas votre carte bancaire, ou le moins possible et uniquement pour de grosses transactions. Rares sont les banques qui proposent 0 frais pour les prélèvements à l’étranger.

Certains banques en ligne ou HSBC réputée pour ses conditions permettent de ne payer aucun frais de retrait partout ou presque dans le monde. Cependant, cela suppose d’ouvrir un compte et peut-être d’autres types de frais.

Les options dans l’esprit de l’Offre Jazz proposée par la Société Générale proposent également la suppression de tous les frais à l’étranger à condition de payer une mensualité (9€ à ce jour), ce qui réserve l’offre aux gros voyageurs ou acheteurs, qui utilisent frénétiquement la carte bancaire pour chaque paiement.

Si vous êtes à la Caisse d’Epargne (ma banque donc j’en ai testé les services), vous n’aurez que la solution des options internationales. Il y a deux types  : la première pour les courts séjours incluant 3 gratuits retraits hors UE et 10 paiements. Le montant de l’option est de 4€ / mois (annulable donc après le séjour, pensez bien à le faire) ou de 2€ pour les moins de 25 ans. Il existe une Formule voyage permettant 4 retraits gratuits et des paiements illimités et même un virement non sepa gratuit. En revanche, cette option est imposée pour 2 mois minimum (jusqu’à ce jour) et coûte 16€ par mois ou moitié prix pour les moins de 25 ans.

Chaque banque a ses options, donc rien ne vaut de contacter votre banque via son site en ligne ou en vous déplaçant à l’agence pour vous informer au mieux. Anticipez cela un peu avant votre départ, car vous ne pourrez plus activer certaines options en dernière minute.

Des banques comme Hello Bank proposent aussi une carte bancaire à vie avec des conditions privilégiées pour les voyageurs. Ouvrez un compte Hello bank ! et recevez votre Carte Visa gratuite à vie + 80€ offerts


Solutions économiques pour payer sans frais de retrait et d’achat en Europe

Il existe désormais quelques rares systèmes valables hors zone euro et hors Union européenne. Revolut, la Carte Max, ou N26, équivalent allemand de banque 100% mobile, permettent de bénéficier d’une carte sans frais sur les transactions et certains retraits. 

Notre recommandation irait vers la Carte MAX : 100% mobile, et surtout 100% gratuite. Outre cet avantage notable de la gratuité sans condition de revenus ni de ressources ou d’utilisations, la Carte Max est française et ne nécessite aucune déclaration sur la feuille d’impôts sur le revenus. Elle permet de regrouper facilement toutes vos cartes bancaires sur une seule carte Mastercard dotée de services et d’assurances très intéressants. Il n’y a surtout aucun plafond de retrait par semaine, ni un nombre de retrait gratuit limité comme c’est le cas chez Revolut.

S’inscrire en quelques minutes et commander votre carte MAX

Revolut est une neo banque britannique qui supposera d’effectuer une déclaration de compte à l’étranger à l’instar de N26, équivalent allemand de banque 100% mobile. Revolut garantit 0 frais pour les retraits et les achats en Europe et ailleurs dans le monde, mais il y a plusieurs limites surtout en terme de montant des retraits gratuits. Revolut et N26 proposent une large gamme de services. Leurs offres de base restent gratuites, mais l’intérêt de ces banques reste la souscription à leurs offres payantes. Chacune a ses limites en version gratuite. Il faut souvent privilégier les offres autour de 7 ou 10€ par mois. En revanche, leur atout est l’absence de durée d’engagement. Vous pouvez donc recourir à cette solution pour un seul voyage.


Comment paie-t-on au Montenegro?

Au Montenegro, le paiement en argent liquide est la règle presque exclusive, ce qui explique l’importance de l’économie souterraine à tous niveaux. Il est très difficile d’obtenir une facture en bonne et due forme pour quelque achat que ce soit du moment que le paiement s’est effectué en liquide. Il n’est pas rare qu’il faille insister et qu’on se contente de vous donner un papier avec le prix à payer sans plus de précision.

picto attention
Carte bancaire théoriquement acceptée et souvent refusée
payer par carte bancaire en europe

Si les cartes bancaires Visa, Mastercard, American Express, sont théoriquement acceptées au Montenegro un peu partout, elles s’avèrent quasiment inutiles et inutilisables si ce n’est dans les banques! Fréquemment, on vous prétextera un problème de liaison entre la machine et la banque pour refuser le paiement par carte bancaire et vous contraindre à aller retirer de l’argent au distributeur (DAB -bankomat) du coin. On vous y accompagnera même pour être sûr que vous fassiez votre achat et n’alliez pas voir ailleurs! Le seul endroit où la carte bancaire est acceptée : ce sont les stations essence de bord de mer.

Sur la base de mes expériences, en 2013, j’ai observé un taux de refus de carte bancaire de 100% et 95% en 2011 (le seul établissement ayant accepté la carte était une station service pour effectuer un plein dans la capitale). Ce type de mésaventures est commun à tous les pays d’ex Yougoslavie, mis à part désormais la Slovénie et la Croatie qui sont plus réceptives aux cartes bancaires sans que leur acceptation réelle soit systématique! On ne peut quasiment rien payer par carte bancaire dans les restaurants, ni même les hôtels en dehors des hôtels de standard international 4-5* et encore que j’ai essuyé un refus dans un hôtel 4* dont les chambres que j’occupais étaient de catégorie inférieure.


Évitez les retraits trop nombreux

Comme vous devrez payer au Montenegro en euro, je vous conseille d’en emporter le plus possible de France pour éviter les retraits bancaires ou d’effectuer des retraits assez importants auprès du DAB ou d’un guichet de banque (pas forcément plus onéreux que le DAB en réalité et vous bénéficierez du conseil du banquier local qui pourra vous donner les conditions des commissions et des frais de la banque). Néanmoins, pour limiter les risques de vols qu’il faut toujours envisager même si le niveau de sécurité dans le pays est assez bon de ce point de vue là, pensez à répartir vos euros entre plusieurs personnes ou plusieurs endroits différents et ne pas montrer ostensiblement vos euros en public.

Rendre ou ne pas rendre la monnaie

Telle est la question… Quand il est question de centimes, la monnaie n’est pas toujours rendue pour les achats courants sur les marchés par exemple, dans les cafés ou les restaurants. Il s’agit d’une pratique locale et même très répandue dans les pays d’ancienne Yougoslavie mais pas d’une intention de voler le client comme peuvent s’en indigner certains voyageurs!

Soyez aussi vigilant sur les billets que l’on vous rend car pas mal de faux billets circulent…

Payer le service et le pourboire au Montenegro

Dans les cafés et les restaurants au Montenegro, le service n’est pas forcément compris. La précision vous est faite au moment où l’on vous remet l’addition pour attirer votre attention sur la nécessité de laisser un pourboire afin de payer le serveur pour son travail. Le montant de base conseillé est de 10%.

Bon séjour au Montenegro…

Pour en savoir plus sur le coût de la vie au Montenegro… Retrouvez aussi tous nos bons plans et conseils pour payer au Montenegro et en Europe et limiter les mauvaises surprises!

Et bien sûr vous pouvez préparer votre voyage au Montenegro sur le guide voyage Montenegro et consulter ou participer au forum voyage dédié au Montenegro




Partager

A propos de l'auteur

Voyageuse dès le berceau, je nourris un amour viscéral pour les pays d'Europe centrale et orientale, avec une prédilection pour les Balkans (notamment l'Ex-Yougoslavie...). Dans ces terres, qui m'ont enseigné beaucoup de leçons, au fil de quinze ans de découvertes, de rencontres et de hasards… je me retrouve parfois… tant elles sont insoumises, contrastées, passionnelles et contradictoires. J’essaie de me montrer curieuse de tout, de mettre de côté mes idées reçues, de découvrir les pays depuis les sites incontournables jusqu’aux plus inattendus, insolites ou traditionnels quitte à me perdre pour mieux me laisser surprendre. Je privilégie les rencontres, repas et hébergements chez les habitants, pour explorer les traditions, les cultures, l’histoire et les plaisirs culinaires typiques. J'essaie de faire d'Ideoz un espace éclectique et tourné vers les échanges et la rencontre avec les différences. Historienne, anthropologue et ethnologue de formation.   Me contacter par mail? En savoir plus sur moi et sur le projet IDEOZ Voyage...

4 commentaires

  1. Pingback: Payer par carte bancaire en Europe: comment éviter les frais

  2. Pingback: Carte Revolut : payer hors zone euro sans frais d'achat ni de retrait

  3. Pingback: Découvrir les Balkans en une semaine

  4. Pingback: Bien voyager au Montenegro: Guide Voyage Montenegro

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.