197 vues

Plodviv ; la seconde cité bulgare

1

PLODVIV

Deuxième cité de Bulgarie, Plodviv, située sur le versant Nord des Rhodopes, possède un exceptionnel ensemble de maisons de l’époque de l’Eveil National concentrés sur les 3 collines du “vieux Plovdiv”.
Arrivée à Plovdiv.

Ci-dessous, la façade de notre hôtel, la résidence “Old Plovdiv”. A côté, la maison Georgi Nikolaidi et la maison Balabanov, toutes les deux du XIXème siècle, typiquement “éveil national”.

L”époque de l’Eveil National correspond à la prise de conscience de l’identité bulgare. A cette époque (XVIIIème – XIXème) vont naître de nombreuses “écoles d’art” et vocations de peintres, sculpteurs, maître-bâtisseurs…
Enrichie par le négoce, la bourgeoisie bulgare de Plovdiv relève la tête et construit églises, magasins et demeures luxueuses.

La maison Kujumdzioglu (ci-dessous à gauche) est la plus belle du vieux Plovdiv et la plus représentative de ce que l’on a appelé le “baroque de Plovdiv”. Elle fût bâtie en 1847 par un maître bâtisseur, Hadzi Georgi.
A droite, la maison de Dimitar Georgiadi (1848) est une imposante demeure de deux étages en encorbellement répartis autour d’un portail convexe. Elle abrite aujourd’hui le musée d’Histoire de l’Eveil National.

C’est dans la superbe maison de Georgi Mavridi (1829-1830) qu’Alphonse de Lamartine séjourna quelques jours en 1833, au retour de son fameux voyage en Orient.

Autre vue sur les maisons Kujumdzioglu et Dimitar Georgiadi, avec leur soubassement en pierre.

A Plovdiv, les vestiges de la civilisation thrace se mêlent aussi aux monuments romains. Le théâtre antique construit au début du 2ème siècle sous le règne de Trajan a été découvert en 1972 lors de travaux de démolition. D’une capacité de 3500 places, il a retrouvé sa vocation initiale puisque concerts et opéras y sont donnés lors des festivals d’été de Plovdiv.

La ville de Plovdiv est construite sur pas moins de 6 collines. Trois d’entre elles lui ont donné son nom romain de “Trimontium” : Nebet Tepe (la colline des Gardes), Dzambaz Tepe (celle des Acrobates) et Taksim Tepe (colline de l’Eau).

Juste à côté de notre hôtel “Old Plovdiv”, nous avons découvert une très bonne taverne dans le sous-sol d’une maison construite au XVIIIème siècle pour un derviche iranien. Le “Paldin” possède un grand jardin intérieur fleuri dans lequel nous sommes installés pour un dîner bien copieux arrosé d’un cabernet sauvignon du domaine Boyar, un des cépages les plus répandus de Bulgarie. Excellent! Lapin et blanquette de poulet au menu…

En quittant le restaurant, petite visite et photos volées des différentes salles de cette superbe demeure.



Partager

A propos de l'auteur

Récits de voyages, photos souvenirs et conseils pratiques : Le site des Routards

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!