Voyagez curieux à votre mesure! IDEOZ, le forum et blog voyage collaboratif qui vous aide à préparer un séjour en Europe parfait grâce aux conseils et expériences des voyageurs

Restaurant Les Trois Chapeaux à Belgrade; la référence à Skadarlija

4

carrefour voyages dernieres minutes

Bien manger à Belgrade? Découvrez le restaurant Trois Chapeaux Tri šešira, situé dans le quartier typique de Skadarlija… On y mange une véritable cuisine serbe avec toutes ses délicieuses spécialités comme les Cevapcici, les sarmas ou encore les čiorba

Comment faire pour faire plus ample connaissance avec la façon de vivre des Belgradois? Aller dans un de leurs restaurants bien sur, mais pas n’importe quel! Pour vivre vraiment la culture culinaire de ces contrées… dont les ingrédients sont indissociables de la musique, la fête et d’une notion bohème… un restaurant de cuisine nationale. Bien sur, ceux là sont bien nombreux, mais rares sont ceux qui donnent vraiment cette impression de passé, qui vous enveloppent vraiment de cette atmosphère nostalgique et complètement à part, comme par exemple le restaurant Trois chapeaux Tri šešira à Skadarlija, la Zona Zamfirova, sans oublier le Point d’interrogation.

Aujourd’hui je voudrais vous emmener à Skadarlija, une rue piétonne que je visite souvent, car ressourçante et complètement différente de tout ce que vous pouvez voir à Belgrade, avec son petit air de Montmartre  et sa vie artistique et bohème sauvegardée malgré le temps qui passe. Et son restaurant, les Trois chapeaux qui est pour moi, à tort ou à raison, le symbole même de cette rue.

Restaurant Les trois chapeaux à Belgrade; une institution pour l’ambiance et la cuisine

Pour la petite histoire, ce restaurant est le plus ancien de cette rue, qui existe dans sa forme actuelle depuis au moins 180 ans déjà, et,restaurant belgrade trois chapeaux chose non négligeable, le seul qui a gardé le même bâtiment qu’avant – une petite maisonnée blanche à plafond très bas, comme cela se faisait à l’époque, d’architecture résolument centro-balkanaise et dont le décor est préservé en l’état. Sur son front, trois chapeaux… ceux de trois grandes personnalités serbes, poètes, politiciens, peintres, qui avaient tellement l’habitude de laisser leur chapeau sur la fenêtre, que le peuple appela donc le restaurant ainsi… laissant aux oubliettes à tout jamais le vrai nom du lieu! C’est un restaurant que j’aime bien … aussi bien à visiter que y venir manger, un lieu qui déborde d’histoire, où chaque petit détail est soigné avec amour et où les serveurs sont vraiment fiers de venir vers vous, non seulement pour vous servir, mais aussi pour vous raconter plein de petites histoires liées à ce lieu. C’est aussi un restaurant où les serveurs appartiennent à, ce que l’on appelle ici “l’ancienne garde”: serviables et respectueux, aucunement invasifs, ils vous laisseront le temps nécessaire à faire votre choix – chose non-négligeable dans un monde où tout doit être fait vite, tout en vous rapportant les plats de votre choix avec une rapidité tout à fait raisonnable. En effet, tant de fois j’ai mangé ici, et jamais, mais au grand jamais je n’ai attendu longtemps!

A noter également sa clientèle – tous les grands hommes passés dans ce petit pays sont venus par ici… c’était le restau préféré de Tito, il y emmenait tous ses copains présidents des pays alignés ou non, et ça et là, disséminées dans le restaurant des photos en noir et blancs témoignent des passages de personnalités hyper connues dans le monde, qu’il s’agisse des politiciens ou des personnes du film ou autre type de show-business.

Le restaurant possède aussi une terrasse – très animée dès les premiers rayons de soleil, surtout si vous venez le soir, et voulez profiter de l’animation de Skadarlija qui en été déborde de monde et de différentes animations. Mais personnellement, je préfère manger à l’intérieur, dans la petite niche à gauche, ou tout fait que l’on se sente à la fin du XIXè siècle, grâce aux murs peints à la chaux à la mode d’autrefois, les murs qui semblent “mal travaillés” exprès, et une multitude de petits détails de la vie d’autrefois.

Que peut on manger? Ahhh… de tout! Bien sur très axé sur les plats bien d’ici. Les mouchkalica, les sarmas, pljeskavitsa, les chorbas bien sur … précédés de mézés bien garnis (différentes charcuteries et légumes marinés)… le plat principal étant toujours servi avec une salade – dont les plus populaires sont les poivrons marinés, salade de chou ou encore la fameuse salade Chopska… Mais ma petite préférence va vers les chevapchichi! En effet, s’il y a un lieu où vous pourrez goûter de vrais cevapcici (chevapchichi), vrais de chez vrais, avec le meilleur goût, et tous pareils, c’est bien ici! Servis bien sur avec des pommes de terre frites, mais pas à la façon mc-do, mais bien fait maison, et une salade Chopska… quel délice! Pour l’info – les chevapchici, sont des petites saucisses sans la peau, faites à partir d’un mélange de viande hachée de porc et de boeuf, puis grillées sur un bon feu de bois… et dont le secret de préparation m’échappe – tout simplement parce qu’il doit y avoir un truc pour en arriver à un goût aussi incomparable, malgré le temps qui passe! Ces petits chevapchichi (dont le nom provient en fait du mot turque kebab – qui est, lui aussi une sorte de saucisse (de boeuf ou mouton en général) sans peau) sont toujours servis avec de l’oignon haché menu, l’assiette étant souvent décorée par quelques tranches de tomate, du persil, ou autres légumes de saison. Mon mari, en revanche, opte souvent pour leur plat de grillades mélangées – un plat ma foi gargantuesque – comportant escalope fumée, un chevap épicé, foie de poulet habillé dans du lard fumé… etc). A ne pas manquer aussi la Karadjordjeva snicla (escalope de Karadjordje) qui est en fait une espèce de cordon bleu enroulé et farci de kajmak (une sorte de fromage à base de crème salée) – un délice!

Bien sur, pour ceux qui sont en mal de la cuisine internationale, au vu de la liste, ils trouveront bien de quoi faire.

En boisson, je prends toujours du vin. En fait, à Skadarlija et donc aussi bien dans les Trois chapeaux, on peut trouver tous types de boissons, mais y boire du vin est un must. Dernièrement j’ai bu un bon petit “cabernet” serbe, tout à fait agréable, ma foi, mais on peut aussi trouver de très bons vins blancs (qui sont, je dois dire, mes préférés, bien que je ne bois pas vraiment régulièrement).

Concernant les desserts… je n’en prends que rarement – en fait, je préfère prendre un bon café turc, puis, si l’envie se sent, aller faire un tour à la Pâtisserie “Chez le Chevalier” qui se trouve sur la Place de la République. Mais leur “suva pita”, une espèce de bakhlava (gâteau en feuilles de brick au sucre et noix) est tout simplement succulente.

Ah… et j’oublie! Point vraiment important et qui donne un coloris tout spécial aux Trois chapeaux, dans la pure tradition de la rue Skadarska – l’ensemble musical. En effet, un groupe de musiciens chante de très belles chansons “de ville” datant pour la plupart de la période entre les deux guerres mondiales. Ce sont des chansons folkloriques mais résolument citadines, très agréables à entendre surtout qu’elles sont chantées à plusieurs voix et suivies d’une musique pas trop forte et jouée devant vous sur des instruments (sans électricité). Les Trois Chapeaux sans leur ensemble musical… ce serait comme un gentleman sans chapeau… en effet!

– – – – – – –
Infos pratiques:

Pour y accéder c’est hyper facile! De la place de la République, il suffit de descendre vers la rue Francuska, et de tourner à droite dans la rue Simina. Une cinquantaine de pas plus loin se trouve la rue Skadarska avec sa fameuse fontaine. Par la suite il suffit de descendre vers le restaurant que vous reconnaîtrez grâce à ses 3 chapeaux fixés sur la façade du restaurant.

Vous pouvez aussi y accéder du bas, à partir de la rue Strahinjica bana – là il suffira tout simplement de remonter en comptant une cinquantaine de pas. Dans les deux cas, les transports publics sont à proximité (une multitude à la Place de la République, plusieurs bus à l’arrêt de la Rue Francuska et Strahinjica bana, et des arrêts de tramway dans la rue du Tsar Dusan, juste à côté du Marché vert Baïloni, qui se trouve juste en face du début de la zone piétonne, délimitée par une fontaine de Bas Charchia construite jadis, en tant que cadeau de la ville de Sarajevo, pendant les temps encore heureux.

Attention:
La rue Skadarlija a encore gardé ses anciens pavés ronds. Elle est donc très difficilement accessible aux personnes à mobilité réduite, et, faut le dire, pénible pour les fauteuils roulants. Je ne dis pas qu’il n’est pas possible de la monter, mais il est conseillé de prévoir une personne forte qui peut pousser le fauteuil. Le seul avantage du restaurant Trois Chapeaux dans ce sens est dans le fait qu’il se trouve presqu’au tout début de la rue, donc l’aventure pénible ne dure pas longtemps.

Pour la même raison, il est conseillé de ne pas chausser des chaussures à haut talon… qui fait de la marche dans cette rue une aventure particulièrement pénible, testée par ma petite personne plusieurs fois. Préférez des chaussures plates ;o)!

Finalement – les animaux domestiques ne sont pas admis dans les restaurants serbes. Il est conseillé de se renseigner si par hasard, il ne serait pas possible de prendre le repas sur la terrasse, en compagnie de son animal.

Les prix – sont raisonnables pour les étrangers, et relativement abordables pour les autochtones. Disons que l’on peut dépenser de 15 à 50 euros, tout dépend des plats, des boissons etc… mais ce qui est bien, c’est que l’on y mange pour notre argent!

 

Adresse :

Skadarska 29-31
11000
Beograd

Téléphone: +38(111)3247501

Fax: +38(111)3341593



Partager
A propos de l'auteur

D’origines plus que mélangées, je suis une rêveuse hors pair… une idealiste qui cherche toujours plus de paix, plus de liberté… qui rêve d’un soleil meilleur encore, et d’une nuit sans craintes. Et pourtant, la vie n’est pas que rêve, et tant de choses arrivent, certaines superbes… d’autres bien tristes… Le tout est finalement de trouver la bonne mesure, le milieu de tout, et arriver à mener sa barque à bon port…

Je vous parlerais ici de mes passions, de mes désirs… je vous parlerais de mes trouvailles, des trucs intéressants et accessibles à tous… si l’on a seulement un peu envie!

Je vis en Europe de l’Est, à Belgrade, la capitale d’un petit pays qui s’appelle la Serbie. Autrefois… c’était un bien grand et beau pays… explosé à un moment d’enfer sur terre, d’immense tristesse… Aujourd’hui, on récupère les morceaux, et on fait ce qu’on peut. Et pourtant, si j’ai une grande admiration, un amour pour ce pays, c’est vers la France que mes yeux se tournent, tous les jours, toutes les heures, à chaque seconde. Le pays où tout à commencé, le pays qui garde mes origines, le pays de mon histoire personnelle.

Je partage ma vie depuis un long moment de bonheur avec un prince dont on ne peut que rêver. Un petit prince est là aussi, pour notre plus grande joie… nous apprenant la vie et les aléas de la vie parentale… Je suis une grande aventurière, capable de tout lâcher, et d’aller suivre mon étoile, à chaque fois que le besoin s’en ressent… ainsi, nous avons décidé qu’il était temps de changer de vie… et reparti à nouveau à Belgrade, après une très belle vie aux Lilas, banlieue parisienne.

————————————————————————————————————————————–
Mon blog sur la Serbie —————–

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!