26 552 vues

Restaurant à Prague : Us et coutumes tchèques pour éviter de se faire arnaquer

2

Restaurant prague praha

Quels Us et coutumes tchèques au restaurant à Prague ?

Aller dans un pays sans connaissance ni respect des us et coutumes entraîne parfois des perceptions négatives des locaux, Praguois ou Tchèques, facilement assimilés à des arnaqueurs.. Oui il y a des arnaques partout, le tourisme de masse explique la tentation, mais en l’occurrence, il ne s’agit pas forcément d’arnaques, mais de méconnaissance de votre part!

 

Les accompagnements sont-ils compris au restaurant à Prague?

A Prague et en République Tchèque plus généralement, les accompagnements ne sont presque jamais compris à moins que les plats soient en sauce et soient alors accompagnés d’une sorte de pain traditionnel en forme de brioche que l’on trempe dans la sauce. Dans une grande partie de l’Europe et pas seulement l’Europe orientale, dès qu’il s’agit de plats à la carte, l’accompagnement est en supplément et est choisi dans une liste assez variée dont les prix sont aux alentours de 2€-3€ selon les restaurants. Les menus sont rares le soir, voire inexistants… Pour les plats, vous payez une portion de viande, de poisson toujours indiquée en poids :

Exemple : Goulash 150 grammes signifie que le prix concerne la part de viande.

Maintenant, dans les zones les plus touristiques, les prix peuvent comprendre les accompagnements, mais vous noterez aussi que les prix sont plus chers à la base. Et l’accompagnement de base restera le plus souvent le knedlky voire des pommes de terre pour les plats en sauce!


Service, pains et couverts sont-ils compris?

Le service, le pain et le couvert ne sont jamais compris à la carte.

A de rares exceptions qui seront précisées sur les cartes ou les panneaux à l’entrée des restaurants, le service, le pain et le couvert ne sont pas compris dans le prix. Là aussi, la France est un peu une exception, où les cartes indiquent des prix nets. Il suffit de regarder en Espagne, en Italie pour se rendre compte que la Tchéquie pratique quelque chose d’assez commun en Europe. En général, c’est indiqué en petit, en bas des cartes, mais il faut regarder comme toujours.

Peut-on réclamer de l’eau du robinet à Prague?

Non, ce n’est pas dans les pratiques comme en France. Toute boisson se paie. Vous pouvez demander éventuellement un verre d’eau du robinet pour prendre un médicament, il se peut qu’on vous l’amène.  En revanche, souvent le café est accompagné d’un verre d’eau du robinet pour l’allonger ou se laver la bouche!

Le serveur ne m’a pas rendu la monnaie : est-ce normal?

Il peut se faire que les serveurs ne rendent pas la monnaie pour se payer de leur service, quand il s’agit de petites sommes. C’est une pratique pour rappeler aux touristes que le service n’est pas compris et qu’il convient donc de laisser une partie en “pourboire” pour leur service. Cette pratique s’est fortement généralisée et peut choquer les touristes qui  l’assimilent à du vol ou une arnaque… Pourquoi un tel comportement des serveurs? Inutile de préciser qu’en République Tchèque, il n’y a pas de smic horaire. Les serveurs sont en général très peu payés pour leur salaire et vivent ou compensent largement avec leurs pourboire. Leur disponibilité, leur réactivité et leur amabilité devraient faire la différence aux yeux du client, même si le tourisme de masse à Prague a transformé trop de serveurs en automates pressés par les services qui sont effectués jusqu’à la fermeture des caisses à 22h dans les restaurant!

 

Quel est le montant habituel d’un pourboire à Prague?

Il n’y a pas de pourcentage prédéterminé et imposé, mais globalement, un pourboire de 5 à 10% de la valeur de la facture semble  attendu, même si rien ne vous oblige à le donner. Le montant varie selon que vous soyez dans un café, une brasserie, un restaurant ou un grand restaurant. C’est pourquoi les prix peuvent être arrondis lors de la facturation au restaurant ou que la petite monnaie n’est pas toujours rendue au café, au point de donner l’impression aux touristes qu’ils ont été volés, lésés, abusés. En revanche, ces pratiques ne concernent pas les grands restaurant où le pourcentage d’au moins 10% est une évidence pour le public.

Vous préparez votre voyage en République tchèque?

Des questions auxquelles n’ont pas répondu notre guide de voyage sur Prague ou les brochures officielles gratuites de l’office du tourismeLes voyageurs, expatriés et autochtones spécialistes de la République tchèque vous répondent!



Partager

A propos de l'auteur

Voyageuse dès le berceau, je nourris un amour viscéral pour les pays d'Europe centrale et orientale, avec une prédilection pour les Balkans (notamment l'Ex-Yougoslavie...). Dans ces terres, qui m'ont enseigné beaucoup de leçons, au fil de quinze ans de découvertes, de rencontres et de hasards… je me retrouve parfois… tant elles sont insoumises, contrastées, passionnelles et contradictoires. J’essaie de me montrer curieuse de tout, de mettre de côté mes idées reçues, de découvrir les pays depuis les sites incontournables jusqu’aux plus inattendus, insolites ou traditionnels quitte à me perdre pour mieux me laisser surprendre. Je privilégie les rencontres, repas et hébergements chez les habitants, pour explorer les traditions, les cultures, l’histoire et les plaisirs culinaires typiques. J'essaie de faire d'Ideoz un espace éclectique et tourné vers les échanges et la rencontre avec les différences. Historienne, anthropologue et ethnologue de formation.   Me contacter par mail? En savoir plus sur moi et sur le projet IDEOZ Voyage...

2 commentaires

  1. Pingback: Visiter Prague en une semaine : que voir et que faire à Prague?

  2. pommeviolette on

    Bonjour,

    Je reviens d’un week end à Prague avec une bande d’amis.
    Je voulais vous signaler une arnaque de vente forcée au restaurant U Fleků, Praha 2, Křemencova 11.
    On nous a jetté dehors parce que nous refusions de consommer leurs liqueurs.

    Nous nous installons, commandons des bières. 10 minutes plus tard, un serveur arrive avec un plateau de liqueurs, il nous invite à prendre un verre, “c’est la tradition ici”. Poliment nous refusons. Deux d’entres nous ne boivent pas d’alccool, les autres préfèrent leur bière.

    Une seconde fois, le serveur insiste. Nous refusons encore.

    Le serveur insite une troisème fois, une quatrième, une cinquième, une sixième, il est de plus en plus agrresif, il refuse de bouger son plateau et il répète “sorry, sorry, but it is the tradition here”.

    Exédés, nous prenons un verre. Il note sur notre nappe “5 liqueurs à facturer”.

    Nous le rappelons. Nous ne voulons pas payer pour un verre que nous ne boirons pas. Il s’enfuit. L’un de nous lui ramène les verres. Il revient. Et recommence encore trés agressif à exiger que nous prenions ces maudits verres.
    “Si vous ne buvez pas ces verres, vous partez!!!”.

    Alors, nous sommes partis trés surpris par cette pratique de vente forcée. Le restaurant U Fleku est pourtant réputé à Prague et selon un membre du groupe qui y avait été une fois, c’est plutôt nouveau!
    Nous nous sommes fait viré comme des malpropres parce que nous refusions de payer pour un apéritif!!

    La même mauvaise expérience est-elle déjà arrivée à l’un d’entre vous?

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.