480 vues

S’expatrier en Roumanie ?

4

Depuis le début de la crise économique en 2008, la Roumanie est périodiquement sous les projecteurs des médias, car elle constitue un objet d’interrogations et parfois de frustrations pour des français angoissés par leur présent et leur avenir, surtout en matière d’emploi. Elle est présentée comme l’un des pays les plus concurrentiels, qui susciterait encore un grand nombre de délocalisations  d’entreprises, en raison d’une conjugaison de facteurs : tarifs de la main d’oeuvre parmi les plus bas d’Europe, attractivité de la fiscalité, attachement à la francophonie quasi historique malgré un recul face à l’anglais (20% de roumains parleraient français), liens historiques avec la France, travail de qualité avec un haut niveau de qualification dans des domaines variés et proximité (Bucarest est à moins de 3000 km de Paris).

De plus, la Roumanie est européenne et présente certaines garanties, malgré des points noirs importants comme le niveau record de corruption. Aussi, malgré un smic à 140€ par mois, des salaires dépassant rarement 300€ dans la majorité des secteurs pour 40h hebdomadaires, la Roumanie attire… et devient un nouvel “Eldorado” y compris pour les Français, alors que paradoxalement, beaucoup de Roumains ont saisi l’intégration européenne comme occasion pour émigrer vers l’Espagne, la France ou encore l’Italie.

Alors s’expatrier en Roumanie, pourquoi pas?

Seriez-vous tenté? Ou l’avez-vous fait? Pourquoi ? Comment? Etait-ce difficile? Et quelles sont les principales difficultés et satisfactions que vous tirez de votre expérience?

Racontez nous.



Partager

A propos de l'auteur

Voyageuse dès le berceau, je nourris un amour viscéral pour les pays d'Europe centrale et orientale, avec une prédilection pour les Balkans (notamment l'Ex-Yougoslavie...). Dans ces terres, qui m'ont enseigné beaucoup de leçons, au fil de quinze ans de découvertes, de rencontres et de hasards… je me retrouve parfois… tant elles sont insoumises, contrastées, passionnelles et contradictoires. J’essaie de me montrer curieuse de tout, de mettre de côté mes idées reçues, de découvrir les pays depuis les sites incontournables jusqu’aux plus inattendus, insolites ou traditionnels quitte à me perdre pour mieux me laisser surprendre. Je privilégie les rencontres, repas et hébergements chez les habitants, pour explorer les traditions, les cultures, l’histoire et les plaisirs culinaires typiques.J'essaie de faire d'Ideoz un espace éclectique et tourné vers les échanges et la rencontre avec les différences. Historienne, anthropologue et ethnologue de formation.   Me contacter par mail? En savoir plus sur moi et sur le projet IDEOZ Voyage...

4 commentaires

  1. Pour les personnes déjà intégrées dans la communauté française en Roumanie ou désirant mettre à profit leurs connaissances en gestion de patrimoine dans une expérience d’expatriation, nous vous proposons de développer une activité autonome et valorisante, sous statut d’indépendant, soutenue par un back-office de qualité, en devenant : Conseiller de Clientèle en gestion de patrimoine sous statut d’agent commercial français.

  2. Bonjour, j’envisage de m’expatrier. J’ai toujours voulu partir à l’étranger mais c’est une grosse décision à prendre e je voudrais avoir un avis. Il y a quelques années, j’avais eu une proposition pour l’Italie mais je ne le “sentais” pas. Ici, je m’y vois. J’ai pas mal de connaissances roumaines, et je suis tombée amoureuse de ce pays. J’ai une vie établie ici, je suis fonctionnaire(sureté d’emploi), un bon salaire. Est ce facile de trouver un emploi là-bas? je sais que la crise a fortement touché la Roumanie. Je suis diplomée de l’école hôtelière, j’apprend le roumain, pour le moment seule et en septembre, je compte prendre des cours du soir, je comprend quand même un peu l’anglais, néerlandais mais je ne sais pas le parler.
    Merci de vos conseils 🙂

  3. Bonjour Emile et ravie de faire votre connaissance. En effet, j’ai apprécié vos articles chez Michel Guillaume et je ne suis pas la seule! J’avoue que c’est en vous lisant qu’a pointée en moi l’envie de réfléchir à ce genre d’expatriation. Mais en général, on a tendance à idéaliser le projet (peut-être aussi pour prendre le risque de se lancer?)… Vos articles font au contraire ressentir un sens de l’équilibre dans l’analyse de vos expériences et c’est ce qui m’a touchée et convaincue de proposer sur Ideoz un espace de réflexion pour partager des expériences. Il me semble que vous connaissez aussi Annie Moriou qui a l’amabilité de jouer les animatrices sur Ideoz et qui a réussi à me convaincre par son énergie qu’il était justement pertinent de croire au projet Ideoz à un moment où je n’en étais plus trop persuadée.

  4. Nous avons acheté une petite ferme dans les monts Apuseni en Transylvanie en 2004. C’était un projet un peu fou. Un coup de cœur. Une maison de vacances, sans plus. Après de longs séjours, nous avons décidés d’y vivre en 2007. Et nous ne regrettons rien. Mon ami Michel Guillaume, Webmaster du site Roumandalousia a laissé quelques petits textes sur IDEOZ que j’ai écrits d’abord pour son site. Le dernier est “La crise vue de Tebea” (le nom de notre village). En gros je suis d’accord avec l’analyse qui précède, sauf que depuis la crise, qui s’est déclarée ici bien plus tard qu’a l’Ouest, on voit, on sent a quel point la Roumanie est encore fragile, instable parce que son passé la hante encore. Sa monnaie s’est dépréciée en un an de 25%, sa cotation et l’intervention du FMI pour sauver les finances publiques a mis a mal sa réputation. Pour terminer je suis très heureux de l’initiative de Ideoz. Créer un espace ou les expatriés, les candidats puissent échanger leurs expériences, leurs questions. A ma connaissance il existe rien de très sérieux sur le sujet actuellement.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!