118 vues

Sylphides, entre les vivants et les morts

0

Sur scène, trois gros ballons de caoutchouc noirs, gonflés à éclater, comme de monstrueux bodybags que des gaz auraient emplis. L’”administratrice”, froide et sèche, vient les vider à l’aide d’un aspirateur, enlevant tout l’air qu’ils contiennent. L’enveloppe noire, huileuse, anthracite se rétracte et révèle les formes humaines emprisonnées dans ces bulles dégonflées, elle colle à leur peau, souligne leurs formes : sont-ce des cadavres ? Non, on voit les signes de leur imperceptible respiration, les côtes qui se soulèvent, les ventres qui tressautent.

sylphides.1266180135.jpg

Mais c’est bien la mort que nous avons sous les yeux, des momies desséchées, des corps ratatinés. Et pourtant peu à peu, ils s’animent, se contorsionnent, se traînent au sol, tentent de se relever. Ils s’agitent comme des albatros empétrolés que leurs ailes de géants empêchent de marcher, comme des palmipèdes aux membres reliés par cette peau noire, tragiques et ridicules. On ne sait trop qui est homme et qui est femme dans ce trio, nul sexe ou peut-être celui du SM qu’évoqueraient ces combinaisons noires. On assiste, effaré, désemparé, à leurs efforts maladroits de bouger, de vivre.

Au bout d’un long moment d’interminables efforts, l’administratrice (ce n’est pas son nom, mais elle évoque pour moi la bureaucrate absolue, et aussi Charon le passeur) arrive et charge ces trois dépouilles sur un chariot-socle. A cet instant, je ne sais trop comment, j’ai pensé aux Bourgeois de Calais, à ces autres formes tragiques et démesurées. Elle regonfle deux d’entre elles, qui, ballons désorientés, titubent de çà de là. Puis elle ouvre les trois bodybags, en faisant glisser la fermeture éclair, faisant entrer l’air dans l’un, le chassant des deux autres. Ce glissement de fermeture éclair est une naissance : les trois acteurs émergent, éblouis par la lumière, hébétés. Ils se dégagent de leur placenta et dansent de manière violente et rapide (sur une musique pop surprenante après ce silence funèbre), comme émerveillés par la vie retrouvée, par la re-naissance, comme un cri de nouveau-né aspirant l’air à pleins poumons pour la première fois. Au moment de saluer le public, tous trois semblent encore sonnés, hors du monde, comme si cette expérience de mort et de naissance était trop lourde à porter pour eux, comme si leurs propres vies avaient failli basculer aussi.

De tous les spectacles du festival Anticodes (des quatre que j’ai vus, en tout cas – et même si la performance de la danseuse contorsionniste canadienne Angéla Laurier m’a beaucoup ému), c’est Sylphides du duo Cecilia Bengolea et François Chaignaud (qui ont chorégraphié ce spectacle et le dansent avec Chiara Gallerani et Lenio Kaklea) qui m’a, de loin, le plus impressionné. Les sylphides sont des êtres mythiques, immatériels, entre le monde des vivants et celui des morts. Cette danse expressionniste sous un prétexte romantique, brute, directe, forte, nous entraîne dans cet entre-deux.

Du 2 au 6 mars, ce duo crée une nouvelle pièce à Bretz. Voici deux critiques de précédentes représentations de Sylphides par lomodeedee et Tadorne.

Photo Alain Monot, courtoisie du Théâtre de Chaillot.



Partager

A propos de l'auteur

Dès que je peux, je visite musées et galeries, à Paris ou au hasard de mes voyages. Je suis un amateur, pas un professionnel.Collectionneur éclectique, je ne suis pas critique d’art patenté, ni docteur en histoire de l’art (peut-être, un jour ...).N’étant ni artiste, ni galeriste, je souhaite partager librement mes découvertes, mes intérêts, mes coups de coeur. Mes points de vue sont subjectifs, et j’apprécie toute invitation à d’autres regards et d’autres découvertes.--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------Le blog de Lunettes Rouges------------------------------------------------------------------------------------------------------------------Contacter Lunettes Rouges sur sa messagerie

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!