105 vues

Crises sociales et politiques en Thaïlande

0

Si on ne lisait pas la presse, on pourrait presque ignorer le conflit qui oppose le gouvernement et les chemises rouges depuis deux semaines, sauf bien sûr si on a eu la malchance de « booker » un hôtel du côté de Ratchadamnoeun, Government house, Democracy Monument… périmètre sinistré sur le plan touristique avec ses 6000 chambres vides. Pour l’ensemble du pays, soixante dix pour cent des touristes « auraient » annulé leur voyage en Thaïlande en raison des problèmes politiques. 

 

Les chemises rouges face au gouvernement ; rumeur ou intox?

25 mars 2010.

Personnellement j’ai ressenti hier, une étrange différence entre les gros titres des journaux et l’atmosphère dans laquelle je me suis baignée pendant plusieurs heures. Il faut quand même souligner que c’était mardi et qu’une partie des rouges étaient rentrés chez eux pour revenir en force, paraît-il, ce prochain week-end. Bref, j’étais donc à Ratchadamnoen…..

Une police bienveillante 3Rouge pour 99 bahts 8

Après être passée par la fouille de mon sac (quelques grenades ont éclaté hier), et sous l’œil débonnaire de 4 jeunes policiers, j’entrais dans le périmètre – interdit à la circulation –  des chemises rouges. Remonter Ratchadamnoen, c’est comme pénétrer dan une gigantesque foire. Mêmes musiques, mêmes marchands ambulants, mêmes stands de nourriture, mêmes vendeurs.

Les discours des leaders sont ponctués du crépitement de ces gadgets qui font fureur …et beaucoup de bruit : des jeux de mains en plastique qui applaudissent lorsqu’on les secoue. Applaudissements secs, répétitifs, plus efficaces que les applaudissements de mains qui exigent, eux, une plus grande énergie. Après tout il fait très chaud, et les participants sont sans cesse sollicités !

En tant que rare européenne égarée – non par mégarde comme certains touristes attirés par la musique depuis leur guest-house de Khao San Road toute proche –  on me regarde avec sympathie. Les sourires éclatent sur les visages. Des visages à la peau foncée des travailleurs de rizières ou de chantiers. Depuis la scène, les orateurs filmés en quasi permanence par une gigantesque louma (grue de prise de vues à laquelle est fixée une caméra), chauffent la foule, réveillent quelques endormis qui se mettent automatiquement à agiter leur « gadget à applaudissements »

Sous le regard du pere 9Se reposer un peu 4

« Daeng maï daeng ? » (Rouges ou pas ?), « Sou maï sou ? » (On se bat ou pas ?) Le nom d’Abbhisit revient toutes les 30 secondes jusqu’à cette apothéose verbale que l’un des leaders lance, mais en anglais, tant l’invective en thaï est brutale. « Abbhisit go to hell ! ». Traduit littéralement, c’est « va en enfer », mais qui croit encore à l’enfer en France ?  Alors ça veut plutôt dire « Abbhisit va te faire f… » Des paysans rouges autour de moi n’ont pas compris. Je leur traduis : « Paï narok ! » Ouah ! Explosions de joie. Éclats de rire complices.

On partage 2Probleme de pied 7

« Abbhisit vient d’une famille riche ». « Sa famille possède l’un des plus grands hôpitaux privés de Bangkok ». « Il ne fait rien. Rien que des discours ». « Il n’a jamais travaillé ». « Thaksin vient d’une famille pauvre, il a dû travailler pour être riche » Voilà ce que j’entends ça et là.

Thaksin le sauveur 10

Toujours Thaksin 11

On m’offre nourriture et boissons glacées. Je me fonds dans la foule qui a mis toute sa ferveur, sa foi, ses rêves en un seul homme. Leur sauveur, leur idole, leur père. Et tant pis si la rumeur – sans doute colportée par les journaux, comment savoir ? – se répand que la grippe H1N1 est en train de faire des ravages parmi les rouges. Tant pis si les journaux disent qu’une pandémie risque d’éclater et qu’il va falloir vacciner toutes les chemises rouges ! S’il n’y a pas assez de vaccin, «Y’a qu’a » demander a  Roselyne !…

Des ecrans partout 6

Partout des écrans géants pour transmettre les discours. Et Thaksin ? C’est pour quand sa vidéo conférence ? Ce soir ! Mais ça fait deux jours qu’il n’a pas parlé à son public chéri. Un mal de gorge a-t-il fait savoir… Ce qui tendrait à confirmer la rumeur (encore une ?) qu’il ne serait pas à Dubaï comme il l’avait annoncé. Mais alors où ?



Partager

A propos de l'auteur

Partage ma vie entre Thaïlande et Paris ... Intérêts: les voyages, la photo, l’écriture, vient d’écrire un roman "théâtre d'ombres" qui a pour décor la Malaisie et la Thaïlande__________________________________________________________________________________________________________________Le blog de Michèle, une femme à la croisée des cultures

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!