75 vues

Chronique de Thaïlande : « Un homme qui essaie de se tenir sur ses jambes » (1)

0

De Mae Sot, légèrement endormie sous la canicule de cette fin avril, se dégage une atmosphère particulière, presque inquiétante – qui n’a rien à voir avec la situation de quasi guerre civile qui règne à Bangkok – mais qui tient essentiellement à sa situation géographique de ville-frontière. Point de rencontres, d’échanges, de trafiques en tout genre entre deux pays dont les niveaux de vie sont d’une extrême inégalité. De l’autre côté de la rivière Moei, Myawaddy est la sœur quasi jumelle de Mae Sot et le commerce entre les deux cités est intense. Avec le pire et le meilleur.

Le pire est invisible : drogue, bois de teck, prostitution. Aux pieds des marches d’une des banques de Mae Sot, des groupes d’hommes, des liasses impressionnantes de billets de 1000 bahts en main, discutent âprement entre eux, et font d’étranges voyages entre les distributeurs automatiques ATM et leur téléphone portable. Le long de la Moeï, des vendeurs essayent de fourguer leurs médicaments « made in Myanmar » aux passants. Les images évocatrices de leur étrange pharmacopée laissent supposer un Viagra puissance dix ! Photos prometteuses d’érections au-delà de l’imaginable, qui attirent davantage les curieux que de véritables acheteurs. Entre les boutiques ( fermées pour la plupart après 6 heures du soir) du fameux « Talaat Rim Moeï » (marché le long de la Moeï), se glissent des ombres furtives à la recherche d’une clientèle allumée par les photos des « marchands de rêves artificiels », adolescents à la peau cuivrée et regards de braise. Les marchands de faux rubis sont les derniers à baisser les rideaux de fer de leur boutique.

BLOG BURMA 1

Blog BURMA 6

BLOG BURMA 9

Impossible de passer la nuit a Myawaddy. Je fais un aller et retour pour sécuriser la prolongation de mon visa et le lendemain, je traverse à nouveau le pont, après avoir repris contact avec un de ces guides qui foisonnent aux abords de la frontière et à l’affut de clients potentiels. Zaw Myo Win a une bonne tête et une vieille pétoire. Il parle un anglais digne de celui d’un professeur d’université thaï. Je décide de lui faire confiance et de passer la journée avec lui à Myawaddy. Il m’épate en me parlant de la tour Eiffel et de la date de sa construction ! Les guides thaïs ont encore du chemin à parcourir avant d’arriver à la cheville de Zaw Myo Win qui a quitté Rangoon il y a trois ans, pour trouver du travail ici. En tout cas, son fils de 14 ans peut étudier à Mae Sot, grâce à l’aide de « volontaires » birmans aidés par des organisations étrangères. « J’essaie de me tenir sur mes jambes » me confie-t’il. L’expression en anglais est plus « parlante »: « I try to stand on my feet”.

BLOG BURMA 12

BLOG, BURMA 2

Zaw Myo Win me sert donc de guide, lui et sa pétoire des années soixante. Mon ami thaï, lui, a hérité de l’aversion de ses ancêtres pour les birmans, qui ont, par deux fois – à l’époque d’Ayuthya et de Sukhothai – pillé la civilisation thaïe, et il ne souhaite pas m’accompagner de l’autre côté de la frontière. J’insiste sur l’intérêt des différences de cultures, peine perdue, la culture des pays pauvres ne sont pas des cultures pour lui. Point de vue typiquement thaï qui pourrait quasiment être une cause de divorce. J’essaie juste de comprendre cet étrange point de vue, et de toute façon, je ne suis pas mariée ! S’il n’est pas curieux, mon ami est au moins patient. Il m’attendra – même si ça prend la journée – de l’autre côté du pont.

(La suite demain…. En raison de la limite du temps d’utilisation d’internet)

BLOG Miyawadee 7

BLOG Miyawadee 8

BLOG Miyawadee 5

BLOG Miyawadee 12



Partager

A propos de l'auteur

Partage ma vie entre Thaïlande et Paris ... Intérêts: les voyages, la photo, l’écriture, vient d’écrire un roman "théâtre d'ombres" qui a pour décor la Malaisie et la Thaïlande__________________________________________________________________________________________________________________Le blog de Michèle, une femme à la croisée des cultures

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!