22 865 vues

Guide Albanie – Y a-t-il du tourisme en Albanie?

5

Y a-t-il du tourisme en Albanie? L’Albanie apparaît souvent comme un pays nouveau, un pays lointain, sans tourisme… Cette image est légèrement fantasmée. En effet, l’Albanie compte un certain tourisme, surtout sur son littoral, mais il est essentiellement albanais…

Y a-t-il du tourisme en Albanie?

Oui !!! Contrairement à ce qui est dit parfois, la Riviera albanaise (littoral Sud-Ouest) et une partie des côtes sont touristiques. Comme partout, les gens vont à la plage l’été. Mais il s’agit à 95% de touristes albanais !!! Certaines plages sont très fréquentées, surtout les plages urbaines (Saranda, Durres, Vlora…), bien sûr. Par contre, si la plage est éloignée d’une grosse ville ou inaccessible par la route (la piste!), il y a peu ou pas de touristes.

Toutefois, lorsque l’on visite l’intérieur du pays, comme par enchantement, il n’y a presque plus de touristes !!! (comme partout l’été ?).

Et les touristes occidentaux en Albanie ? En Albanie, vous verrez de nombreux véhicules véhicules immatriculés à l’étranger. Il s’agit en fait d’Albanais immigrés qui reviennent au pays pour les vacances, voir pour se réinstaller. L’auteur du Petit Futé a cru que les nombreuses plaques italiennes étaient des touristes italiens ! La blague…C’est bizarre, mais toutes les personnes qui étaient dans des véhicules “italiens” ressemblaient à des Albanais et ne se distinguaient absolument pas des autochtones.

En fait, j’ai observé des milliers de plaques italiennes et grecques : ce sont bien des Albanais immigrés rentrant au pays. J’ai eu la surprise aussi de voir une centaine de plaques britannique ! Ce sont des touristes anglais venant de Corfou d’après le petit futé. Sauf que j’ai bien observé les occupant de ces véhicules et ce sont bien des albanais ! Le nombre même de véhicule le prouve. D’ailleurs, j’ai même vu 3 plaques canadiennes et une dizaine de plaques américaines, même une se l’ile des Caraïbes de Sainte-Lucie. Ce sont des touristes en mal d’aventure qui viennent jusqu’en Albanie ??? Naturellement, il s’agit d’immigrés albanais de nouveau.

Et les “vrais” touristes occidentaux ? Il y en a, plus qu’en 2006 et 2007, mais ils restent peu nombreux. J’ai quand même croisé environ 10 campings-car, tous italiens, et une petite dizaine de touristes français (2 Français avec une 2CV ; une famille de 5 en espace, ils sont tombés en panne les pauvres ; 3 jeunes autostoppeurs, 2 couples avec leur propre véhicule…une quinzaine en tout. Les plus jeunes en sac à dos, les plus âgés avec leur véhicule personnel, comme par hasard…).

Il y a donc beaucoup de touristes albanais sur la côte, mais très peu vers l’intérieur, où vous rencontrerez plutôt quelques occidentaux isolés. C’est à Berat que j’ai croisé le plus de Français.

Pour aller plus loin :

 



Partager

A propos de l'auteur

Voyager, c'est souvent retourner dans le passé, c'est aussi découvrir et connaitre le monde d'aujourd'hui et les gens qui le peuplent.J'ai voyagé en camping-car (1983-1988 et 1995-2003) avec ma famille ; seul en baroudeur en Grèce en 1999; par avion puis en transport en commun en Tunisie et en Egypte (2004-2005); en voiture à deux en Europe centrale (2004-2005) ; en Pologne (Auschwitz et Cracovie) en tant qu'accompagnateur de groupe scolaire ; Magdebourg et Berlin en juillet 2006, en tant que supporter "indépendant" de l'équipe de France de football ; Tours des Balkans en voiture en 2006, 2007, 2008 et 2010 ; par train Transsibérien de Pékin à Moscou (août 2009) ; en groupe en Thailande (hôtel + circuit) ; Normandie, Struthof (KZ alsacien), Verdun, Oradour sur Glane (groupes scolaires); visite des région françaises : Pyrénées centrales, Provence, Bretagne (Crozon, région de Saint-Malo), Bordelais, Bourgogne...; WE à Rome (octobre 2010)...Tout type de voyage me convient, j'apprécie d'ailleurs l'alternance des modes.Voici les pays où je me suis rendu: Italie x11, Sicile, Grèce x10, Espagne x3, Portugal, Luxembourg x2, Gibraltar, Andorre, Monaco, Saint-Marin x2, Liechtenstein, Vatican, Suisse x2, Autriche x7, Allemagne x12, Belgique x2, Pays-Bas, Angleterre, Tchéquie x3, Hongrie x3, Roumanie x 2, Bulgarie x3, Yougoslavie x 4, Croatie x4, Slovénie x4, Pologne, Turquie x4 (camping-car notamment), Chypre (camping-car !), Tunisie, Egypte, Albanie x3, Macédoine x2, Serbie x3, Monténégro, Bosnie-Herzégovine, Chine, Mongolie, Russie, Thailande...Et mes projets proches : Libye, Népal-Inde, Pérou-Bolivie, Turquie d'Asie-Syrie, île de Samothrace...Autres projets : Tour de la mer du Nord ; Zimbabwé/Afrique du Sud ; Caucase...

5 commentaires

  1. Chabé Claude & Simone on

    Partons à 4 en voyage organisé en ALBANIE pour une semaine en Septembre.
    Croisière avec “Rivages du Monde”, dont le soir couchettes à bord du bâteau.
    Nous vous ferons part de nos commentaires après retour.

  2. Intéressant. Je m’étais posé cette question en ajoutant cette destination à notre site.

    Je pense que géographiquement l’Albanie est bien située pour avoir du potentiel en terme de tourisme, mais bon, on ne sait pas trop si ce pays désire promouvoir son tourisme.

  3. Y a t-il du tourisme en Albanie ?
    Oui, je pense que l’Albanie commence à s’ouvrir aux touristes. L’offre hotelière devient plus importante, même si parfois les hôtels ne sont pas encore à nos standards. Pour le moment, la plupart des touristes que l’on peut rencontrer sur la côte sont des Kosovars qui viennent passer les vacances dans l’Albanie-amie. Ils viennent par dizaines de milliers dans la région de Durrës, ce qui n’est pas sans poser de graves problèmes d’assainissement et de propreté de l’eau, notamment de baignade… On peut renconter également des “croisiéristes” qui font escale pour 2 ou 3 jours et qui visitent en autocar les différents sites touristiques albanais. Viennent ensuite les immigrés qui reviennent au pays pour voir la famille.

    S’agissant des voitures immatriculées à l’étranger, on en rencontre en permanence et toute l’année. je ne pense pas qu’elles appartiennent toutes aux immigrés, certaines ont été acquises légalement (ou non) à l’étranger mais la forte taxe demandée à l’importation par l’État albanais n’incitent pas les propriétaires à faire changer les immatriculations.

    Les Albanais au volant : la situation s’améliore peu à peu. Depuis 2 ans je constate que les feux rouges sont mieux respectés par les voitures, ce qui n’est pas encore le cas des 2 roues. D’une manière générale, les conducteurs albanais ne sont pas patients et il arrive fréquemment, sur les routes de montagne notamment, qu’après avoir suivi un véhicule lent pendant plusieurs minutes, ils se déportent et doublent même sans aucune visibilté. Ce qui entraine parfois des accidents très graves.

    Par ailleurs, les voitures ne sont pas toujours bien entretenues et il n’est pas rare d’en rencontrer sans éclairage arrière.

    En ville il n’est pas rare qu’il manque des plaques d’égout, quant aux campagnes, on y rencontre beaucoup de piétons et d’animaux, la plus grande prudence s’impose en permanence…

    D’expérience, je dirais que comme dans de nombreux pays de montagneux, il ne faut pas parler en kilomètres mais en temps de parcours. Sur les axes principaux la moyenne peut être de 75 ou 80 km/h (i.e Tirana-SHkodra) mais elle peut tomber à 35 ou 40km/h (i.e Tirana- Elbasan)

    Les Albanais sont accueillants et aiment le contact avec l’étranger, ils essaieront toujours de vous aider et de vous tirer d’un mauvais pas.

    RRugë të mbarë për të GJithë – Bonne route à tous.

    SAM

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!