219 vues

Touristes français : les pires du monde?

5

touristesLes français seraient-ils les pires touristes du monde? Des études pointent régulièrement des perceptions négatives à l’égard des touristes français…Mais sur quoi se base cette impression? Qu’est-ce que cette perception change sur l’accueil réservé aux français dans le monde?


 

Les français sont ils les pires des touristes, comme l’indique une enquête récente?

Je ne saurais le dire mais je veux donner ici mon témoignage, évidemment partiel et partial sur le sujet.

voilier

D’abord , durant les voyages que j’ai pu faire, celui qui vient de me conduire le long des côtes norvégiennes , et bien d’autres auparavant, j’ai rencontré des compatriotes charmants, sympathiques, pas frimeurs ni arrogants pour deux sous, des personnes attachantes que l’on a plaisir à retrouver à divers moments de la journée.

En fait je crois qu’en voyage à l’étranger il faut distinguer le français individuel, du groupe, de la bande ou de la tribu. Individuel ne signifie pas obligatoirement seul, le terme à mes yeux fait plutôt référence à une organisation personnelle de voyage qui n’implique pas plus de trois personnes.

*************************

********

cote maritime

Le français rencontré ainsi en terres lointaines, se fait en général discret, attentif à un environnement qu’il ne maitrise pas toujours ne serait ce qu’en raison d’une langue qui ne lui est pas accessible. Les rapports avec les autochtones sont le plus souvent courtois , sans agressivité.

 

chaise vacancesMais voilà. Il arrive qu’au détour d’une rue, dans un hôtel, ou à l’occasion d’une escale dans un petit port paumé,, débarque (ou embarque) à grand fracas, interpellations, en terrain conquis , l’envahisseur en troupeau serré. C’est la que le français individuel rentre la tête dans les épaules, se fait la plus petit possible…

Jusqu’à présent il comprenait mal et voilà que tout à coup il comprend trop bien. Certes les scandinaves, les hongrois ou les azerbaïdjanais en troupeau doivent bien dire leur lot de conneries, de propos vulgaires ou désobligeants, de plaisanteries douteuses, mais hélas ceux de nos compatriotes ne peuvent nous échapper.

Et ça hausse la voix. Il y a ceux qui savent tout, qui sont parfaits dans tous les domaines contrairement à ces indigènes arriérés. Ca connait mieux que le portugais l’art de sécher la morue, mieux que l’italien le moyen d’accommoder les pâtes, ça critique la conduite automobile, la façon de vivre, la lenteur, ça expliquerait aux belges comment couper les frites. « T’as vu comment ILS font? » Ah ce « ils »!

maison au bord de la mer

Et puis ça envahit la place sans souci pour les autres, ça vous balance les sacs à dos dans la figure, ça joue des mains et des épaules pour arriver avant vous au buffet qui, lorsque les autres peuvent y accéder à leur tour n’est plus qu’un champ de bataille dévasté où les rondelles de salami ont atterri dans la mayonnaise, où le flan au chocolat n’est plus qu’une infâme bouillie où surnagent des quartiers d’oranges et des débris de fraises écrasées.

chaises repos

Après quoi on va s’étaler pour faire digestion là où il y a des places et des fauteuils confortables., Un fauteuil pour la personne et un pour le sac à dos… Les autres. .. Quels autres? « C’est pas des français, non? Et ils font pas partie de notre groupe… »

Je sais, on va me dire que je généralise. C’est vrai. Il y a même dans les bandes de français en voyage à l’étranger, des gens sympas. discrets et polis. Des gens qui ont parfois honte des incivilités de leurs compatriotes. Seulement ce n’est pas ceux ci qu’on voit. Selon une loi physique bien connue c’est toujours la connerie qui remonte à la surface.

paysage maritime

Consultez le blog d'Yralim en cliquant sur la bannière

Consultez le blog d’Yralim en cliquant sur la bannière



Partager

A propos de l'auteur

J'ai juste des choses à dire comme cela, au hasard, en fonction de mes humeurs... J'aime faire partager mes émotions, j'aime communiquer échanger, sourire et tempêter... Lumière, couleurs, paysages, émotions, rêves et colères. Par le texte et par la photo l'exploration d'un univers. http://yralim.blogspot.com/

5 commentaires

  1. Nathalie Ritzmann on

    Pour vivre depuis 9 ans en Turquie, je suis parfois outrée par le comportement des français : les plus râleurs, jamais contents, les plus radins (au niveau pourboire), ils veulent le beurre, l’argent du beurre et la crémière en prime ! C’est clair qu’ils font partie du tiercé de tête dans la catégorie des touristes les moins agréables… pour ne pas dire les plus agréables ! Idem, pour un touriste étranger qui va en France, l’accueil et le service sont souvent, trop souvent à revoir ! J’en aurais des anecdotes à raconter, de quoi faire un bouquin sur la question…

  2. Au contraire, je reçois régulièrement des touristes français à notre Chambre d’hôtes à Tremblant au Quebec et ces derniers sont gentils et fort sympathique!

  3. Olivier Dutreuil on

    Oui pour recevoir beaucoup d’etrangers dans ma maison d’hotes les francais sont les pires clients , mal elves , exigeants sans jamais vouloir payer

    Toujours prompts a critiquer a fuir .

  4. J’ai eu le même ressenti vis-à-vis des Allemands en Turquie, à Finike, dans un hôtel pension où ils s’étaient installés pour un mois… Ils avaient amené jusqu’à leur cafetière pour éviter le café turc, et par erreur, nous avons cru que la cafetière appartenait à l’hôtel, donc nous nous en sommes approchés… Quel regard! Ils n’ont pas eu besoin de parler pour nous exprimer leur pensée, alors que nous n’avions rien fait. Par ailleurs, pas un bonjour, pas un aurevoir… et des regards déplaisants dans l’ensemble… Comme si l’hôtel leur appartenait… C’était très désagréable…

  5. Vous avez parfaitement résumé ma pensée. A ceci près que je ne pense en effet pas que les Français soient des cas uniques. En Slovaquie j’ai croisé des groupes d’Allemands, assez âgés, qui se croyaient en terrain conquis. Un exemple: nous sommes attablés en train de siroter une boisson sur une terrasse. La serveuse, dynamique, parle tout à fait bien allemand. Le groupe arrive, s’installe, certains à notre table! sans rien nous demander, ni permission, ni pardon, ni rien, sans même nous voir. Ils ne commandent pas de boissons, oh non! ils demandent à la femme qui les guident de commander pour eux!
    Odieux!
    Les quelques français que nous avons croisé, à l’exception d’un groupe de jeunes cons qui prenaient le musée pour un espace de jeu, étaient des couples ou des individuels, guide vert ou petit futé à la main, comme moi. Certains étaient tout à fait sympathiques et loin du cliché du français. Comme nous l’étions nous-mêmes, moi et ma fiancée… du moins je l’espère!

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!