187 vues

Vacances en Bulgarie : de Kazanlak à Veliko Tarnovo

0

Après avoir fait un dernier tour de jour sur le barrage de Kazanlak, nous nous dirigeons vers la ville.

Nous avons visité dans un premier temps, le musée historique de la ville, des premières civilisations au Renouveau bulgare, en passant par les fameux Thraces. Bijoux, poteries, lieu recommandé pour les fan d’archéologie.

Une fois sur la colline, nous avons pu voir la fameuse tombe Thrace, enfin l’entrée de l’originale et à l’intérieur de la copie. Le site n’est en lui même pas extraordinaire, mais c’est plutôt l’idée d’une telle sépulture pour une seule personne qui est impressionnante. Il semblerait que ce soient les peintures renfermées ici et les richesses des objets qui la rendirent célèbre. Ces peintures racontent des scènes de la vie du défunt…

La ville n’a sinon rien d’extraordinaire. De nombreux vendeurs ambulants et les boutiques sont remplis de cadeaux à base de rose, vu que la plaine est connue pour sa production d’huile de rose, envoyée dans le monde entier aux plus grands parfumiers. La cueillette de ces pétales sont une des plus grandes attractions pour les touristes durant le mois de mai. Apparemment, 60% de la production mondiale vient d’ici.Mais en août, nous ne pouvons voir que les linéaires de packagings roses…et quelques rosiers timides dispersés dans la ville.

Nous avons ensuite filé vers le Nord. Nous avons alors compris pourquoi cet endroit est appelé la vallée des thraces… Un nombre impressionnant de tumuli sont éparpillés de part et d’autre de la route, renfermant tous des tombeaux. Des panneaux en indiquent l’entrée. Parfois l’entrée est gardée, parfois il faut appeler un numéro pour que le gardien ouvre… Ça ne paie pas de mine mais nous avons trouvé cela excitant de se dire qu’en 2006 encore on découvrait des têtes en bronze énormes en fouillant les mystères de ces lieux funéraires.

Une route qui normalement aurait dû être nickel s’est avérée plus compliquée à cause des travaux. Nous avons dû prendre l’itinéraire bis pour traverser la chaîne des balkans.
Une fois arrivés en haut, une vue magnifique s’offre à nous, au pied du monument de la Liberté, col de Sipka, commémorant les 7000 morts d’une bataille contre les ottomans.



Le col passé tant bien que mal, nous redescendons en direction de Veliko Tarnovo. En chemin, nous visitons la grotte de Batcho Kiro, superbe endroit encaissé près d’une rivière. L’homme de la guérite nous expliquera avec fierté et dans un très bon français que c’est dans cette grotte que l’on a découvert les plus anciennes traces de l’occupation humaine dans la péninsule balkanique, ainsi que celles d’un ours de 3 m de long.


Puis nous arrivons à Véliko Tarnovo. Nous nous faisons alors alpaguer par une personne parlant français qui nous aidera après plusieurs visites à trouver un toit pour la nuit dans une maison surplombant la rivière. Je pense qu’on ne pouvait pas tomber mieux.



Partager

A propos de l'auteur

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!