Bosna : Région de Bosnie

Velika Kladusa (Велика Кладуша) ; une forteresse en Bosnie aux portes de la Croatie

Par Sandrine Monllor (Fuchinran), le Juil 1, 2014, mis à jour le Nov 5, 2017 - Bosnie, tourisme bosnie

Velika Kladusa (Велика Кладуша) ; une forteresse en Bosnie aux portes de la Croatie 1Velika Kladuša (en cyrillique : Велика Кладуша) est une ville de quelques 12 000 habitants située dans le Nord-Ouest de la Bosnie Herzégovine, à 4 km à peine de la frontière croate, dans le canton de la Una-Sana en Bosanka Krajina* (Krajina bosniaque). Il s’agit d’une région verdoyante à dominante rurale marquée par plusieurs rivières aux eaux cristallines et de riches forêts. Dans ce cadre idéal pour les amateurs de natue, Velika Kladusa est une ville bosniaque à découvrir pour sa forteresse médiévale…


 

 Bosnie Tourisme : Velika Kladusa (Велика Кладуша) et sa forteresse

Velika Kladusa (Велика Кладуша) ; une forteresse en Bosnie aux portes de la Croatie 2Selon certains documents, les origines de Velika Kladusa remonteraient à 1280. A l’époque de l’occupation ottomane, cette ville de Krajina* marquait en quelque sorte le début ou la fin (selon le lieu d’où l’on venait) de l’Empire Ottoman. Compte tenu de son environnement dédié aux activités de chasse et de pêche (grâce aux rivières Glinica, Kladusnica et Grbarska), de tous temps, Velika Kladuša a su développer une certaine autonomie et un fort attachement aux loisirs liés à la nature.

Velika Kladuša qui comptait jusqu’à 47000 habitants en 2005 et qui s’était autoproclamée capitale de la Bosnie Occidentale durant la guerre de Bosnie servit pendant les années d’après-guerre à la stabilisation de la paix dans la région, en accueillant les forces canadienne, l’IFOR et la KFOR. Aujourd’hui, Velika Kladuša est aussi réputée pour son marché ; l’un des plus gros marchés de la Fédération de Bosnie Herzégovine, où l’on trouve des produits généralement très attractifs pour les voisins, en raison de leurs prix. Il faut aussi rappeler que Velika Kladusa était célèbre avant la guerre pour être le siège de la société Agrokomerc, la plus grosse industrie agroalimentaire de Yougoslavie.

Sur le plan touristique, la ville n’a rien d’attractif et est assez caractéristique dans son organisation des petites villes “bosniaques” avec des maisons et bâtiments grisâtres sans style et quelques lieux publics et un magasin central très coloré autour duquel s’organise une grande partie de la vie sociale. Mais Velika Kladuša mérite l’attention des voyageurs en raison de sa forteresse et des maisons typiques environnantes situées dans le centre historique Stari Grad.

Autres centres d’intérêt :

  • Bazar (Pijaca)
  • Stade Krajsnik
  • Robna Kuca (magasin principal)
  • Parc Mujo Hrnjica
  • Piscines de Mala Kladusa

* Kraj signifie littéralement “fin” en rapport avec la fin de l’influence ottomane et la ligne de frontière entre l’Empire Ottoman et l’Empire austro hongrois

Découvrez Velika Kladusa en vidéos:

Forteresse médiévale de Velika Kladusa

[b2vsinglemarker]

 499 Visites au total,  3 aujourd'hui

Sandrine Monllor (Fuchinran)

Je m’appelle Sandrine Monllor. J’ai créé IDEOZ, guide de voyage sur l’Europe communautaire,  élaboré à partir des expériences de voyageurs aux profils variés. Historienne, anthropologue et ethnologue de formation, depuis plus de 10 ans, j’essaie de faire de ce projet mon métier en partageant conseils et expériences et de préserver un espace éclectique et tourné vers les échanges et la rencontre avec les différences. De mes voyages, je conserve surtout les souvenirs intimes de petits riens, des chemins de traverse où je me suis perdue ou engagée au hasard, des rencontres et des expériences plutôt que celui des visites si incontournables soient-elles. Je suis une voyageuse résolument curieuse de tout, qui fonctionne à l'instinct. Je suis passionnée en particulier par l’Europe balkanique, centrale et orientale ; des terres dans lesquelles je me retrouve parfois, tant elles sont insoumises, contrastées, passionnelles et contradictoires. Routarde voyageant uniquement à l’aventure sans jamais rien préparer, ni fixer de destinations, j’aime appréhender les frontières visibles et invisibles entre les peuples et je privilégie les séjours transfrontaliers. Je suis une gourmande en quête des gastronomies locales, attachée aux échanges avec les habitants et sensible à l’histoire et aux traditions. Me contacter par mail?

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.