Voyagez curieux à votre mesure! IDEOZ, le forum et blog voyage collaboratif qui vous aide à préparer un séjour en Europe parfait grâce aux conseils et expériences des voyageurs

Visiter Amalfi et la Côte amalfitaine: lumières de l’Italie éternelle

2

Et si nous partions visiter Amalfi et la côte amalfitaine? La Côte amalfitaine, c’est le côté sud de la péninsule sorrentine, cette petite langue de terre qui s’étire paresseusement au sud de Naples. Très escarpé, un peu comme la Corse, ce bout de montagne se jette dans la mer par des falaises tourmentées. A visiter hors saison pour bien en profiter. Je vous recommande une petite balade en octobre: la lumière est particulièrement chaude, et le soleil se montre encore assez généreux pour déguster sa mozzarella en terrasse…


Visiter Amalfi, une petite capitale entre mer et falaises

Pourquoi visiter Amalfi lors d’un séjour dans le sud de l’Italie? La capitale de la région est Amalfi, petite ville d’environ 5000 habitants aujourd’hui, coincée entre mer et falaise.

 amalfi_amalfi

Amalfi a connu ses heures de gloire au moyen-âge, ce fut une des républiques qui régnait sur la mer, rivalisant avec Gênes et Venise. Les tables amalfitaines servirent à codifier les premières lois de la navigation maritime. Tout comme Venise, Amalfi était gouvernée par des doges. Elle comptait alors dix fois plus d’habitants qu’à l’heure actuelle.

Les rues piétonnes d’Amalfi ont conservé de nombreuses traces de sa richesse passée, mais aujourd’hui c’est surtout l’artisanat pour les touristes qui fait son attrait. 

amalfi_faience 

Dans le port d’Amalfi on peut voir des barques équipés d’un lamparo, une puissante lampe utilisée pour attirer le poisson la nuit.

amalfi_lamparo

 

Découvrir la côte amalfitaine en automne

A quelques kilomètres d’Amalfi se situe la perle de la côte amalfitaine, Positano, très branchée l’été.

amalfi_positano

Il est possible de randonner entre les différents petits villages. C’est au cours d’une de ces balades que vous avons croisé cette équipe de maçons et leurs ânes de bât. Les chemins étant trop étroits pour les camions, l’animal est utilisé pour transporter des pierres.

amalfi_anes 

En face de Positano, Praiano étale ses maisons au milieu de jardins en terrasses.

amalfi_praiano

Au détour de la route, un petit stand momentanément abandonné éclate de couleurs. 

amalfi_stand

Tout au bout de la péninsule sorrentine, on aperçoit l’île de Capri.

amalfi_capri

Par endroit, on peut voir les ruines des tours qui par le passé, protégeaient la côte amalfitaine des incursions de pirates.

amalfi_tour

amalfi_cap

Fin octobre, l’heure de récolter les olives. Facile, comme pour le poisson, il suffit de tendre les filets ! 

amalfi_olives

Une petite incursion hors de la côte amalfitaine vous permettra d’aller visiter le site majestueux de Paestum, célèbre pour ses trois temples grecs bien conservés. On peut y voir aussi des mosaïques.

amalfi_paestum  

Retour sur la côte amalfitaine : on termine par le village perché de Ravello, qui semble n’avoir pas changé depuis l’époque médiévale.

amalfi_ravello

La côte amalfitaine en pratique

Pour arriver sur la côte amalfitaine et visiter Amalfi, on peut bien sûr y aller en voiture depuis la France, mais si vous avez peu de temps, le plus simple est encore d’atterrir à Naples puis de louer une voiture. Attention, les routes sont très tortueuses dans toute la partie sud de la péninsule amalfitaine, donc il faut prendre son temps ! Et surtout, éviter d’y aller l’été, car le stationnement devient extrêmement compliqué. Même dans les petits villages à l’écart, l’espace est réduit, et les routes étroites. 

Booking.com
En ce qui nous concerne, nous avions choisi de louer un appartement à Praiano, petit village qui jouit d’une vue magnifique. Pour le ravitaillement, pas de souci : en Italie, on trouve encore de petites épiceries qui vendent un peu de tout, même dans les villages reculés, ce qui est bien pratique pour faire soi-même la cuisine. 

Entre Naples et la côte amalfitaine, il est possible de grimper au Vésuve, de visiter Pompéi, et aussi Herculanum, bien moins courue mais tout aussi intéressante.


decouvrir la region de sorrente



Partager
A propos de l'auteur

Pourquoi voyage t’on ? Par curiosité, par goût de l’inattendu ? Pour se faire surprendre, ou bien pour vérifier que la réalité est conforme à ce que l’on avait imaginé ? Sans doute tout cela à la fois. Le voyage, cela se prépare, mais il faut laisser aussi un peu de place à l’inconnu, ne pas hésiter à se laisser déstabiliser, à sortir de notre quotidien si prévisible. Et vous, pourquoi voyagez-vous?

2 commentaires
  1. C’est magnifique, je n’imaginais pas du tout cette région comme cela. C’est l’une des rares que je n’ai pas eu encore l’occasion de découvrir en Italie, mais j’espère que cela va changer! Merci pour tes idées et tes conseils, je les conserve précieusement et reviendrais vers toi dès que je pourrais confirmer des vacances!

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!