2 895 vues

Visiter Innsbruck en un jour ; une capitale du Tyrol aux airs de village

0

Comment aller en Autriche sans visiter Innsbruck en un jour au moins? Impossible! Son cadre à lui seul, au coeur des Alpes autrichiennes, suffit à justifier le déplacement. La capitale du Tyrol est une cité datant de la période médiévale, au charme suranné et à l’atmosphère très agréable.

Quand on aborde l’Autriche pour la première fois, on cherche souvent quelles sont les destinations incontournables pour avoir l’aperçu le plus complet du pays entre villes, villages et paysages. Vienne, Salzbourg, Innsbruck dans l’ordre ou le désordre forment le trio des villes ou capitales régionales qui reviennent dans la bouche de la plupart des touristes. Et quand on a eu la chance de les visiter, on comprend vite pourquoi. Elles constituent un condensé de la richesse culturelle, artistique et historique de ce petit pays très marqué par l’influence de la Mitteleuropa. Mais pourquoi vouloir faire un tour de l’Autriche en quelques jours alors que le Tyrol est une région déjà très riche et visite, forte en caractère, bien au-delà des images d’Epinal.

Innsbruck, un excellent point de chute pour découvrir le Tyrol du nord

Le Tyrol autrichien (il existe aussi un Tyrol italien) est très caractéristique avec ses villages bucoliques, ses Alpes à perte de vue aux massifs impressionnants, ses vallées et ses pentes qui font rêver tant de fans de sports d’hiver. Toutes vacances en Autriche justifient au moins quelques jours au Tyrol et bien sûr un passage obligé par la capitale régionale Innsbruck. Comment visiter Innsbruck en un jour? Si certains touristes préfèrent enchaîner les visites au pas de course, je ne saurais trop vous conseiller de consacrer au moins un jour à Innsbruck. Certes, les plus pressés pourraient considérer que quelques heures suffisent pour faire le tour d’Innsbruck, mais il n’en est rien et c’est au contraire en se perdant lors des déambulations dans les rues et ruelles du centre historique que l’on prend vraiment la mesure du charme d’Innsbruck.

Vue d'innsbruck depuis les hauteurs

Visiter Innsbruck en un jour, c’est presque un jeu d’enfant, tant les panneaux indicatifs des monuments tracent un chemin vers toutes les attractions touristiques de la ville. Malgré ses 120 000 habitants et son statut de capitale du Tyrol du nord et du Tyrol autrichien, Innsbruck ressemble finalement à un gros village. Dès qu’on franchit le panneau on s’en rend vite compte et une fois le centre historique atteint, cela se confirme plus encore. La ville ancienne jouit d’un environnement extraordinaire, puisqu’elle est entourée d’impressionnantes montagnes. Innsbruck serait-elle en fait la capitale des Alpes? Sans aucun doute! Chaque année, les champions de ski se pressent sur les pentes pour se défier dans les stations des environs et les mordus de poudreuse se lancent le défi de descendre aussi ces pentes, tout en posant leurs bagages dans la capitale pour mieux profiter de sa centralité et de la beauté des villages, parcs et paysages qu’il y a dans tout le nord du Tyrol à l’instar du parc alpin du Karwedel, la typique ville de Schwaz avec son panorama sur les Alpes à couper le souffle, le village de Stans, la vallée de Ziller et bien d’autres destinations qui faute de temps pour les admirer donnent la furieuse envie de rapidement revenir! 

Visiter Innsbruck en un jour : que faut-il voir absolument?

Premier repère dans la ville pour appréhender les monuments et bâtiments qui révèlent le patrimoine médiéval d’Innsbruck : la rue Maria-Theresien-Strasse. C’est l’artère piétonne principale de la ville. En la longeant, on apprécie bien sûr les jolies façades des maisons si bien entretenues. On est aussi frappé en venant du sud de la France par la remarquable propreté d’Innsbruck et de ses habitants qui semblent si respectueux de l’environnement et de leur cité. La balade est des plus agréables, Innsbruck réussissant la prouesse d’apparaître à la fois comme paisible et animée. A la belle saison, on profite du climat assez clément du Tyrol pour se laisser tenter par les terrasses des cafés où l’on déguste des spécialités autrichiennes traditionnelles comme le Strudel à la pomme ou à la prune (mes préférés) ou les crêpes de l’empereur, le Kaiserschmarren, ces morceaux de crêpe épaisse servis avec de la compote de pomme et de la confiture de prunes. Le tout accompagné d’un bon café ou d’un thé : un régal!

Si la promenade est plaisante, rien ne vaut de se perdre dans les ruelles adjacentes. Là c’est une toute autre ambiance. On y croise moins de touristes car la beauté d’Innsbruck attire beaucoup de touristes du monde entier entre avril et septembre. Mais dans ces ruelles, on comprend ce qu’est l’âme d’Innsbruck. On y ressent quelque chose à la fois de doux, d’harmonieux, où chaque façade de maison attire l’attention. Autant le dire, Innsbruck

Poursuivons la visite par le fameux Petit toit d’or (das Goldene Dachl), qui est devenu le symbole de la ville d’Innsbruck et la principale attraction touristique. Ce toit de style gothique constitué de bardeaux de cuivre dorés à l’or fin, couvre un balcon d’une bâtisse adossée à l’ancien palais ducal de Frédéric IV de Habsbourg/ Il se situe au coeur de la vieille ville. Ce chef d’oeuvre réalisé par Niklas Türing le Vieux fait suite à une commande de l’empereur Maximilien Ier en 1500. L’empereur pouvait ainsi profiter de la loggia pour faire ses apparitions au peuple, tout en admirant la majorité des événements et festivités d’Innsbruck. La façade du bâtiment n’est pas en reste.

De même, le Palais Impérial est le troisième monument culturel d’Autriche et la résidence royale des Habsbourg. Bien sûr on ne peut qu’être admiratif en voyant autant de tableaux des membres de la famille impériale, d’objets précieux, des lustres imposants arborant leurs dorures, des salles toutes plus somptueuses les unes que les autres. L’étape suivante immanquable est la Cathédrale Saint Jacques surplombant la ville, dont la taille majestueuse  annonce déjà le faste de la décoration intérieure.  Le plafond orné de fresques attire d’emblée l’attention comme l’immense orgue, les nombreuses sculptures de bronze et l’autel qui invite à la prière.

Innsbruck Dom cathédrale saint Jacques

Dernière balade pour boucler la journée à Innsbruck : partons en direction de la rivière Inn. Quand on découvre ce paysage de carte postale avec les façades historiques aux couleurs pastel avec en arrière plan le beffroi et la cathédrale et en face la vue sur les montagnes, on comprend pourquoi on surnomme la capitale du Tyrol “le pont sur l’Inn“. C’est peut-être la plus jolie vue d’Innsbruck et même s’il y a beaucoup de touristes, le lieu ne perd pas son charme pour autant.

Innsbruck maisons sur les bords de l'Inn

Une petite remarque pour conclure : le temps peut changer vite à cause de la proximité des montagnes qui influencent beaucoup. Du coup, dans une même journée, j’ai eu l’impression d’expérimenter au moins deux voire trois climats. Le matin et la fin d’après-midi, c’était plutôt grisâtre, tristounet, avec du brouillard et un peu frais même en été.  Vers midi un franc soleil s’est levé et a donné aux couleurs de la ville un tout autre relief. 

Pour préparer votre visite et pour en savoir plus sur Innsbruck, jetez un coup d’oeil du côté du site officiel de la ville d’Innsbruck qui est très bien fait, complet et en langue française: Innsbruck.info.

 

Et si vous avez envie de découvrir la magie de l’Avent et de Noël au Tyrol, ne manquez pas les six marchés de Noël d’Innsbrück qui parsèment la ville jusque sur ses hauteurs et bien sûr, les christkindlmärkte riches en traditions dans tous les villages et villes tyroliens!

Innsbruck à Noel sapin illuminé dans la vieille ville



Partager

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.