1 563 vues

Vivre en Thailande – L’amour en Thailande : incertitude ou course à l’illusion?

0
Vivre en Thailande. Qu’en est-il de l’amour en Thailande? Est-ce qu’on parle d’amour en Thaïlande ? Est-il incertitude comme en occident, course à l’illusion ? L’amour cette douce incertitude ? Deux approches à travers deux rencontres : celle avec une  thaïlandaise que j’appellerai Nong, « petite sœur », et celle avec un américain.

 

Vivre en Thailande : la question de l’amour

Pour Nong, nous nous sommes rencontrées de façon amusante à Paris. Je prenais mon café dans mon coffee shop du Boulevard Montparnasse. Deux femmes, une occidentale et une asiatique, sont assises à côté de ma table. La française demande à l’asiatique « comment on dit ça en thaï ? »… En fait je n’entends que la réponse : « ni, manao », « c’est du citron ». Aussitôt je me glisse dans la conversation avec ses étonnements, ses plaisirs et ses promesses de retrouvailles. Nong est en voyage d’affaires, elle habite à Chiang Mai. La quarantaine, mariée, divorcée, un fils de 18 ans. Une femme thaïlandaise indépendante. Nong a fait la connaissance sur le web d’un professeur d’université de 20 ans son ainé. Un ponte juif américain. Dans son périple européen, elle se rend à  Dublin où son amoureux virtuel la rejoint. Entre temps il y avait eu beaucoup de mots doux comme le miel. La rencontre se passe dans l’hotel de l’américain, loin du groupe avec lequel Nong voyage. « Tu sais pourquoi je suis partie, pourquoi je l’ai plaqué ? » me demande Nong.  « Aller à son hotel signifiait en principe coucher ensemble. J’ai été mariée, je ne suis pas une nunuche…mais je veux faire comprendre à mon amoureux qu’il y a des préliminaires et que ça a quelque chose à voir avec ma culture. « Est-ce que tu connais ma culture ? » je lui demande. Il répond : « Quelle culture ? C’est juste une question de « tu décides ou pas »… Nong est partie. « Je n’aurais jamais pu avoir une relation avec quelqu’un qui ne s’intéressait pas à ma culture… comme je me serais intéressée à la sienne ».

 

Les femmes thaïes indépendantes sont comme ça. Elles cherchent l’amour sans perdre leur âme.
Blog _5471

 

La deuxième approche est avec un américain qui vit depuis 20 ans en Thaïlande. On échange des propos de petits déjeuners. « Ce pays possède une véritable magie » me dit –il. «  Ça n’a rien à voir avec les femmes, d’ailleurs je n’ai eu aucune relation sexuelle ou sentimentale avec une thaïlandaise depuis que je vis ici ». Je prête deux oreilles attentives. « C’est mon choix, pas envie de ressembler à ces américains avec des minettes, pour qui l’amour est une question de pouvoir ». « ? » « Le pouvoir que donne l’argent. Mes compatriotes me l’expliquent bien. Quand on décortique leurs relations, c’est bien ce qui ressort en tout premier. Le pouvoir de décider, de ne pas être contesté, le luxe d’avoir des exigences. Le pouvoir.» Les femmes américaines sont peut-être comme Nong. Si tu ne veux pas connaître « ma » culture, je me casse… et le pouvoir des hommes est mis à rude épreuve. Ici, plus d’incertitudes pour eux, puisque l’argent achète tout y compris la fidélité. Et plus besoin de séduction non plus la séduction, avec toutes ses incertitudes.

 

Je n’ai rien ajouté, je me suis juste contentée d’écouter.

 

Powered By WizardRSS.com | Full Text RSS Feed | Amazon Plugin WordPress | Android Forums | WordPress Tutorials

Qui est l’auteur?michele jullian maleeJe m’appelle Michèle Jullian. J’aime les voyages, la photographie, l’écriture.Voyager ce n’est pas seulement prendre l’avion ou parcourir la planète, c’est aussi voyager dans les livres, les deux étant l’idéal. Chaque voyage comporte sa part de découvertes et de déconvenues, lesquelles deviennent expériences, à partager ou pas. Voyager est une aventure de chaque instant. Mes repères sont en France et en Thaïlande où je réside « on and off ». J’ai écrit un roman “théâtre d’ombres”qui a pour décor la Malaisie et la Thaïlande …Découvrez le blog de Michèle, une femme à la croisée des cultures …



Partager

A propos de l'auteur

Partage ma vie entre Thaïlande et Paris ... Intérêts: les voyages, la photo, l’écriture, vient d’écrire un roman "théâtre d'ombres" qui a pour décor la Malaisie et la Thaïlande__________________________________________________________________________________________________________________Le blog de Michèle, une femme à la croisée des cultures

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!