638 vues

Notre grand 8 autour du Yellowstone, en 2008

1

Invitation à un voyage dans l’Ouest américain pour un grand 8 d’exception autour de Yellowstone à la découverte des parcs nationaux et de leurs terres de mystère  …

Par avance, je vous remercie de venir passer quelques minutes avec nous autour d’une explosion… de couleurs et de nos souvenirs de voyage… En route pour le grand 8…

  • Préparation du voyage Grand 8 Yellowstone

    Ou l’ouverture du livre de recettes:

    En février, comme le dollar était à la baisse et nous offrait des possibilités budgétaires intéressantes, nous avons décidé de nous offrir un deuxième voyage dans l’Ouest, soit un 5ème aux States. Nous avions déjà fait une grande boucle Las-Vegas/Las-Vegas d’environ 7 000 km passant par le Grand Canyon, Bryce, Moab, Yosémite, San Francisco, Los Angeles… et nous rêvions du Yellowstone.

    Lecture des forums de voyage, anciennes cartes sorties des cartons (2 de nos parents ont passé plus de 10 ans à parcourir les routes des Amériques de l’Alaska à Ushuaïa), RandMcNally sur la table et des premières idées émergent. Billets pris fin mars, nous affinons et lisons des pages et des pages d’infos et d’idées sur Internet (voir un post en page 2 avec des adresse). Nous constituons notre itinéraire (encore merci) avec parfois l’impression qu’il manque des pièces au puzzle ou qu’il y en a trop ou que certaines ne peuvent rentrer dans le motif… J’aime beaucoup cette période, elle me fait l’effet de jouer à l’apprentie pâtissière (les gâteaux, j’aurai beaucoup de mal à m’en passer), un peu plus de sucre, un peu moins de farine… on tâtonne, on tâtonne et finalement la recette parfaite se fait jour. Il ne reste plus qu’à partir goûter, savourer, se lécher les babines et surtout commenter. Alors, le gâteau de cette année, il est réussi ???

    Pour l’instant, 26 jours maximum sont programmés. Il en reste 3 à 5 pour les coups de cœur, les envies de souffler ou autre besoin.

    Avec Google Map, en fonction des routes, ce circuit fait environ 5 500 kms, donc à l’arrivée probablement dans les 6 000. Nous avons opté pour un minimum de journées à plus de 300 kms. Nous privilégions les Byways.

    Nous avons aussi choisi de passer 2 fois par le Yellowstone. Ce sera probablement la seule fois de notre vie où nous irons dans ce parc (la moitié du parcours étant déjà fait), donc autant nous donner l’occasion de voir 2 fois ce qui nous a plu.

    A priori, nous ne descendrons pas en dessous de Green River (Utah) car nous avons déjà fait un premier circuit de 7 000 kms, il y a qqs années, comprenant les classiques du secteur. Quoique, je retournerai bien voir Bryce.

    Seules les premières et la dernière nuit sont réservées. Pour les autres, nous ferons comme lors de nos précédents voyages, au coup par coup, ou nous “camperons” dans le SUV.

    Notre programme a légèrement évolué grâce aux conseils de voyageurs : passage par le Rocky Mountain et abandon du passage par Dillon et Bannack. Nous disposons donc de 4 à 6 jours pour les adaptations locales. Probablement un saut jusqu’à Bryce.

    Les étapes prévues de notre parcours:

    1 – Héléna à West Yellowtone (nuit réservée) en passant par Bozeman/Gardiner
    Question : le Museum of the Rockies à Bozeman vaut-il un arrêt ?

    2 – Yellowstone (nuit réservée) – parc

    3 – WYel à Sylver Gate (nuit réservée) en passant par le parc

    4 – Sylver Gate = parc et/ou repos

    5 – SG à Cody en passant par Red Lodge et la Beartooth Highway

    6 – Cody à Lovell pour aller au Bighorn Canyon
    Il y a une autre option en passant par Thermopolis/Buffalo/Sheridan, nous nous
    demandons si cela vaut la peine de rajouter ces miles ? Cela nous consommerait 1 jour
    de plus et nous resterions dormir à Cody et ferions un AR pour Lovell et Bighorn

    7 – C / L à Broadus en passant par la Bighorn Scenic ByW – visite de Custer Battlefield

    8 – Broadus à Deadwood – arrêt à Devils Tower – en passant par Spearfish Canyon
    A Deadwood nous risquons de tomber pendant “Days of 76” – du 22 au 27 juillet – Qui connaît,
    y- a-t-il du monde ???

    9 – Deadwood à Interior / Scenic pour visiter les Badlands

    10- I / S à Keystone pour Rushmore (le soir) et visite d’une grotte
    Comme grotte, recommandez-vous Wind ou Jewel ?

    11- K à Fort Laramie visite de Fort Laramie

    12- Fort Laramie à Etes Park ou Grand Lake pour visiter le Rocky Mountain

    13- EP / GL à Vernal et éventuellement visite de Dynosaur

    14- Vernal – visite de sites autour de Vernal dont Dynosaur si pas fait la veille et Flaming Gorge

    15- Vernal à Green River Utah
    Q5 – QQchose à voir en route ?
    15- autre option: direct Vernal à Clearfield (en fonction de la météo, de l’envie…)

    16- Green River – visite de sites autour de GR

    17- GR à Clearfield en passant par Salt Lake (Tabernacle) et par Antelope Island pour voir le lac

    18- Clearfield à Jackson Hole en passant par Montpellier et Alpine

    19- Jackson Hole visite de Grand Tetons

    20- JH à West Yellowstone ou Gardiner pour voir ou revoir ce que nous aurions envie de voir ou revoir

    21- WY / G à East Glacier en passant par qqs Ghosts Town en route: Pony, Elkhorn… (abandon du détour par Bannack)

    22- East Glacier – ballades

    23- EA à Kalispell

    24- Kalispell à Polson = repos

    25 ou 23- Polson à Héléna

    Lorsque nous organisons un voyage, nous avons toujours à faire des choix. Concernant celui-ci, les éléments suivants prévalent:
    Envie de bouger, de rencontrer plein de gens inconnus, de voir plein de choses, de faire des kms…
    Cela vient certainement du fait que nous vivons sur une petite île, la Martinique, sans être iliens au départ. Les vacances nous servent à bouger et cela nous amène parfois à papillonner.
    Ballades à pied limitées à 3 heures maxi, 2 heures étant l’idéal et avec le moins possible, voire sans, grimpette.
    Rien n’est fermé, sauf les toutes premières étapes car l’hébergement est réservé.
    Donc, sur place, en fonction de notre vécu, nous allongerons, raccourcirons, changerons… Bref, le voyage nous guidera.

  •  Budget et dépenses dans l’Ouest américain


    Dépenses sur place – base 33 jours de voyage : 180 dollars en moyenne par jour – 20 de moins que notre budget – des pépites
    95 dollars pour les nuits en motel – avec le plus souvent petit déjeuner continental
    50 dollars pour la nourriture – 40 pour les repas du soir (avec tip) et 10 pour le reste de la journée
    20 dollars pour l’essence (23 si on tient uniquement compte des jours de location)
    7 dollars pour les entrées de parcs, musées… un maximum de parcs nationaux avec “America the beautiful” à 80 dollars
    8 dollars par jour pour les bricolettes: cartes postales (il y a encore des gens qui n’ont pas Internet), petits achats, lavage de la voiture, lavage du linge… une petite plaque de chocolat par-ci, un coca par là (un vrai SVP un classic) …

    J’ai exclu de cette somme les plus gros achats: vêtements et souvenirs divers. Ils ont profité des 20 de moins de plus haut !!!
    Coût total du voyage en euros (avec avion, location de voiture et tout et tout et tout) = 868, 28 + 888, 4 (avions) + 856, 51 (voiture) + 800 (espèces) + 3 600 (cartes) = 7 013, 19 pour un budget prévu de 7 000 je dis bravo !!! – du beurre

    Le cours du change en euro/dollar (pour les cartes) a été variable sur la période et se situe en moyenne à 1, 48 (incluant les frais de banque).

    Voiture de location aux USA

    Concernant la location de voiture aux USA, nous n’avons pas choisi et eu une Subaru Outback – un break 4 roues motrices. Elle se conduit tres bien, a plein d’espace dans le coffre et a consomme jusqu’a present 8 litres au 100. Nous utilisons tres peu la clim;
    L’essence dans les régions traversees est à 4, 20$ le gallon en moyenne pour le 95 unleaded. Rajouter 0, 1 pour le 98 et 0, 2 pour le premium.

    Climat et météo dans l’Ouest Américain

    Températures affichées par le thermomètre de la voiture – en journée – de la levure
    + basse = 47 soit 8, 3° Celsius – sur la route “Going to the sun” dans le Parc Glacier – question température il porte bien son nom
    + haute = 105 soit 40, 5° Celsius – sur la route de Fantasy Canyon et sur la route des Goblins

    Un coupe-vent et un gilet en polaire nous ont suffi à cette période de l’année. Nous avons dû utiliser le chauffage la nuit à West Yellowstone et à East Glacier.

    Loger dans l’Ouest américain

     

    Motels – ou le moule:
    Nuits les moins chères : 60$ au Motel 6 d’Héléna et au Horse Shoe Bend à Lowell
    Nuit la plus chère : 159$ Econolodge à Cody

    Trouver un hôtel dans la région de Yellowstone?

    Cotation:
    OK++ = matelas nous convenant (plutôt durs), lit King ou double Queen, petit déjeuner ou café dans la chambre, Wifi ou ordinateur, chambre vaste, cadre sympa
    OK+ = 1 des critères ci-dessus manque
    OK = 2 critères manquent
    OK- = nous ne recommandons pas

     

    Internet – ou l’eau:
    Dans les ¾ de nos motels il y avait le Wifi. Nous avons également eu des ordinateurs dans la plupart des motels du Montana, ailleurs non. La plupart des Public Library ont des réseaux Wifi qui fonctionnent 24/24. Donc, quand elles sont fermées, il suffit de se garer ou de s’asseoir devant. Ainsi, nous avons pu skyper régulièrement les familles et la compagne provisoire de notre chatte.

     

    Manger dans l’Ouest Américain

    Le plus mignon

    Nourriture – ou les épices:
    – Petit déjeuner continental et/ou café dans la plupart des motels Déjeuners: principalement des pique-niques.
    Quelques prix de denrées alimentaires: eau 3 litres = 1$ (notre préférence va aux grosses bouteilles et non aux cubis blanc – l’eau y prend souvent le goût du plastique) yaourts = 0, 44$ chips de maîs = 1$ le gros paquet honey ham = 1, 49$ la lb chief salad = 3, 49$ Diners: 90% de petits restaurants de 14 à 65$. Je ne signalerai que les coups de cœur. En fast-food, nous avons apprécié la chaîne Taco John’s

    Coca canette = 1$ ; Coca bouteille 0, 6 l = 1, 5$ ; grand paquet de chips au mais = 1, 5$ ; jambon 200g = 1, 5$ ; 4 tomates = 2$, boite de fraises = 2, 5$, salade du chef préparée = 3, 5$ … Bref, de quoi faire des pique-niques pas trop chers. Pour les restaurants, cela depend vraiment de ce que nous mangeons.

    Boissons: eau, coca (classic – le vrai, le premier et malheureusement celui qui est interdit de vente en France) et des bières surtout des Ale et surtout pas de light.

    La question éternelle en matière de restaurant est combien pour le tip ou la gratuity. Je me suis toujours étonnée du fait de lier cela au montant de l’addition. Le travail est plus lié, à la nature de la commande, qu’au prix de ce que vous mangez ! J’ai demandé à plusieurs personnes pourquoi, combien… et voilà ce que j’en retiens: les serveurs sont payés, mais, environ la moitié du montant minimum, soit 3 ou 4$ de l’heure avec un MM à 6$? Cependant, ils paient des taxes sur le montant minimum, soit sur 6. Donc, il leur faut au moins 2 à 3$ de l’heure pour équilibrer et autant pour couvrir les taxes, soit en moyenne 5$ de l’heure. Ils servent plusieurs tables en même temps. Il est, souvent, recommandé de donner entre 10 et 20% du montant de l’addition, en fonction de la qualité du travail, de la gentillesse, des services particuliers demandés… Une seule fois, nous avons eu ces montants suggérés et calculés sur le ticket.
    Notre politique: 2$ par personne jusqu’à une vingtaine de dollars, et 3 après.

    Moyens techniques – ou le mixer:
    – un appareil photos Exilim de Casio un hand-cam Sanyo. Nous avons testé, pour la première fois, un tout, tout petit caméscope et c’est très très satisfaisant pour les films et les photos, PDA pour les connexions Internet et skyper régulièrement les proches. Pour le prochain voyage ce sera un mini-portable.

  • Ce qui nous a surpris – ou l’ingrédient inattendu: La tendance des américains à respecter de moins en moins les limitations de vitesse. Nous l’avions déjà observé, il y a 3 ans mais c’est de pis en pis. Lorsque tu positionnes le Cruise à la vitesse maxi autorisée, tu te fais doubler par 95% des véhicules et Monsieur Muffler te pousserait presque (y compris dans les Etats où il est censé rouler à 10 miles de moins que toi).
    Le peu de restaurant comparé au nombre de motels dans certains endroits: West Yellowstone, Jackson, Keystone… Ce sont des lieux dits très touristiques et il faut faire la queue ou se faire inscrire en liste d’attente ou se rabattre sur l’utilisation du micro-ondes…
    Peu, voire pas, de coupons de réduction pour les motels dans ces régions – grande différence avec l’est et ce que nous avions vécu il y a 3 ans sur la boucle Miami/Miami en passant par Memphis et la Nouvelle-Orléans.
    Les milliers de “ghosts houses et farms”, un peu partout dans la campagne, avec bien souvent tous les outils de la ferme éparpillés autour. Idem avec les collections de vieilles voitures et vieux engins autour des maisons. C’est parfois un musée à ciel ouvert.

    Sur la route de Nine Miles Canyon

    Anecdotes, incident et perte – ou le sel:
    – Quelle facilité de vie que de trouver des toilettes accessibles et propres, presque partout, y compris dans les superettes. Mais tout se perd et y compris la qualité du papier. Quand je pense que quand j’étais petite certains américains venaient en Europe avec leur papier toilette car le notre était trop rêche ou, pire, était encore au stade du papier-journal. Donc, vous trouverez pratiquement partout un papier assez fin et peu soft.
    Le pays du “yeap”: nous avons entendu notre premier “yeap” à Broadus et sur le coup, j’ai mis quelques secondes à comprendre que c’était la façon locale de dire yes.
    Ah, parfois difficile de trouver le bon angle pour une photo… je recule, je recule et patatras une branche et aie, aie aie, un coude… Heureusement, rien de trop grave mais une douleur toujours présente quelques semaines après.
    Un cintre de voyage, c’est notre seul oubli en cours de route.

    Madame Outback – ou le four:
    Au premier coup d’œil, sur le parking, je l’avais trouvée “petite” à côté des autres. A l’usage, elle s’est révélée exactement ce qu’il nous fallait: un très grand coffre permettant de camoufler nos deux gros sacs et plus. Et surtout, une facilité de conduite et une très faible (pour ce genre de véhicule) consommation : 8, 5 litres au cent km. Nous concernant le gallon le moins cher vu a été à 3, 93 dollars et le plus cher à 4, 59 (pour du 95 ou regular). Les prix étaient à la baisse depuis début août. Nous l’avions louée chez elocationdevoitures, le plus intéressant en termes de prix par rapport à notre besoin.

    Un conseil, lorsque vous préparez votre voyage et que vous réfléchissez voiture, imaginez que vous partez à 50% de plus. Donc, à 2 prennez une voiture pour 3. Ainsi, vous aurez de la place pour ranger toutes vos affaires et avoir sous la main vos objets facilitant le quotidien.

    Notre petit “chez nous” roulant

    Si nous avions fait ce voyage, il y a 75 ans …

    Attention à Messieurs les Shérifs – ou les amandes:
    Nous en avons vu pas mal sur les routes mais aucun de près. Les dépassements de vitesse ne sont pas à notre programme.

    Un célèbre: celui de Byron (Wyoming). A Powell on nous a demandé si on passait par Byron, et on nous a recommandé de rouler en dessous de la vitesse limite. Arrivés à Lowell, la première chose que la responsable du motel m’a demandée, c’est: “Vous êtes passés par Byron et vous avez vu le Shérif ?”. Et, oui nous l’avons vu … arrêter une voiture juste devant nous. Donc, si vous passez par Byron…

    Un filou: sur la 89 entre Livingston et Gardiner (Montana) pendant plusieurs miles une voiture me suivait et me collait parfois. J’avais le Cruise bloqué et aucune envie de me faire prendre par un Shérif en embuscade, donc cela a duré un moment. Tout à coup, je vois plein de gyrophares s’allumer et nous entendons un bruit de sirène. La voiture, derrière moi, venait brusquement de faire demi-tour et devinait qui c’était…

    Une bande active: à la sortie de Steamboat Springs (Utah)

    Animaux – ou la fève:
    Quelques bisons, des elks, mouflons, chèvres, biches, mooses… pas d’ours. Mais comme ils avaient l’esprit mordeur cette année, aucun regret (morsure d’un campeur à Cooke city…)

    Quand nous étions a Silver Gate (sortie NE du YLLOW), tous les campings et sentiers étaient fermes dans le secteur car un ours avait attaque un campeur en pleine nuit du mercredi. Il avait mordu le campeur aux bras, en sautant sur la tente… depuis 3 jours ils cherchaient ardemment l’ours sans le trouver. Il avait été décidé de le tuer car juge trop dangereux pour l’homme. Nous ignorons qui a gagne l’ours (reparti plus loin) ou les hommes.

    Maman et son petit gros petit

    Certains pique-niquent en verdure pendant que d’autres (devinez-qui) pratiquent l’option Pie fruits rouges

     

    Série fourre-tout et en particulier les oublis – ou le zeste:
    – Comme en Martinique, nous avons recouvert les sièges de voiture de grandes serviettes (achetées 3 dollars chez W). Le contact est plus agréable que le tissus des sièges et en plus c’est très facilement lavable.
    Nous avons été surpris de constater que pratiquement personne ne présentait de petits sachets transparents au passage en douane, tant à porto-Rico qu’à Helena. Et pourtant, il y avait de bien grosses valises en bagages à main et plein de produits dedans (vus dans les toilettes dames). L’agent TSA d’Helena m’a dit qu’il ne contrôlait plus cela. Il semblerait que cette mesure soit en phase de disparition, mais elle existe encore officiellement.
    A l’aller nous avons du enlever les cadenas car pas TSA. Au retour les sacs ont eu une fouille avec les TSA (Helena /PR) mais pas sur P/R Martinique.
    Les “petites” routes comme les byways sont plus fréquentées par les motos que par les voitures. Les motards roulent d’une manière globalement très tranquille, rien à voir avec ceux d’ici, et en groupe de marque la plupart du temps. Dans un groupe, ils roulent en quinconce et quand un groupe fait 8/10 motos, cela devient impossible de les doubler.
    Accompagnement musical: rien très souvent car nous roulons fenêtres ouvertes, la radio en fonction de ce qui passe, nos cd. Nous avons trouvé particulièrement concordant d’écouter Idir à Capitol Reef.

    – Chapeau: j’en ai trouvé un super au Visitor Center du Parc des Badlands. Il a un boudin en cristaux qu’on mouille avec de l’eau froide et … vous avez la tête au frais toute la journée. Sublîme pour celles et ceux qui ont tendace à chauffer de la cabosse !!!

  • Grand 8 dans les parcs de l’ouest américain

    Pour commencer nos commentaires finaux sur ce gâteau-voyage de 33 jours (avec les 4 de déplacements), quelques données chiffrées – ou les ingrédients de la recette:

    4878 miles, soit 7 850 km – de la farine
    Notre estimation (avec un parcours presque respecté) nous donnait environ 6 000 km – donc les petits tours sur site ou les micros-visites en plus, cela fait du chemin… sans oublier les 2 petites erreurs de route d’une trentaine de miles chacune.
    Cela peut paraître beaucoup mais nous n’avons ressenti ni fatigue, ni lassitude.
    Nous étions partis avec les cartes d’étapes réalisées sur Gmap (à l’aide d’un vieux RmacN) et certaines infos d’ouestusa (merci les gars) et nous avons complété avec les cartes papiers distribuées gratuitement dans les Visitor Center. Pas besoin de GPS, pour un tel parcours.

    6 états: Montana, Wyoming, South Dakota, Colorado, Utah et Idaho – des œufs

    Une moyenne journalière de 168 miles, soit 270 kms (sur 29 jours de location) – du sucre
    Plus petite journée = 38 miles et plus grosse = 272 miles
    Nous avons rarement roulé plus de 4 heures par jour, ce qui nous convient parfaitement –
    départ principalement entre 9h30 et 10 heures et donc arrivée sur lieu d’hébergement du soir en début d’après-midi, en fonction du programme de la journée. Une seule arrivée “tardive” à 18h30.
    Nous avons conduit tous les 2, en partage à 55/45. Chacun conduisait pendant environ 2 heures et passait le relais. Ainsi, nous pouvions profiter tous les 2 des paysages.

    LES ETAPES DE NOTRE PARCOURS – ou les minutes de cuisson

    1 – Helena à West Yellowstone en passant par Bozeman/Gardiner – 250 miles – 17 juillet –
    ou la minute d’entrée dans le four
    Visite du Museum of the Rockies (10$ par pers) – nous le recommandons pour sa collection de squelettes de dinosaures
    Visite rapide de Mammoth entre deux fortes averses – décevante car peu de lumière, peu d’activité, de la pluie…
    Motel: Goldenwest OK+ – un peu en retrait des deux rues actives
    Resto: nous recommandons la Pizzeria Wild West. A nos 2 passages, en juillet et en août nous avons constaté une pénurie de restos par rapport au nombre de gens, donc soit il faut réserver, soit aller avant 18 heures ou après 21 heures…
    Déception: la très faible visibilité sur la route entre Bozeman et Gardiner due à une énorme brume.

     

    lowell ouest americain dinosaures mammouths

    Mammouth entre 2 averses,  première impression mystérieuse du Yellowstone 

    Entre dino et mammouths

    2 – West Yellowstone à WE – NP – 60 miles – ou la minute fondamentale
    Arrêts à la majorité des sites entre WY et Old Faithful – Notre préféré du jour Grand Prismatic, difficile de s’arrêter de photographier et de filmer. Comment décrire l’irréel des couleurs, les bleus plus bleu que bleu, les mélanges d’oranges, de jaunes, de verts créés par Dame nature ? L’œil ne sait plus où regarder. Le nez est titillé, moins que ce que nous craignions. Cela va peut-être en surprendre certains, nous nous attendions à des odeurs plus fortes et plus désagréables et finalement nous avons presque apprécié ces odeurs de vie en germination et en pulsation.
    Prévoir au moins 2 heures à OF: une première geysirification, un tour des autres geysers et le temps d’en voir une deuxième.
    Nous recommandons de tenir compte, dans les prévisions de visite, des orages potentiels de l’après-midi !!!

    yellowstone Grand Prismatic

    Une explosion sous les pieds…uniquement en prisme de couleurs

    3 – WYel à Sylver Gate – 95 miles – ou la minute de levée du gâteau
    Passage par Noris (notre super super préféré du parc), le canyon (Rive de Lower Falls fermée) et Tower Fall. Nous avons apprécié la route entre Canyon et Tower. La vie reprend le dessus sur tous les arbres morts.
    Rencontre avec un troupeau de bisons traversant la route.
    Motel: Yellowstonelodge – OK – nous recommandons de loger à Cooke city car il y a plus d’activités (resto, commerces…)

    Nombreux sont ceux qui se demandent combien de jours pour le Yellowstone. Après nos deux passages, je dirai que si vous venez avant tout pour les particularités de ce parc, càd ce qui fait ploutsch, glou-glou, proutsch, pshitt, pff… 2 jours pleins suffisent en vous concentrant sur la partie qui va de Norris à Old Faithful. Après, le nombre de jours sera fonction de vos désirs de marche et de découverte des autres secteurs du parc. Nous n’avons pas vraiment été marqués par la forêt de ce parc: très uniforme (des épicéas/sapins/résineux principalement – je ne suis pas une puriste en matière de dénomination d’arbres).

    Après l’eau montante, l’eau tombante…

    4 – Sylver Gate à Cody – 132 miles – ou la minute toute en virages
    Passage par la Beartooth Highway – notre route préférée du voyage pour ses paysages – et la jolie petite ville de Red Lodge.
    Visite du Buffalo Bill HC – 15$ pp – ticket valable 2 jours – pour ceux qui sont fans des fusils, carabines et autres Winchester… il y a de quoi et pour les autres il y a un peu de tout: des tableaux, des objets indiens, une galerie BB… et une jolie partie sur la nature (plus spécialement pour les enfants). On peut y passer de nombreuses heures, voire le faire en 2 fois.
    Le rodéo de Cody, c’est le rodéo des familles avec animation spéciale enfants – 17$ pp. Le rodéo débute par le passage du drapeau (toute la tribune se lève comme un seul homme au fur et mesure que le cheval avec la porteuse de drapeau avance) et l’hymne. Après, lors de notre soirée, les boys and girls n’ont pas été au top et un jeune enfant a été commotionné- il est resté qqs minutes sur le sol avant de pouvoir se relever. Cela donne une idée de ce qu’est un rodéo et cela a l’avantage d’être organisé tous les jours.
    Motel Econolodge de Cody – OK ++ – toutefois cher pour nous – 159$

    Entre chaud et froid, sur la route de Red Lodge

    5 – Cody à Lowell – 118 miles en passant par Powell – ou la minute tous seuls
    Visite: NP du Bighorn Canyon – des vues superbes (Devil Canyon Overlook) et personne pour vous déranger. Une ballade comme je les aime (3 miles AR, sur du plat) pour aller au Hillsboro Dude Ranch et découvrir que déjà au début du XXème siècle le tourisme était à l’honneur au “sportsman’s paradise of america”. A voir si vous passez dans le secteur.
    Motel: Horse Shoe Bend – OK+ – lits un peu mous (pas bcp d’hébergement dans cette petite ville)

    Alors, little ou big ?

    6 – Lowell à Broadus – 253 miles – ou la minute historique
    En passant par la Bighorn Scenic Byway. Nous avons manqué la “Medecine Wheel”. Belles vues le long de la route.
    Visite: NP de Little Bighorn Battlefield. Confrontation de la réalité avec une vision de l’histoire formée grâce à une fausse campagne de pub et à Hollywood. Mais il est où le canyon où Custer et ses soldats se sont faits prendre. Eh, bien il n’existe pas. Il s’agit d’une ravine et d’une bataille perdue (donc gagnée par les Indiens) par mauvaises organisation, communication et décision. Voilà ce qui arrive quand on minimise, voire médiocrise, les capacités de l’adversaire. Mais, il était impossible de dire que le meilleur général de tous les temps avait failli… Alors, on monte une belle campagne de pub et on arrange la réalité… et on continue avec ces mauvaises habitudes sur d’autres champs de bataille. Pas grand-chose à voir – si ce n’est cette confrontation entre la réalité du terrain et “l’histoire”. La parole a été donnée aux 2 camps et la vision des 2 camps est portée sur les panneaux.

    Motel: Broadus – OK+ – en bordure de route (peu d’hébergement dans la ville). Le fameux resto de la ville n’ouvre que les WE.

    Un vrai plus accueil à la population de la ville. Il n’y avait pas le Wifi au motel et la Library était, en principe, fermée. La bibliothécaire, prévenue par on ne sait qui, nous a interpellés dans la rue pour nous dire qu’elle nous ouvrait la biblio une demi-heure. Et cela pour rien.

    Nous vous conseillons également d’aller au musée historique de la ville – ouvert en été et gratuit. Tenu par des retraités, c’est comme ils le disent “le musée de la vie à Broadus depuis toujours”. Il y a de tout dans ce musée: des voitures, une représentation des principaux commerces, des pièces de maison, une vieille école, une vieille prison et une immense expo de coquillage, papillons… et flèches. Bref, on croyait aller visiter une salle et on y est resté plus d’une heure et on aurait pu y passer la demi-journée. Des gens charmants et passionnés par leur “petit” musée.

     

    Bon alors, il est où ce canyon ???

    7 – Broadus à Deadwood – 202 miles – ou la minute du 3ème type
    Visite de NP Devils Tower – surprenant ce cône magmatique remonté à la surface car tout le reste s’est effondré autour de lui – Une belle petite balade en fait le tour et permet de le photographier sous tous les angles. En plus, en contrebas il y a des prairies avec plein de petits … de prairie.
    Deadwood est la ville Mickey et casinos du coin – rien d’autre à dire. Nous sommes arrivés le premier jour des “Days of 76″ – rodéos – et il y avait de la place dans de nombreux motels. Par contre, les jours suivants, on nous a dit que c’était plus rempli.
    Motel: Cedar Wood Inn – OK ++ – un joli petit motel – pas besoin de prendre le trolley pour aller en ville, c’est à 10 minutes à pied

    Magmanifique

    8 – Deadwood à Interior – 139 miles – ou la minute pas si mauvaise
    Sur la route, un bref arrêt, dans un centre commercial “Mickey” spécial gifts (si vous êtes en manque malgré tous ceux qu’il y a partout): c’est le Wall Drug Store. Il y avait plus de monde là que dans le parc.
    Visite de NP Badlands – merci à ceux qui nous ont conseillé de passer par là. C’est lunaire (en version multi-ocres et gris) et spectaculaire.
    Motel: Budget Host – OK – simple, aurait besoin d’une petite remise en forme
    Ils (toute la famille tient le motel, camping, resto) font resto et nous avons mangé un très bon ragoût (stew) all you can eat à 10$ pp. Nous y avons également mangé nos meilleurs pancakes du voyage – faits à l’ancienne par la grand-mère de la famille.

    parc national devils tower

    Un petit détour par les lands lunaires … pas si mauvais

    9 – Interior à Keystone – 155 miles – ou la minute en petits tunnels
    en passant par White River et Hermosa
    Nous avons bien aimé cette deuxième partie des Badlands moins fréquentée que l’autre partie. Beaux paysages.
    Premier contact avec le Custer Parc – State Parc donc 5$ pp – valable une semaine. Cette forêt, nous a fait une première très bonne impression et restera notre préférée du voyage. Elle motivera un jour de repos dans la zone.
    Le soir, nous sommes allés à the Ceremony: petit film, discours, hymne, venue sur scène d’un grand groupe de soldats de retour d’Irak + de tous les ex soldats présents ce soir là, descente du drapeau… et illumination des têtes juste avant une grosse pluie. Une ode à l’Amérique démocratique, libératrice du monde…
    PN Mount Rushmore – Entrée gratuite – parking payant 10$ par voiture valable jusqu’à la fin de l’année civile.
    Motel: Keystone Board Walk Inn – OK ++

    [flagallery gid=49 name=Gallery]



Partager

A propos de l'auteur

Un commentaire

  1. Sandrine Monllor on

    Quel circuit fabuleux… Ca fait rêver… Déjà depuis deux semaines, j’apprends à découvrir cette région américaine grâce à Zitounet. Cet article complète très bien la série déjà présente et fait vraiment rêver!

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!