83 vues

Restaurant Osaka – Le Sakers+SOZ café

0

osakacafeozDirection Osaka pour découvrir Le Sakers+Soz Café… Osaka a bien changé. En tout cas, sa frénésie commerciale semble avoir trouvé un nouvel essor avec l’ouverture de centres commerciaux ou la rénovation de certains.

Arrivée en gare de Shinsaibashi. Le grand SOGO, centre commercial très chic a disparu, mais est remplacé par DAIMARU encore plus chic, avec un bon coup de peinture et quelques nouvelles boutiques vraiment bien agencées. C’est beau et il faudra y aller pour voir à nouveau le choix de la papeterie. Dommage, pas d’étage réservé à la nourriture. Nouvelle stratégie : les étages en sous-sol, stratégique, car près de la gare de métro accueillent les rayons de vêtements pour femme alors que traditionnellement, dans les centres commerciaux nippons, ce sont les traiteurs et autres boutiques alimentaires qui s’y trouvent.

Pour manger un bout, direction Namba city, une galerie commerciale coincée entre un grand Takashimaya et le plus récent Namba Parks. Et oui, les attractions dans les grandes villes japonaises, ce sont avant tous les boutiques, quand il n’y a pas de temple.

Namba city a “subi” ce que l’on appelle ici une “renewal open”. Pas mal de coups de pinceaux, quelques nouvelles boutiques, tout ça pour faire du neuf avec de l’ancien. Créer un événement qui n’en est pas vraiment un, oui. Mais aussi une preuve de dynamisme économique appréciable.

Et donc, à Namba city, à ouvert un nouveau café, le Sakers+SOZ café. Lorsque je travaillais chez SOZ, c’était le grand projet de mon patron que d’ouvrir un café. C’est maintenant chose faite, même s’il s’agit “seulement” que de l’utilisation des fameux blocs blancs par une autre compagnie pour ce qui est finalement, un ameublement peu commun. L’endroit attire du monde et les pâtisseries comme le Mont blanc valent le détour.

Et puisque je parle de gâteau, je ne peux pas terminer ce post sans parler du meilleur tout chocolat dégusté à ce jour. Acheté chez Gramercy New York, au nouveau centre commercial (encore un !) Hankyu, à Umeda. 2100 yen de plaisir pour les papilles, dégusté une fois rentré à Kyoto.

http://lariviereauxcanards.com/

http://lariviereauxcanards.com/



Partager

A propos de l'auteur

La rivière aux canards, c'est la rivière qui coupe la ville de Kyoto où je réside depuis août 2003. La Rivière aux canards coule aussi (avec plus de texte) sur Wordpress.Depuis fin 2008, mon activité principale est la gestion de la boutique en ligne Bento&co., avec ma femme. Bento&co vend des boîtes à bento, les lunch box japonaises, mais aussi des accessoires dérivés.Je suis également rédacteur sur le Journal du geek.A Kyoto, je suis responsable de trois maisons pour l'agence Vivre le Japon. Vivre le Japon propose des maisons de location pour profiter de Kyoto au plus près de la vie locale.__________________________________________________________________ Riviere aux canards & Bento and co___________________________________________________________________________________________________________ Contactez Thomas Bertrand sur sa messagerie

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.