8 251 vues

Les cafés de Prague : le café comme institution et rendez-vous avec l’histoire

1

cafe sortir a pragueOù sortir a Prague? Les cafés à Prague sont comme à Paris ou à Vienne une Institution. La plupart des intellectuels, des auteurs tels Kafka ou Kundera, des politiciens ou des figures historiques tchèques les ont marqués de leur empreinte. L’activisme de leurs habitués et la richesse de l’activité et la réflexion intellectuelle qui s’y déroula notamment pendant la première moitié du XXème siècle, puis pendant la lutte contre le communisme en font des lieux de prédilection pour redécouvrir Prague et la grande histoire et les petites histoires de la Bohème, de la Tchécoslovaquie et de la République Thèque…

Sortir a Prague, c’est notamment partir à la découverte des cafés de Prague. Plus que des lieux où prendre un café, un thé ou toute autre boisson, avec éventuellement un bon gâteau à savourer, les cafés à Prague sont en quelque sorte une institution de la ville, a fortiori pour quelques grands noms de cafés qui ont vu passer entre leurs murs des personnalités tchèques de premier ordre, au fil des siècles. La visite des cafés praguois est donc une forme de visite dans le temps…

Les Cafés de Prague, une institution


Café Montmartre

Dans un immeuble de la rue Řetězová appelé U třech divých (Aux trois sauvages) : le Café Montmartre est parmi les plus fameux cafés de Prague.

Appelé Cabaret à la Belle Epoque, a été fondé en 1911 et selon la légende, il a vu passer dans ses murs la majorité des intellectuels praguois, Jaroslav Hašek, František Langer, les Longen, Eduard Bass, Franz Kafka, Franz Werfel, Max Brod, Johannes Urzidil ou encore Gustav Meyrink. Dans ce café se tenaient des cercles de réflexion en allemand et en yiddish, qui reflétaient la diversité culturelle de la ville, non sans goût de la polémique. Le Café a également porté le sobriquet “Le Martet”.

A l’époque de Kafka, le Cabaret possédait une célèbre piste de danse, surnommée l’Enfer, en raison de sa fresque magnifique signée V. H. Brunner, où étaient représentés les 7 péchés capitaux.

Mais le lieu a surtout acquis son prestige en devenant le rendez-vous phare de la République Tchécoslovaque après la guerre. Il fut le repère des cubistes, qui apportèrent des pièces maîtresses, des tableaux parodiques et diverses décorations qui enrichirent des “autels” dédiés à des rites de messes noires, sous l’égide de Waltner.

Une salle entière réalisée par Jiří Kroha révèle un style cubisto-expressionniste.

Le café Montmarte
Řetězová 7, Praha 1, 110 00
Ouvert du lundi au vendredi de 10h à 23h, le samedi, dimanche et les jours fériés de 12h à 23h.

 

Le Café Louvre

Albert Einstein et Franz Kafka furent aussi les figures éminentes qui fréquentèrent le Café Louvre – Kavarna Louvre, même si selon certains, Kafka et Max Brod auraient été un moment expulsés des lieux.

Le Café Louvre n’est pas qu’un simple café, on y trouve des salles de repas, un billard, une terrasse et des petits salons pour plus d’intimité. Il s’agit d’un établissement de plusieurs pièces, situé dans la Narodni et fortement inspiré de l’atmosphère de l’ancien Empire austro-hongrois.

Son histoire commence en 1902 pour être tristement interrompue en 1948 quand le régime communiste ferme ses portes. Le Café était un lieu privilégié des familles bourgeoises et aristocrates de Prague et cette clientèle aisée explique l’aura de prestige, le style si particulier et authentique avec ses murs et ses moulures aux couleurs rosée et crème. Le Café a été entièrement restauré pour sa réouverture en 1992, ce dont les Praguois se réjouissent.

[/column]

Les consommations sont aux environs de 40 KC pour le thé, 42 pour un café (voir les prix)

Kavárna Louvre à l’époque de Kafka

 

Café Louvre
Národní 20
www.cafelouvre.cz


Ouvert du lundi au vendredi de 8h à 23h30 et les samedi et dimanche de 9h à 23h30

Café Arco – Arco kavarna

Cafe arco prague
archiv.radio.cz

Fondé en 1907 au rez-de-chaussée d’un bâtiment Renaissance qui appartint au poète Vit Ventulin de Turtelstejn, le Café Arco est probablement l’un des lieux d’élection de Kafka les plus connus.

Son architecture de caractère a été confiée aux soins de Jan Kortela et l’intérieur est façonné par Frantisek Kysela. Sa façade noircie par le smog fait partie de cette ambiance et ce passé si particulier.

La célébrité du Kavarna Arco doit dans ses premières années au fait qu’il ait accueilli les cercles littéraires de Kafka et de ses amis, et la lecture publique de quelques unes de ses oeuvres, à commencer par La Métamorphose. Il faut savoir qu’à Prague, ville où les intellectuels jouissaient d’une belle réputation, la littérature était essentiellement “orale”, les oeuvres étaient proposées en lecture par leurs auteurs dans des cafés comme celui-ci.

C’est essentiellement le Cercle de Prague et ses membres qui investissent les lieux, à ce point qu’ils furent surnommés les “Arconautes” non sans mépris dans la bouche de Karl Kraus, qui juge ces intellectuels, tous juifs et de culture allemande, comme des “snobs qui se donneraient des airs mystiques seulement parce que les instituteurs, les employés aux écritures et les journalistes sont athées et imbus de science” …

Autour de Kafka, on retrouve toujours Max Brod, mais aussi ses proches amis Felix Weltch, Hugo Bergmann, Oskar Baum, parfois le jeune poète Franz Werfel et le plus jeune encore Johannes Urzidil, le journaliste Egon Erwin Kisch. Se joindra bientôt à eux, une femme, Milena Jesenska, qui rencontrera d’ailleurs Kafka et deviendra par la suite la lectrice ou la traductrice de ses oeuvres, mais qui fera aussi la connaissance de son mari, le brillant et séduisant Ernst Polak.

Café Arco

Rue Hybernská, 16

 

Le café Slavia Prague

Le café Slavia est une Institution situé face au Théâtre national, sur les rives de la Vltava : aujourd’hui, Milan Kundera en a fait son repère, Vaclav Havel a utilisé le café comme dissident, ce qui explique le passé très riche de l’établissement, ouvert depuis 1881. Il a vu passer entre ses murs des figures intellectuelles éminentes, notamment des auteurs et leurs amateurs éclairés, mais aussi des militants politiques pendant la période communiste. C’est un grand plaisir de passer un moment dans ce café à la décoration Art Déco… d’autant que le café est un condensé de l’histoire sociale, artistique et politique de Prague, puisque les bourgeois, les artistes, les activistes, les cocotes et les étudiants se sont un jour arrêté à ses tables.

kavarna slavia cafe prague

Smetanovo nábřeží 1012/2
Praha 1
110 00
tel: +420 224 218 493

Site web

Café Kafka à Prague Josefov 

Le Café Kafka – Franz Kafka Kavarna est un lieu incontournable pour les touristes qui viennent y découvrir ou redécouvrir ce génie de la littérature au détours de portraits d’époque, de photos de l’ancien ghetto, notamment à l’époque de Kafka. Il est ouvert de 10h à 22h et la légende des touristes lui prête le fait qu’il serait hanté par le fantôme de Kafka, ce qui lui vaut une réputation énigmatique la nuit et ajoute un supplément d’intérêt à son ambiance étrange.
 
franz kafka cafe prague

Široká 12/64,

Praha 1, Metro: Staroměstská/Tram 17, 18

 

Café Milena sur la place de la vieille ville

Inspiré du prénom de l’une des amantes de Kafka, Milena Jesenska, femme courage qui fut une militante communiste, Milena Kavarna n’est pas à proprement parler un café historique comme a pu l’être le Slavia, ou l’Arco. Toutefois, ceux qui apprécient Kafka apprécieront de conjuguer leur visite du café Kafka à celle du café qui emprunte son imaginaire et son histoire à l’une de ses maîtresses et compagnes intellectuelles grâce à qui une partie de son oeuvre fut sauvée.

Le café Milena est ouvert de 10h à 20h. On y sert des boissons, notamment cafés et thés, mais aussi des pâtisseries et des petits déjeuners. Dans l’après-midi, il y a fréquemment des pianistes qui accompagnent les clients, avec leurs mélodies classiques ou plus modernes selon l’humeur. C’est un point de rencontre très apprécié, d’autant qu’il est situé près de l’horloge astronomique sur Staromĕstské náměstí.

 

Staromĕstské náměstí 22, Praha 1, Tel: +420 221 632 602, Metro: Staroměstská/Tram 17, 18

Carte des meilleurs cafés de Prague

Ancien plan des cafés de Prague (cliquez sur le plan pour l’agrandir)

prague cafes

Vous préparez votre voyage en République tchèque?

Des questions auxquelles n’ont pas répondu notre guide de voyage sur Prague ou les brochures officielles gratuites de l’office du tourismeLes voyageurs, expatriés et autochtones spécialistes de la République tchèque vous répondent!



Partager

A propos de l'auteur

Voyageuse dès le berceau, je nourris un amour viscéral pour les pays d'Europe centrale et orientale, avec une prédilection pour les Balkans (notamment l'Ex-Yougoslavie...). Dans ces terres, qui m'ont enseigné beaucoup de leçons, au fil de quinze ans de découvertes, de rencontres et de hasards… je me retrouve parfois… tant elles sont insoumises, contrastées, passionnelles et contradictoires. J’essaie de me montrer curieuse de tout, de mettre de côté mes idées reçues, de découvrir les pays depuis les sites incontournables jusqu’aux plus inattendus, insolites ou traditionnels quitte à me perdre pour mieux me laisser surprendre. Je privilégie les rencontres, repas et hébergements chez les habitants, pour explorer les traditions, les cultures, l’histoire et les plaisirs culinaires typiques. J'essaie de faire d'Ideoz un espace éclectique et tourné vers les échanges et la rencontre avec les différences. Historienne, anthropologue et ethnologue de formation.   Me contacter par mail? En savoir plus sur moi et sur le projet IDEOZ Voyage...

Un commentaire

  1. Pingback: Prague en hiver ; Souvenirs d'une balade sous la brume

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.