park umag camping en istrie

Camping en Croatie en famille ; les destinations privilégiées avec des enfants

Vous aimeriez expérimenter le camping en Croatie en famille et vous vous demandez quelles sont les destinations à privilégier ? Chaque année, la Croatie enregistre toujours plus de campeurs attirés par la promesse d’eaux cristallines, de criques sauvages, de villes et de parcs naturels réputés. Sans surprise, la Dalmatie et l’Istrie se partagent les faveurs des touristes.


Pourquoi faire du camping en Croatie en famille ?

Le camping en Croatie est devenu l’un des modes d’hébergements les plus populaires et appréciés des touristes venus de toute l’Europe. Il faut dire que visiter la Croatie en camping s’avère vite une évidence, si on souhaite éviter les hôtels formatés, les gros complexes et les locations de vacances qui n’offrent pas forcément le contact avec la nature et leur lot d’animations comme on peut en trouver dans la plupart des campings croates. Précisons le d’emblée : le camping est réglementé en Croatie et il est déconseillé d’opter pour le camping en liberté, dans la mesure où le camping sauvage est strictement interdit et sévèrement sanctionné, quand on a la malchance d’être pris en flagrant délit. Les policiers, guère enclins à la compréhension, verbalisent jusqu’à 3000€ d’amende, qu’il est fortement recommandé de payer sous peine de problèmes ultérieurs. L’hébergement sous la tente en camping, dans un mobil-home ou dans les aires de camping-cars est donc indispensable pour profiter des joies de vacances en Croatie en plein air.

Si la qualité des campings croates reste variable selon la classification (les campings non classés pouvant laisser à désirer surtout pour les sanitaires et douches), l’amélioration du nombre et de la qualité des infrastructures, restent une priorité et une réalité depuis cinq à six ans. La Croatie, très consciente du poids du tourisme dans son économie, n’a eu de cesse d’essayer d’attirer toujours plus de touristes pour élargir l’éventail de ses visiteurs qui venaient principalement d’Allemagne, d’Italie et d’Autriche, jusqu’alors.

Les campings de plus en plus exigeants en terme de confort, d’activités et d’environnement, ont contribué à faire de la Croatie une destination idéale pour les familles et les français, plus gros amateurs de camping en Europe, ne s’y trompent pas en étant de plus en plus nombreux à se laisser tenter par cette Croatie au carrefour du monde slave et méditerranéen. Terrains de tennis, aires de jeux, terrains de sports (volley, handball, basket etc), piscines de plus en plus grandes, jeux d’eaux, centres de loisirs, supérettes, tout est fait pour conserver les touristes dans les campings et remplir leurs journées sans risquer de s’ennuyer. Les campings Homair en Croatie en sont le meilleur exemple grâce à leurs infrastructures 4*, tout confort, les pieds dans l’eau, dans les régions les plus attractives de l’Adriatique. Rien ne vous empêche bien sûr de faire du tourisme !

park umag camping en istrie

Pour qui veut découvrir les Balkans en mode camping ou camping car, la Croatie est la zone la mieux dotée en campings et ce n’est pas pour rien qu’elle convainc chaque année plus de touristes. Certes, les campings sont principalement concentrés sur le littoral entre l’Istrie, le Kvarner et la Dalmatie et la plupart ne sont souvent ouverts qu’entre avril et octobre, voire entre mai et septembre. Ce bémol exclut de trop s’aventurer à l’intérieur des terres, en Croatie centrale et même dans la capitale Zagreb, ou dans les régions peu touristiques, mis à part aux environs du plus beau parc national Croatie à Plitvice, où l’on compte quelques campings et centres de mobil-homes. Mais compte tenu de la variété des villes, des sites, des parcs naturels dans ces régions, vous devriez vite compenser cette restriction. Les îles croates n’échappent pas à ce constat. Il y a bien quelques campings sur les îles plus touristiques de Dalmatie centrale comme Brac, Korcula, Hvar, mais mieux vaut anticiper pour séjourner sur une île dalmate ou sur celles du Kvarner comme Krk ou Rab, en profitant d’infrastructures de qualité.

Trouver un camping en Croatie y compris en haute saison ne pose aucune difficulté, si ce n’est aux abords du parc de Plitvice ou de Dubrovnik. La réservation n’est pas indispensable, bien qu’elle présente l’avantage de pouvoir voyager plus sereinement, sans avoir à gérer la recherche, qui retire forcément du temps de visites. En revanche, si vous aviez envisagé d’aller en Croatie en camping car, reportez vos vacances hors saison, car les aires de camping-car sont rares, coûteuses (entre 15 et 20€ par jour) et prises d’assaut en été.

Prix des campings en Croatie

Les prix des campings en Croatie restent assez modérés pour les petits campings non classés, où l’on s’installe juste sur un bout de terrain avec éventuellement un véhicule. Comptez autour de 5 à 8€ par personne et entre 10€ et 15€ pour un petit emplacement avec voiture, accès aux douches ou sanitaires en supplément. Les tarifs des campings 4 à 5* ont augmenté (à partir de 40-45€ par jour et entre 50 et 70€ pour les plus gros campings et campings clubs) depuis quelques années, du fait des améliorations des services et activités proposés par les campings de luxe. Il n’est pas pas rare que l’accès aux plages privées ou aux plages naturistes pour ceux qui sont orientés vers cette pratique soient aussi payants.

Quelles régions privilégier pour visiter la Croatie en camping en famille?

L’Istrie en camping en famille, une destination idéale surtout hors saison

L’Istrie est LA région probablement la plus accessible et pratique pour envisager un séjour en Croatie en camping en famille, surtout si vous voyagez avec des enfants et souhaitez éviter des excursions avec de longs trajets. Malgré sa superficie réduite, elle dispose de tous les types de campings ; des plus simples aux plus luxueux, en passant par les petits campings familiaux, où se rassemblent les touristes privilégiant les rencontres et les moments de partage plutôt que les animations en tous genres. Elle compte surtout quelques campings clubs de référence pour occuper vos enfants sans effort grâce à des animations de plus en plus nombreuses et variées.

L’Istrie n’est ni tout à fait italienne, ni vraiment croate. Parmi les régions croates, elle est avec la Dalmatie celle qui a la plus forte identité culturelle et culinaire et condense à merveille les influences méditerranéennes et slaves. Même si les mois estivaux ne sont pas à exclure, l’Istrie ne s’apprécie jamais aussi bien qu’hors saison, quand elle retrouve sa tranquillité, en septembre et octobre, alors que les vendanges animent ses vignobles, ou à partir de la mi avril jusqu’à la fin du mois de juin.

En raison de sa localisation, au nord du pays, mais au contact de l’Adriatique, l’Istrie s’apprécie en toutes saisons grâce à un miocroclimat la préservant des excès de chaleur ou de froid. La péninsule istrienne profite d’un ensoleillement régulier. Cette douceur de vivre apparente donne tout son charme à ces terres partagées entre collines verdoyantes, champs d’oliviers et vignes au centre de la région et petites criques réparties sur tout le littoral de l’Istrie bleue.

Labin village en Istrie
Labin en Istrie verte

Les familles avec de jeunes enfants apprécieront la petite taille de la péninsule (à peine 80-100 km depuis la frontière slovène jusqu’au Kvarner), qui évite de trop rouler et se fatiguer sur des routes très chargées, si vous voyagez en juillet ou août. On peut sans mal rayonner en étoile depuis un seul point de chute, vers toutes les destinations d’Istrie qu’on atteint en 1h ou 1h30 au maximum, mais aussi vers le littoral de la Capodistrie slovène. La ville de Trieste n’est qu’à une trentaine de kilomètres depuis la frontière croate et à 1h – 1h30 du golfe du Kvarner avec ses îles depuis Pula. Autant dire que le choix ne manquera pas pour allier farniente, baignades sur les plages de béton, de graviers ou de rochers et des visites culturelles entre les villages perchés de l’Istrie centrale et les petites villes au patrimoine vénitien en rappel de l’influence de la république de Venise sur la zone. La charmante Rovinj, Porec et l’incontournable capitale régionale Pula, dont l’héritage antique incarné par le deuxième plus grand amphithéâtre d’Europe n’est qu’un des beaux souvenirs, se visitent facilement à pied.

Rovinj en Istrie

Certes, depuis l’Istrie, on ne peut envisager raisonnablement une excursion d’une journée pour se balader dans le plus fameux parc national croate des lacs de Plitvice, situé à 4h30 de Pula ou 4h de Rovinj. Mais consolez vous: le joli parc d’Ucka ravira les amateurs de randonnées et de parcs naturels. La vue depuis son point culminant sur le golfe de Kvarner est sublime et le parc reste accessible à tous les visiteurs, y compris les moins avertis. L’Istrie vous réserve aussi des expériences plus rurales dans le terroir, où l’on peut découvrir les petits producteurs d’huile d’olive, les vergers, les domaines viticoles, les agrotourismes qui fabriquent leurs charcuteries traditionnelles comme le Prsut, inspiré du prociutto italien, sans oublier les

Parc d'Ucka en istrie

Visiter l’Istrie en camping, rien de plus facile, car il y a plus de 60 campings sur la façade de l’Istrie bleue entre Umag et Pula – Medulin, près du cap Kamenjak, l’une des destinations les plus prisées pour la baignade. Il y en a une poignée sur l’autre versant, dans la zone de Rabac, entre Pula et Opatija. On trouve tous types de campings pour tentes, mobil-homes, campings cars, des grands campings de luxe, mais aussi des petites structures et mini-camps si vous préférez les campings familiaux, plus économiques.

Quelles sont les bonnes adresses de camping pour explorer l’Istrie?

Le Camping Park Umag, plébiscité par les familles pour ses animations et son environnement, le Camping Bijela Uvala à Porec, bien équipé et avec une plage de galets. A Rovinj, le Camping Val Saline 4* et le camping Porto Biondi 3* avec vue imprenable sur la vieille ville et la mer, sont très agréables. Si vous tenez absolument à une plage de sable (rares en Croatie et plus encore en Istrie), optez pour l’Arena Medulin Campsite dont la situation permet de profiter de vacances au calmes dans un environnement dépaysant, à l’ombre des pins.

Le camping est la meilleure façon de s’adonner au naturisme, très répandu en Croatie et surtout en Istrie : le FKK Valalta Naturist Campsite Rovinj


Article écrit en partenariat avec Homair

 1,126 Visites au total,  2 aujourd'hui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *