IDEOZ Voyages > CROATIE > OU ALLER EN CROATIE ? > Quelles sont les plus belles villes en Croatie à visiter et où séjourner? > Où aller en Croatie ? Pourquoi choisir Dubrovnik?

Où aller en Croatie ? Pourquoi choisir Dubrovnik?

Votre séjour en Croatie est unique ; notre expertise l’est aussi! Pour mieux préparer vos vacances, consultez le guide voyage Croatie et téléchargez les Ebooks gratuits : conseils pratiques, idées de visites et bonnes adresses.  

 

dubrovnik cité médiévale fortifiée

Où aller en Croatie pour un séjour ou un week-end? Dubrovnik, appelée la « perle de l’Adriatique », est  la destination la plus visitée sur la côte croate… La ville fortifiée vaut le détours. Pourquoi choisir Dubrovnik pour des vacances en Croatie? Quelles visites dans la vieille ville et quelles excursions envisager depuis Dubrovnik?


C’est évidemment LA ville phare en Croatie. Celle qui marque le plus les touristes, en raison de ses fortifications impressionnantes et de sa localisation, les pieds dans l’eau, dans un cadre de rêve… Dès qu’un voyageur se demande où aller en Croatie, Dubrovnik semble s’imposer comme une évidence. En effet, la vieille ville est considérée comme le joyau croate de la Dalmatie, alors que longtemps, cette cité fut indépendante du pays. A juste titre. Une sorte de Mont saint Michel ou de cité de Carcassonne au bord de l’Adriatique.

Pourquoi aller à Dubrovnik ?

insert_emoticon

Les points forts de Dubrovnik

Si la Dubrovnik moderne n’a aucun intérêt touristique, la vieille ville de Dubrovnik est un musée à ciel ouvert. Sa richesse patrimoniale culturelle et historique en fait une destination incontournable, et surtout, elle offre la possibilité de se baigner aux pieds des fortifications, c’est-à-dire sans bouger !

Notez malgré tout qu’en Croatie, il y a peu de musées, donc ce n’est pas même à Dubrovnik que vous pourrez vraiment trouver votre bonheur si vous aimez ce genre d’activités

La présence de l’aéroport de Cavtat à une 20 aine de km est un atout appréciable pour ceux qui viendraient en avion. Les tarifs promotionnels vers cette direction sont assez réguliers.

sentiment_neutral

Les bémols de Dubrovnik ?

Un tourisme massif qui du coup fait monter les prix! A la haute saison, on cherche les croates. Je caricature à peine. Disons que les atouts sont aussi le bémols, puisqu’ils drainent un tourisme important qui peut faire perdre de son charme et de son authenticité à la ville!

Il avait été question d’envisager une limitation de l’entrée dans la vieille ville à 5000 personnes / jour. Mais les autorités ont reculé face au risque de frustration chez les touristes privés d’accès, à moins d’avoir choisi un logement dans l’enceinte de la ville fortifiée ou réservé une visite guidée. Car l’invasion des touristes ne compense pas le sentiment qu’à Dubrovnik, tout ne dépend que du tourisme et la ville est devenue une jungle!

Voici les astuces de Femica, guide professionnelle, pour éviter les flots de touristes à Dubrovnik

beenhere

Ce qui fait la différence à Dubrovnik : les visites dans les environs?

Vous pouvez aller au Montenegro (Kotor), en Bosnie, à Mostar, sur la Neretva, en excursion. A Dubrovnik, vous avez aussi des alentours attractifs : Cavtat, Ston, Trebinje (Bosnie), mais aussi les îles Elaphites, Lokrum, Lopud ou Lastovo sont assez facilement accessibles.

Vieille ville de Dubrovnik vu des hauteurs

Visiter Dubrovnik : un musée à ciel ouvert?

Un concentré de sites historiques sur 4 km2

Je ne cacherais pas aux lecteurs que je ne suis pas une grande fan de Dubrovnik, mais en toute objectivité, reconnaissons le: Dubrovnik est bien aussi belle qu’on le prétend souvent dans les médias. En revanche, si vous recherchez un site authentique, oubliez!

Pour plaire à un tourisme de masse entre avril et septembre, Dubrovnik a progressivement oublié tout ce qui faisait son identité. Comme la Cité de Carcassonne ou Le Mont Saint Michel, elle est envahie de touristes à la recherche de produits qu’on trouve partout. Les commerces visant le tourisme international ne proposent quasiment plus rien de croate et se sont multipliés pour tirer les bénéfices de l’attractivité de la ville.

Les habitants sont très fiers de leur ville mais sont partagés entre la nécessité d’accepter ce tourisme envahissant qui est le moteur de l’activité économique pour beaucoup et la difficulté à accepter et gérer ses conséquences, ce qui se ressent sur le caractère et l’accueil pas toujours aimable des gens dans les commerces, les restaurants, et même les hébergements.

Si on ajoute le coût de la vie à Duborvnik jusqu’à 30 et 50% plus cher pour les hébergements, les visites et activités, cette ville doit selon moi rester une destination à privilégier pour un week-end puisqu’il y a des offres de vol + hôtel pour 2 nuits autour de 250€. Elle peut aussi s’envisager lors d’une excursion depuis un point de chute environnant ou comme une étape pour une nuit afin de voir la ville la plus touristique de Croatie, avant de quitter le pays ou de partir à sa découverte dans sa variété.

14 siècles d’histoire : entre puissance maritime et convoitises

Fondée au VIIème siècle la ville de Dubrovnik est un symbole, un condensé des affres de l’histoire de la région qui constitue désormais un pays nommé Croatie… Elle a été tour à tour contrôlée par les Romains, les Arabes, les Vénitiens dès l’An 1000, puis les Normands, avant qu’elle ne tombe sous le contrôle des Byzantins… Ce n’est pas pour rien qu’elle est associée à ses voisines de l’Adriatique, les deux autres villes fortifiées, Kotor et Korcula, qui peuvent être aussi visitées facilement en trois jours lors d’un séjour à Dubrovnik.

Vue de la vieille ville de Dubrovnik et de Lokrum

Placée sous le patronage de Saint Blaise, l’ancienne Raguse est chargée d’histoire avec son imposante fortification est incontournable. Sévèrement touchée par les bombardements durant la Guerre, elle a été sauvegardée à 95%. Le Pape Jean-Paul II a tenu à faire de cette ville son étape principale en Croatie pour son 3 ème séjour dans ce pays et son 99 ème voyage diplomatique. Fière, belle, on appelle cette ville « l’Athènes de l’Adriatique ».

«Ceux qui cherchent le paradis sur terre doivent venir à Dubrovnik » . Du bleu dans le ciel. Un patchwork de jaune et de rouge dans la ville. Ici et là, le vert des arbres. Tout autour, un bleu lagon qui scintille sous le soleil.

écrivait en 1929 le dramaturge britannique Bernard Shaw
Stradum à Dubrovnik depuis les remparts
Centre de la vieille ville de Dubrovnik
Place centrale de Dubrovnik
Dubrovnik Knežev dvor
fortifications de Dubrovnik

Vous obtiendrez les plus belles photos depuis la route qui conduit au Montenegro, où il y a un petit arrêt prévu pour des panoramiques.

dubrovnik vieille ville fortifiée

Les visites culturelles immanquables dans la vieille ville de Dubrovnik

Dubrovnik carte de la ville

A la question classique que se pose tout touriste : que faut-il voir à Dubrovnik voici ce que nous vous suggérons comme circuit :

Dubrovnik Porte Pile

Entrée par la Porte Pile, porte de caractère érigée en 1460 dans un style gothique, rénové dans un style Renaissance

Les ruelles en pente sont ombragées, mais n’en restent pas moins éprouvantes quand on a fait une longue balade dans Dubrovnik…

Après avoir descendu l’une des 4 ruelles en pente menant au centre, vous arrivez sur la Placa (le Stradum), LA promenade piétonnière qui est presque toujours bondée de touristes au point qu’elle est aussi le lieu favori des pickpokets jeunes ou plus âgés, (souvent des rroms venus de Bosnie, du Montenegro) qui officient en général entre avril et octobre et se délectent de vous détrousser avec beaucoup d’habileté.

Ce n’est pas le site que je préfère que ce soit à cause de l’ambiance trop touristique ou les commerces qui ont formaté leur offre pour répondre aux attentes supposés des touristes internationaux. On n’y trouve donc plus rien de représentatif ni d’authentique et ça perd de son charme, mais cela sera un passage obligé!

Stradum à Dubrovnik en septembre

Gradzke Zidine : les remparts de Dubrovnik, chers mais incontournables

les remparts de Dubrovnik sont parmi les plus belles fortifications d’Europe et les mieux préservées malgré un passé tourmenté : vous pouvez en faire le tour pour  200 kunas par adulte (27€) et 50 kunas (7€) pour les 7 à 18 ans. Autant dire qu’à ce prix (27€), il convient d’acheter la Dubrovnik card pour réduire le budget des visites impératives à Dubrovnik où tout se paie de plus en plus cher

Je conseille toujours de débuter par les remparts pour deux raisons : quand il fait très chaud ce qui est souvent le cas en été, la balade est pénible et l’affluence décourageante. Pensez à emporter une bouteille d’eau, car vous apprécieriez de ne pas avoir à payer 5€ pour une petite bouteille!

Prévoyez 1 heure 30  pour en profiter au maximum,  surtout au vu du prix, mais le temps du trajet peut dépasser 2h à 2h30 en été ; le tout sous une chaleur écrasante (régulièrement au dessus de 30° et avec un rythme très lent lié à l’intense fréquentation.

Dès 9h, on fait queue pour accéder aux remparts de Dubrovnik, donc mieux vaut être prévoyant et arriver très tôt pour éviter l’attente et pour ne pas subir un rythme éprouvant. La vue sur la vieille ville de Dubrovnik est très belle depuis tous les points de vue des remparts et offre de beaux clichés sur les îles voisines et l’Adriatique.

Si vous n’optez pas pour la Dubrovnik card, réservez vraiment votre billet pour les remparts en ligne pour couper les files et pour éviter jusqu’à 2h d’attente et les embouteillages en haute saison si vous arrivez après 9-10h ou hors saison lors des défilés des groupes venus des croisières ou des voyages organisés…

Dubrovnik vue de la vieille ville depuis les remparts

La Synagogue du XIVème siècle, l’une des plus anciennes d’Europe.

Place de la Loggia entourée de l’Eglise Saint-Blaise, dédiée au saint patron de Dubrovnik
Elle a été construite en 1715 par le vénitien Marino Gropelli et possède de nombreux riches ornements, dont la statue en argent de St Blaise.

Découvrez le couvent de Dominicains, palais des Recteurs et Cathédrale du XIIème siècle. A voir l’Eglise, le clocher et le musée. Le Couvent est daté du XIVème s et est un ouvrage de style gothico-renaissance.

Le Couvent des Dominicains est situé au 4, rue Svetog Dominika.

Le Palais des Recteurs est construit dans un style gothico-renaissance du XVème s, il a subi des transformations au XVIIIème s et il est remarquable pour son portique. A voir l’Atrium et le premier étage converti en musée.

– La cathédrale avec le reliquaire de St Blaise

Retrouvez nos principaux sites à ne pas manquer à Dubrovnik sur le guide voyage IDEOZ

Autres sites à voir dans la vieille ville :

  • La fontaine du Grand Onofrio avec ses 16 faces est incontournable, elle a été construite en 1441 et bénéficie d’une canalisation de 10 km.
  • Le palais Sponza au moins extérieur (même si la visite payante autour de 30 kn n’est pas justifiée à mon sens)
  • Le vieux port et ses petites églises : St Luc, St Sébastien, la porte Gloce
  • le musée maritime inclus dans la Dubrovnik card, qui en dit long sur l’histoire riche de Dubrovnik avec l’Adriatique, il est situé dans les remparts
  • le quartier du Karmen
Cloches quartier du Karmen Dubrovnik

– Les lieux de tournage de la série Game of Thrones à Dubrovnik sont aujourd’hui parmi les sites les plus recherchés par les touristes. Si vous voulez les découvrir en compagnie d’un guide francophone, n’hésitez pas à contacter Femica, la meilleure guide de Dubrovnik que je connaisse,  ou Anna Mrsic qui réalisent ce type de visite et vous révéleront  quelques secrets sur Dubrovnik !

Les plus belles vues sur la cité fortifiée et des sensations fortes

Sans quitter la ville, vous pouvez vous baigner, au pied de la forteresse. Certes, les plages ne sont pas en sable, mais en galet, ce n’est pas forcément le plus agréable, mais la vue compense cet inconfort.

Dubrovnik Plage de banje

On ne peut pas rater le panorama splendide depuis les hauteurs du Mont Srđ (prononcez seurdge) à 405 m d’altitude, en empruntant le téléphérique Zicara. Certes, l’attraction touristique est devenue très chère (120kn, 20€ aller – tour ou 70 kn aller) pour une montée rapide (4 min) à bord d’une cabine contenant 30 passagers.

Dubrovnik cable Funiculaire zicara

Mais la vue est l’une des plus belles et on obtient un panorama à 360° à la fois sur la ville et la mer et les montagnes! Tant qu’à faire prenez une visite guidée avec tour panoramique (4h) : vous profiterez d’une approche de Dubrovnik tout en profitant de cette vue sans équivalent!

Pour ajouter un peu de piment à votre visite de Dubrovnik, il est possible de faire du parapente depuis le Konavle d’où on admire la riviera de Dubrovnik et Cavtat : c’est une source de sensations rapides et très agréables.

Dans la ville moderne

Quitte à être sorti des fortifications profitez en pour rejoindre le port de Gruz. Dans ce quartier a été inauguré le premier musée du communisme yougoslave Red Museum pour replonger les visiteurs dans l’ambiance, les objets, les décors de cette période historique entre 1948 et 1991. (Uniquement sur réservation pendant l’épidémie de covid 19).

Excursions depuis Dubrovnik

La Dalmatie du sud qui correspond à la région de Dubrovnik Neretva est très jolie et caractéristique des paysages de littoral dentelé, et de végétation méditerranéenne.

Dans un cadre de 100 à 150 km, vous pouvez envisager d’aller :

  • Cavtat – Cilipi
  • dans l’arrière pays du Konavle
  • à Ston, Trpanj, Orebic sur la presqu’île de Peljesac
  • Lastovo et son parc naturel
  • Ile de Mljet et son parc national
  • Korcula
  • Iles Elaphites
  • Lokrum
  • delta de la Neretva (Metkovic)

Les évaluations kilométriques sont calculées depuis Dubrovnik à l’aide de ViaMichelin. Tenez en compte qu’en été, la route côtière est très fréquentée et que cela peut causer de nets ralentissements.

Où dormir à Dubrovnik?

Booking.com

Les infrastructures en terme d‘hébergements à Dubrovnik sont très bonnes et variées avec la présence d’hôtels, de campings et d’auberges de jeunesse, mais aussi de logements chez l’habitant.

Les prix sont souvent bien plus chers qu’ailleurs en Croatie (environ 30% de plus en haute saison), car la destination est devenue très touristique entre avril et octobre. Comptez jusqu’à 40% de plus pour une chambre chez l’habitant ou un hôtel à Dubrovnik en haute saison, mais on peut trouver en cherchant beaucoup quelques bonnes affaires.

Je recommanderais d’éviter la vieille ville pour garantir de bonnes conditions de repos vu que le centre historique est très animé et bruyant jusqu’assez tard en été. De plus, pour ceux qui voyagent en Croatie en voiture, cette zone est à proscrire compte tenu du prix des parkings publics (40kn par heure) et de l’impossibilité d’accéder à un parking privé à l’intérieur des fortifications. Le prix en haute saison dépassant 300kn (50 € par jour), cela fait réfléchir!


Nos hébergements recommandés à Dubrovnik:

Notre coup de coeur : L’appartement Lucija à 15 min de la vieille ville à pied, 5-10 min des plages, avec parking public gratuit, mobilier de qualité, décoration moderne et très soignée, très bien aménagé : la vue sur mer est la cerise sur le gâteau et les conseils d’Ana, francophone, sont appréciables avant et pendant le séjour.

Demandez plus d’informations à Ana par mail ici

appartement lucija dubrovnik

Les deux adresses préférées sont dans le quartier de Ploce dont le double avantage est d’être proche de la vieille ville, tout en la dominant, ce qui garantit un panorama impressionnant sur les fortifications, la mer et l’île de Lokrum.

  • Chambres d’hôtes Peric ; confortables et situées à Ploce avec superbe vue
  • Appartements d’Ante à Ploce, tout confort et joliment aménagé avec vue panoramique sur la vieille ville, Lokrum et l’Adriatique : difficile de faire mieux, surtout au coucher de soleil à admirer depuis le balcon

Une alternative encore plus proche mais avec une vue moins agréable:

Pour les marcheurs qui n’ont pas peur de parcourir 3 ou 4 km pour rejoindre la vieille ville :

Si vous ne voulez pas renoncer à la Vieille ville, voici deux bonnes adresses :

Dormir à Dubrovnik

Il existe de multiples hébergements à Dubrovnik à tous les prix mais la majorité restent plus chers d’au moins 20-30% par rapport au reste du pays. Il est possible de trouver des logements en toutes saisons même en été sans réservation, mais mieux vaut réserver pour éviter les recherches qui retirent du temps aux visites. Évitez aussi les offres de logements « au noir » des hébergeurs qui recrutent les voyageurs aux stations de bus. Certaines pratiques sont à déplorer, au-delà de l’illégalité du procédé qui cautionne l’économie souterraine. La chambre chez l’habitant à Dubrovnik est l’une des solutions les plus économiques.

Booking.com

Comptez pour les hôtels 2-3* à partir de 80€ / chambre double et les hôtels de luxe à partir de 120€ en basse saison, à partir de 40-50€ pour un appartement et ou une location de vacances pour deux personnes, exceptionnellement louable à la nuit.

Quels sont les logements recommandés à Dubrovnik?

Voici deux hébergements très agréables à Dubrovnik situés dans le quartier calme de Ploce sur les hauteurs avec une vue imprenable sur la mer et la vieille ville, une ambiance sympathique, un bon confort et accueil sans oublier la proximité de la mer et de la plage de Banje…


Beaucoup de touristes aiment l’idée de loger dans la ville fortifiée, mais souvent, au-delà du coût plus onéreux des nuitées, on constate aussi un accueil plus formaté et moins convivial, et les nuisances liées au tourisme de masse en haute saison.

Si vous voulez absolument dormir dans la vieille ville, réservez bien à l’avance car ces deux adresses affichent souvent complet :

Booking.com

N’hésitez pas à quitter Dubrovnik ce sera probablement le meilleur choix que vous puissiez faire en haute saison!

A Rozat Guesthouse Zeko

La famille Zeko vous accueille avec un très bon sens de l’hospitalité, dans sa jolie maison d’hôtes à Rozat à 8 km de Dubrovnik et 12 km de l’arboretum de Trstno. La quiétude du lieu permet de profiter de la proximité de Dubrovnik accessible en bus en 20 min, tout en étant au bord de la mer sur la riviera de Dubrovnik … L’environnement maritime, en bordure des montagne est des plus plaisants.

Réserver iciEn savoir plus ?

guesthouse Zeko Rozat

Egalement Little Bay, superbe appartement entre les villages de Štikovica et Zaton mali à 12 km de Dubrovnik.

Compte tenu de la cherté de Dubrovnik pour se garer dans les parkings publics en haute saison (entre avril et novembre) et pour manger dans des restaurants pas toujours qualitatifs, mieux vaut privilégier une destination dans un rayon de 15 à 100 km de Dubrovnik Vous pourrez sans difficulté visiter Dubrovnik en excursion en prenant le bus.

Meilleures adresses d’hébergements pour découvrir Dubrovnik et sa région

Comment se rendre à Dubrovnik?

Il est possible d’aller à Dubrovnik en avion (vol intérieur ou depuis Venise), en voiture, en bus, mais pas en train, vu que les liaisons ferroviaires s’arrêtent à Split.

Se garer à Dubrovnik : quand le prix du parking fait mal!

Il est aujourd’hui quasi impossible de se garer à Dubrovnik gratuitement ni même à un prix considéré comme acceptable, a fortiori en haute saison. Le succès de la ville est tel qu’il découragerait les touristes de venir en véhicule, sachant que cela peut coûter moins cher de venir en bus si vous avez choisi de séjourner dans les environs de Dubrovnik, voire dans un rayon de 100 km.

Si vous devez louer une voiture, ne le faîtes qu’après avoir visité la cité pour éviter ce surcoût et de même prévoyez bien un hébergement comprenant le parking compris (ce qui ne se trouve pas si facilement) pour ne pas galérer avec votre voiture.

Le prix du parking à Dubrovnik, y compris les parkings ou garages dits publics sont prohibitifs (jusqu’à 11€ / heure) depuis la réorganisation de la ville en zones de 0 à 4 définissant le tarif de l’heure ou de la journée. Le parking de Gruz est l’alternative la meilleure mais attention, il devient compliqué de trouver une place entre 10h et 17h entre avril et octobre.

Dubrovnik parking zones de paiement

21 commentaires sur “Où aller en Croatie ? Pourquoi choisir Dubrovnik?”

  1. Sandrine Monllor (Fuchinran)

    Le coût du parking à Dubrovnik est prohibitif et la haute saison débute dès avril. Le prix est de 11€ de l’heure dans certaines zones 0 et une amende de 154€ si vous oubliez de recharger votre compte temps, dépassez l’heure autorisée même de quelques minutes ou ne payez pas le bon prix. Assez dissuasif reconnaissons le..

    Si vous avez une voiture lors de votre séjour en Croatie, rendez la ou ne la prenez pas avant de quitter Dubrovnik si vous la louez,

    • optez pour le bus en séjournant dans les environs de Dubrovnik ce sera moins coûteux et plus tranquille
    • choisissez un hébergement avec parking privé inclus (et pas la promesse de trouver des places dans la rue, argument classique pour convaincre les voyageurs)…
    • Ou envisagez Dubrovnik en excursion en catamaran même si cela suppose de limiter la visite à quelques heures… Pour les plus matinaux arrivez tôt au parking de Gruz avant que les voyageurs en excursions en ferry le remplissent pour la journée!
    1. Je conseille
      Storia – Pizza (feu de bois) et pattes – hier soupe de poulpe aux gnocchi extra.
      Preša – Ćevapčići crepes – (fast Food mais de qualite) salades ….
      Spaguetteria Toni – excellent

      Le Tomato salades pizza – place Pile – les seuls a faire le soparnik c’est excellent.

  2. Est-il raisonnable d’aller à Dubrovnik en voiture depuis Duce?

    Bonjour,
    Nous avons prévu un voyage cet été en Croatie avec nos 2 enfants (9 nuits à Ducé et 3 nuits à Trogir – avec réservation voiture). Nous aurions voulu faire une visite de Dubrovnik mais cela semble compliqué pour s’y rendre en voiture (nous y aurions passé une nuit). Du coup je vous demande s’il est s’y problématique d’y aller par la route : quel temps de trajet faut-il compter ? (le temps de bateau est également long). Vaut-il mieux renoncer à cette excursion ?
    D’avance merci pour votre retour

    1. Sandrine Monllor (Fuchinran)

      Bonjour,
      A vrai dire je ne comprends pas trop pourquoi si vous teniez à découvrir Dubrovnik, ce qui est logique vu l’attractivité de cette ville, vous n’avez pas consacré deux jours à vous y rendre, la visiter et séjourner. Rien ne vous obligeait à retenir 6 jours près de Split et en douze jours, il y a en effet possibilité de vraiment bien optimiser pour découvrir la région et ses attractions de façon raisonnable et sans fatigue.
      Pourquoi ne pas simplement repenser votre projet pour inclure Dubrovnik de façon simple ?

    2. Je pensais qu’il était jouable de se rendre à Dubrovnik pour la journée puisque le temps de trajet estimé était de 3 heures. Apparemment le trajet s’annonce plus compliqué que prévu (pouvez- vous me donner une estimation de temps de trajet en période estivale entre Ducé et Dubrovnik ?). Du coup je pense que je vais réduire le temps sur Ducé pour passer 2 à 3 jours à Dubrovnik. Merci pour vos conseils.

  3. Bonjour
    Est-ce que Dubrovnik vaut le détour?
    Est-ce facile de conduire en Croatie?
    Les plus belles plages?
    Coût de la vie?
    Merci pour les conseils

    1. Sandrine Monllor (Fuchinran)

      Bonjour,
      Pensez-vous qu’une ville considérée comme la plus belle de Croatie et qui est aussi la plus touristique avec plus de trois millions de visiteurs peut ne pas « valoir le détour »? Après, que signifie cette expression? Si vous vous demandez s’il faut absolument voir la « perle de l’Adriatique », la visite de Dubrovnik reste vraiment incontournable mais le tourisme de masse a généré pas mal de conséquences négatives propres à Dubrovnik comme l’accueil critique des locaux, le coût de la vie environ 30% plus cher qu’ailleurs, les foules de touristes pas toujours respectueux qui envahissent les rues et les remparts, les prix des hébergements très onéreux dans la vieille ville en haute saison, donc la question se pose de savoir s’il faut intégrer ou pas Dubrovnik et aussi s’il faut ou pas y séjourner.
      Personnellement, je ne recommande pas plus d’un jour à Dubrovnik en visitant la ville dès le petit matin et en utilisant la Dubrovnik card pour intégrer le tour des remparts, la visite du palais des recteurs et les autres musées proposés dans l’offre. Tout est devenu très cher à Dubrovnik et la Dubrovnik card s’avère le système le plus pertinent pour découvrir Dubrovnik.

  4. bonjour nous partons mi août une semaine en Croatie. La veille de notre départ nous avons réservé une nuit à Cavtat afin de nous rapprocher de l aéroport de Dubrovnik. De ce fait nous comptons visiter Dubrovnik seulement d’après les commentaires il est très difficile de se’ garer dans la ville. Je pensais donc prendre un bus de Cavtat à Dubrovnik seulement ou s arrêter pour visiter au mieux la ville et est ce que le bus retour se trouve au même endroit que celui de l aller et ne parlant pas croate et moyennement anglais j ai peur que ça nous est un peu compliqué. De plus quels sont les tarifs? Sinon connaîtriez vous un autre moyen merci.

    1. Bonjour Gladis,
      Beaucoup de français séjournent à Cavtat depuis les années 60, donc pas de panique – idem Look voyages et autres y sont basés…. ce qui veut dire que les loueurs et autres travaillant dans le secteur du tourisme, sont habitués aux français. Il y a le bus compter 30 minutes et il y a un service de navettes bateaux.
      Les prix du bus sont de 50 kunas aller/retour et 100 kunas pour le bateau.
      De mon point de vue le bateau est mieux car il vous débarque dans le vieux port en vieille ville et vous y reprend.
      Le bus c’est à 10 minutes à pied ou se trouve le téléphérique (le bus c’est le le numéro 10)

    2. Sandrine Monllor (Fuchinran)

      Bonjour,
      en complément je confirme que se garer dans Dubrovnik est onéreux, même si l’alternative du parking de Gruz qui est à un coût raisonnable autorisant une visite un peu plus longue de la ville. Mais il est plus pratique de prendre le bus et de s’accorder le temps nécessaire en essayant d’être matinal pour échapper aux troupes de touristes qui envahissent les remparts et la vieille ville rapidement.

      https://voyages.ideoz.fr/se-garer-a-dubrovnik-parking/

  5. Bonjour,
    Est-il raisonnable d’aller à Dubrovnik en voiture depuis Duce?

    Nous avons prévu un voyage cet été en Croatie avec nos 2 enfants (9 nuits à Ducé et 3 nuits à Trogir – avec réservation voiture). Nous aurions voulu faire une visite de Dubrovnik mais cela semble compliqué pour s’y rendre en voiture (nous y aurions passé une nuit). Du coup je vous demande s’il est s’y problématique d’y aller par la route : quel temps de trajet faut-il compter ? (le temps de bateau est également long). Vaut-il mieux renoncer à cette excursion ?
    D’avance merci pour votre retour

  6. C’était programmé en 2011, mon mari et moi sommes partis en juin à Dubrovnik où nous avons pris le bateau pour une croisière de 9 jours en Croatie et Monténégro : visite de Dubrovnik, bien sûr, puis Mljet, Korcula, Sibenik, les chutes de Krka, Trogir, Split, Hvar, Vis et Kotor et retour à Dubrovnik. Bien entendu, j’ai épluché tous les articles de ce site consacrés à la Croatie et aux lieux que nous allons visiter.

  7. Transfert BUS Aéroport Dubrovnik vers centre ville
    Bonjour,
    ma question est peut on payer en CB dans le BUS pour prendre les tickets.
    Si pas de CB, peut on payer en EUROS.
    Merci de votre réponse, Bonne journée.
    Serge.

    1. Sandrine Monllor (Fuchinran)

      Bonjour Serge,
      Non, vous ne pouvez pas payer le bus en euros. Vous devrez avoir fait le change pour obtenir des kunas, à l’aéroport, ce qui est hélas le pire endroit où faire le change car les taux sont très désavantageux. Mais pas d’autre choix. Pour pouvoir payer en euros, il n’y a pas que la solution du transfert privé, mais le coût n’a rien à voir. Compter dans les 30€ pour un transfert privé directement jusqu’au lieu de votre choix. La navette vous laissera à la porte principale de la ville fortifiée.

    1. Sandrine Monllor (Fuchinran)

      Vu les voyages impressionnants que tu as déjà réalisés, je m’étonne même que tu n’aies pas encore fait ce voyage là… surtout qu’à une époque quand il était question de promotionner la destination qui souffrait de l’image de pays récemment en guerre, les prix étaient vraiment sacrifiés et il y avait aussi bien moins de foules, loin d’être agréables, qui inondaient la ville!

      1. J’ai eu des opportunités pour d’autres destinations mais jamais pour celle-ci … ainsi va la vie !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *