fis paprikas

Cuisine en Slavonie : quelles sont les spécialités à ne pas manquer en Croatie orientale?

La cuisine croate est un mélange d’influences méditerranéennes notamment d’Italie et slaves. La Slavonie étant une région orientale de la Croatie, la cuisine croate se caractérise par des cochonnailles, des poissons d’eau douce, des cuisses de grenouille (même si la capitale de la cuisse de grenouille est Sisak en Croatie Centrale).


La Fis Paprika, le plat phare de Croatie orientale

La spécialité de la cuisine en Slavonie est une sorte de bouillabaisse de poissons venue d’Osijek. Il y a également sur toutes les tables ou presque un saucisson sec nommé kulen.

Cuisine en Slavonie : quelles sont les spécialités à ne pas manquer en Croatie orientale? 1
Fis Paprikas – Photo: Coolinarka

Parmi toutes les spécialités culinaires de la Slavonie, c’est le fiš-paprikaš (sorte de bouillabaisse ou soupe de poissons) qui vient en tête et c’est dans les nombreux restaurants de Baranja, Aljmaš, Erdut et Vukovar que vous trouverez les meilleurs. Les touristes apprécient aussi la préparation spéciale, devant leurs yeux, de la carpe en crapaudine ( šaran u rašljama) que l’on fait rôtir dans sa propre graisse au-dessus d’un feu de bois.

Une cuisine en Slavonie simple et rurale

Le saucisson sec kulen, le jambon et, bien sûr, le fromage blanc maison, sont les spécialités habituelles de Slavonie que ne raterait aucun de ses visiteurs (Barzup).

baranjski kulen saucisson spécialité de slavonie

Forte demande de poissons d’eau douce

Les spécialités à base de poissons d’eau douce sont particulièrement recherchées en Slavonie ; ce qui vaut surtout pour la carpe en crapaudine du Danube ou le silure pané à la farine de maïs, servis par ex. avec une salade de haricots aux petits oignons frais et assaisonnée à l’huile de pépins de courge. Ces plats sont merveilleusement accompagnés par l’un des vins blancs de type graševina en provenance des vignobles des coteaux de Pitomača, Virovitica ou Slatina.

En savoir plus sur les routes des vins croates en Baranja et en Slavonie…

Ce que Sandrine Monllor, éditeur d’IDEOZ, pense de la cuisine slavone

Selon moi, les cinq caractéristiques de la cuisine de Slavonie, une région méconnue, peu touristique, souvent confondue avec la Slovénie en disent long sur les habitants et leurs modes de vie : ici la cuisine c’est une philosophie du terroir, une façon d’être et d’apprécier les repas au-delà de leur aspect alimentaire. Dans cette région rurale, les gens ont l’habitude de vivre de ce qu’ils produisent. Quand on ne peut pas manger de viandes ou n’a pas eu le temps d’aller à la pêche dans l’une des rivières affluents du Danube, on cherche des alternatives nourrissantes et goûteuses….

simplicité, il y a rarement beaucoup d’ingrédients et d’étapes et elles sont en général faciles à comprendre même pour les néophytes ; il n’y pas de recherche de raffinement mais plutôt la préservation du côté brut des ingrédients

de saison et du terroir car on respecte les produits de saison dans une région très rurale, on pêche dans les rivières de la plaine danubienne, et on cultive ses légumes et fruits

lenteur, il faut être patient et laisser bien mijoter la plupart des plats et cela prend des heures de surveillance…

générosité ; on prépare des plats copieux au cas où des invités, des amis, des voisins arriveraient

convivialité, on aime l’idée de préparer à plusieurs et de partager les plats et on ne sert donc pas à l’assiette, mais on se sert… et si besoin on peut manger avec les doigts et ronger sans gêne

et bien sûr, proximité de la Hongrie et influences historiques obligent, la cuisine slavone ne serait rien sans paprika et poivron!

préparation du fis paprikas en slavonie à bilje chez Maria à l'agrotourisme Crvendac

Que va-t-on donc préparer avec ces légumes tout droit venus du potager de mon amie Mary qui vit à Bilje en Slavonie? Comme beaucoup d’habitants dans cette région qui est l’un des greniers de Croatie, elle cultive le jardin familial depuis l’enfance et aujourd’hui encore à plus de 70 ans, elle ne mange que les légumes qu’elle cultive et se souvient des recettes transmises par sa grand-mère… Celle-ci lui rappelait toujours qu’il fallait “manger de la terre qu’on cultive” car “la terre rend l’amour qu’on lui donne” et que l’on ne “pouvait pas être pauvre du moment qu’on aime sa terre”. On prépare donc ce soir une soupe de légumes frais à l’ancienne (légumes en petits morceaux) à la mode slavonne… Pour moi, cela résume l’esprit de la cuisine en Slavonie, souvent considérée comme “pauvre”, mais si riche de ce genre de transmissions.

légumes du potager pour préparer la soupe de légumes de slavonie
légumes d'été et d'automne pour la soupe de légumes slavonne
préparation des légumes pour la soupe traditionnelle en slavonie

Chez mes amis de la ferme Lackovic à Bilje, l’esprit est le même, lors de la préparation du Sataraš. Un plat que Slavica a héritée de sa mère et sa grand-mère et qu’elle transmet déjà à ses petits enfants! Le Sataraš est une sorte de ratatouille de Slavonie et un de ces plats de “pauvres”, qui ne manquent jamais de caractère. On peut y ajouter du riz et obtenir le đuveč que l’on prononce djuvec. Le plat est encore plus rassasiant. Le Sataras est l’un des plats de la période estivale, puisque les Slavons sont attachés au respect des saisons et des produits saisonniers.

ingrédients et légumes pour préparer le sataras
sataras ratatouille de slavonie
Sataras sorte de ratatouille des Balkans plat estival en slavonie
djuvec plat de slavonie
Djuvec, saaras auquel on ajoute du riz

Dobar tek Bon appétit !

 719 Visites au total,  5 aujourd'hui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *