2 197 vues

Monastère Curtea de Arges, monument historique de Roumanie en Valachie Muntenie

0

Le monastère orthodoxe de Curtea de Arges situé dans la ville du même nom, compte parmi les plus incontournables dans la région de Valachie et plus particulièrement en Muntenie… Curtea de Arges est également l’un des plus beaux monastères roumains. Curtea de Arges est associée à une légende et à un sacrifice ; celui du maître fondateur : Manole


Curtea de Arges un des plus beaux monastères roumains en en Valachie Muntenie

curtea de arges monastere roumanieCurtea de Arges est une ville de la région de Valachie, en Roumanie, située sur la rive droite de l’Arges, qui coule dans une vallée des Carpates, des monts Fagaras. Cette cité est l’une des plus anciennes de Roumanie. Selon la tradition, elle a été fondée au début du XIVe siècle par le prince de Valachie Radu Negru (Rodolphe le Noir) et a remplacé sa capitale Câmpulung. D’où son nom Curtea (la Cour).


Monastère Curtea de Arges ; un monument historique majeur


La principale église de Curtea de Arges est celle du monastère Curtea de Arges, fondé en 1514 par Negoe Basarab, devenue église épiscopale. La légende attachée au rôle du maître d’oeuvre, Manole, a contribué au rayonnement de ce monument qui est encore aujourd’hui l’un des plus importants et des plus visités de Roumanie, également nécropole royale puisqu’elle abrite les tombes des premiers couples de rois et reines de Roumanie.

Vue extérieure du monastère orthodoxe roumain de Curtea de Arges

Vue extérieure du monastère orthodoxe roumain de Curtea de Arges – Photo: Ana (flickr)

Son architecture extérieure est d’inspiration byzantine, mais la restauration effectuée au XIXe siècle par André Lecomte du Nouy, un architecte français, si elle a permis au bâtiment de retrouver son lustre d’origine, a entraîné la destruction de la plupart des fresques intérieures.

Monastère Curtea de Arges un des plus beaux monastères roumains

Monastère Curtea de Arges

L’église du monastère Curtea de Arges qu’on voit aujourd’hui n’est pas la création originale de Manole de 1517, mais une reconstitution de 1875-1876 faite par le Français Lecomte de Nouy qui y a ajoutés tous les éléments pseudo-maures.

Le monastère est bâti en pierre d’Albesti, marbre et mosaïque apportés de Constantinople par Neagoe Basarab (1512-1521). Ces matériaux confèrent au bâtiment l’aspect classique harmonieux d’une église orthodoxe, cependant, certains éléments apportent une touche d’originalité.

Monastere Curtea de Arges en Valachie

Croix Monastere Curtea de Arges
Une autre église importante du monastère Curtea de Arges est la Biserica Domneasca (église princière) construite par Mircea l’Ancien (Mircea cel Batrân), qui a été complètement rénovée en 2003-2004. Elle ressemble à une citadelle de pierre, connectée à travers des souterrains à une tour de garde sur la colline avoisinante. La toute petite église des potiers Biserica olari présente de belles fresques extérieures.

 

Curtea de Arges facade


Légende du monastère de Curtea de Arges et de Manole


Elle raconte qu’un jour, un prince de Valachie très riche et dévot, le Prince Noir, partit avec neuf maçons et leur maître Manole à la recherche d’un endroit pour faire dresser une église plus belle qu’on avait jamais vue. Les maçons se mirent à travailler, mais chaque fois qu’ils leur restaient à achever le toit, les murs s’effondraient avant qu’ils y fussent parvenus. Alors, pour réussir à finir leur travail, ils décidèrent de sacrifier le premier être humain qu’ils allaient voir.

eglise Curtea de Arges tombeaux bessarab
C’est là qu’arriva la femme de Manole venue apporter le repas à son mari, de sorte qu’il dut tenir sa promesse et emmurer sa propre femme tant qu’elle était encore vivante. Aujourd’hui encore on peut voir la place du sacrifice entre les deux murs de la façade du sud de l’église.

Statue Curtea de Arges Monastere
C’est ainsi qu’ils parvinrent à achever le couvent. Le prince fut ravi du résultat. Et ne permit pas à Manole de bâtir une autre église comme la sienne. Aussi fit-il enlever l’échafaudage, en abandonnant Manole sur le toit. En essayant de s’échapper, il chutât et mourut. A cet endroit, une source aurait jailli. appelée la “fontaine de Manole”. Les hommes y jettent des pièces pour que leurs désirs s’accomplissent.

 Monastère orthodoxe Curtea de Arges

 



Partager

A propos de l'auteur

Journaliste en France depuis quatre ans, j'ai fait un premier voyage en Roumanie il y a quelques mois. Et ce fut un coup de coeur. J'ai décidé d'ouvrir un blog sur ce pays. L'objectif étant de poser un autre regard sur la Roumanie, mon regard, loin des clichés qui restent parfois vivaces en France. Traitant principalement de l'actualité roumaine, je souhaite aussi parler de sa culture, de ses villes et de ses habitants et de son dynamisme.___________________________________________________________________________________________________________ A découvrir le blog : Une autre Roumanie__________________________________________________________________________________________________________ Contacter Séverine sur sa messagerie

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!