Ebisu (10 janvier) : fête japonaise d’un dieu pas comme les autres…

Le 10 janvier est un jour très spécial au Japon. Il s’agit du jour du dieu “Ebisu” (prononciation francisée : ÉBISSOU) dans la religion shintoïste. Le dieu des pêcheurs et de la bonne fortune, le souriant et barbu Ebisu est le plus souvent représenté vêtu comme un paysan japonais avec une canne à pêche dans sa main droite, et avec une dorade rouge qui pend de sa ligne ou brandie dans sa main gauche. Au Japon, la dorade est un symbole de bonne fortune ! Dans certaines représentations, Ebisu peut aussi tenir un éventail pliant ou être coiffé d’un chapeau pointu.


 

Dans ce pays très friand de poissons, il n’est pas surprenant de voir qu’Ebisu y soit devenu une divinité si populaire. Ebisu fait partie des Sept Divinités du Bonheur et est la seule parmi les sept à prendre ses origines au Japon. Aujourd’hui, il symbolise non seulement une pêche sûre et abondante, mais beaucoup plus largement la prospérité pour les marchands de tous les métiers.


Chaque année, le 10 janvier est le jour d’Ebisu, ce jour se dit en japonais “TOOKA EBISU ” (prononciation francisée : TÔKA ÉBISSOU). Il s’agit d’un jour de fête pour tous les commerçants du Japon de l’Ouest (moins fêté dans le Kantô). Tous les 10 janviers, tous les commerçants japonais se rendent donc au temple shintoïste de leur quartier pour recevoir la “bénédiction” d’Ebisu afin qu’il leur assure réussite et prospérité dans leurs affaires au cours de l’année.

LE DIEU “EBISU” DE LA BONNE FORTUNE :
EBISU
(prononciation francisée : ÉBISSOU)
écriture japonaise :
恵比寿(えびす)

LE 10 JANVIER JOUR D’EBISU :
TOOKA EBISU
(prononciation francisée : ÉBISSOU TÔKA)

écriture japonaise :
十日戎(とおかえびす)
UMJPJ x UMJPOP = Plus de motivation pour apprendre le Japonais !

 300 Visites au total,  1 aujourd'hui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *