1 317 vues

Utiliser les transports en commun à Budapest, c’est voyager dans le temps

0

tramway budapest

Autrefois à la pointe de la technologie en matière de transports en commun Budapest, première ville du continent européen à disposer d’un métro sous-terrain (inauguré en 1896), se trouve être aujourd’hui, en dépit du vieillissement et parfois du délabrement de ses infrastructures, un exemple en terme de déplacements urbains.

Utiliser les transports en commun à Budapest c’est faire un voyage dans le temps, vivre les différentes époques de la ville…

La question de la mobilité urbaine à Budapest

A l’heure où la mobilité des personnes devient un des défis majeurs du monde urbain et des politiques environnementales, à l’heure où les villes françaises reconstruisent les tramways qu’elles avaient préalablement supprimés pour accorder alors plus de place à la voiture, le réseau de transport de Budapest fait figure de référence, de référence usée, mais de référence tout de même. La majorité des infrastructures sont certes loin du confort et du niveau high-tech des transports proposés dans les pays de l’Europe Occidentale, certains trams ont beau avoir fait leur temps et certains terminus être glauques à souhait, il n’en reste pas moins vrai que l’offre de transport en commun est étonnamment bien plus importante que dans de nombreuses autres villes européennes.

Un réseau de transports à Budapest surprenant pour le voyageur

Le réseau de transports à Budapest est un des aspects de la ville qui surprend en premier lieu lorsque l’on passe un peu de temps sur Budapest. La mobilité qu’offre ce réseau, la facilité de déplacement sont des atouts indéniables qui modifient la perception et le rapport à l’espace de cette ville qui est dès lors vécue différemment.
Budapest anciens trams  sur les bords du danube
La première des raisons qui explique ce constat est le nombre de moyens de transport à disposition. Avec 3 lignes de métros, 33 lignes de tramways, 15 lignes de trolleybus, 153 lignes de bus et 4 lignes de trains périphériques Bkv (société de transport en commun de Budapest) offre un grand panel de possibilités. En comparaison, Lyon (qui se rapproche en taille et en nombre d’habitant de Budapest), considérée comme une des villes les plus avancée en matière de transport en France, compte 4 lignes de métro, 4 lignes de tramway, 120 lignes de bus.

trams Budapest tramways

Mais le nombre à lui seul ne suffirait pas à expliquer en quoi les transports de Budapest améliorent le rapport à la ville. L’organisation du réseau, et surtout sa couverture, sont elles aussi des données à prendre en compte pour comprendre cet état de fait. Les transports publics couvrent l’ensemble de l’agglomération, il n’est pas une zone qui soit exclue de ce maillage de transport. Les quartiers les plus éloignés du centre se retrouvent intégrés à ce réseau qui relie chaque espace de la ville. Ainsi il est à noter que pour le cas de Budapest les transports publics portent bien leur nom et jouent réellement le rôle qui leur est alloué en étant à la disposition du plus grand nombre. La question du déplacement ne se cantonne pas uniquement à sa logique spatiale mais englobe ici une logique sociale.

Enfin dernier point fort des transports en commun de Budapest leur fréquence ainsi que leur amplitude de fonctionnement (4h30- 00h30 pour ce qui est des principales lignes de trams de la ville) avec prise de relais la nuit par un service de bus de nuit tout aussi bien desservi, service qui permet une vraie vie culturelle et sociale la nuit.

Un réseau de transports à commun à Budapest hérité du XIXème siècle

Ce qui reste néanmoins le plus surprenant au regard de ce constat flatteur c’est que le système de transport en commun n’est pas la résultante d’une récente politique d’investissements financiers conséquents de la ville dans le secteur des transports mais juste l’héritage d’un réseau mis en place de manière cohérente voici déjà longtemps. Comme cela a été mentionné précédemment les infrastructures ne sont pas récentes. Un grand nombre de lignes de tramway actuelles étaient déjà en services en 1930. Si, au sortir de la seconde guerre mondiale, les véhicules ont été changés et les lignes reconstruites, le tracé de ces lignes, lui, n’a pas été modifié et est aujourd’hui encore en grande partie utilisé.

Ainsi les aléas de l’histoire ont fait que la base même sur laquelle est organisée le réseau, base structurée et pensée avec le plan général de développement urbain de la fin du XIXème siècle, n’a été que très peu modifiée, contrairement à de nombreuses autres villes. Cette base, planifiée de manière cohérente, répond encore aujourd’hui aux besoins d’une ville qui a elle pourtant évoluée au cours de ces années.

L’omniprésence de ces vieilles infrastructures dans le système des transports Budapestois confèrent aux voyages en ville un caractère original. Utiliser les transports en commun à Budapest c’est faire un voyage dans le temps, vivre les différentes époques de la ville, percevoir les différentes strates de son évolution, découvrir une autre de ses multiples facettes. Et cette facette de la ville est on ne peut plus intéressante, car, contrairement à d’autres, elles vous permet d’embrasser l’ensemble du passé et de la vie sociale actuelle de cette ville. Les lignes les plus empruntées par les touristes (métros 1 et 2 et trams 4 et 6) ont certes été récemment en partie restaurées et/ou modernisées, mais il n’en reste pas moins vrai que les transports en commun restent un des rares patrimoine vivant et non simulé de Budapest.

Budapest station de métro

 Il suffit de pénétrer dans un des arrêt de métro de la ligne 1, de monter dans une de ces rames de métro offertes par la ville de Moscou dans les années 70 à Budapest sur les lignes 2 et 3, d’entendre le cahotement des vieilles rames de tramway, ou encore de se promener sur certaines places construites autour des sorties de métro pour revivre et avoir un aperçu des différentes périodes historiques contemporaines de la ville.

Si vous souhaitez découvrir Budapest de l’intérieur n’hésitez donc pas à opter pour les transports en commun. C’est une exploration de Budapest à travers le temps qui s’offre à vous notamment en empruntant le tram…

Et si le côté „rétro” de ce mode déplacement ne vous intéresse nullement sachez tout de même que certaines lignes de trams peuvent, lors d’ une balade le long du Danube, vous réserver un panorama unique sur les bâtiments historiques les plus importants de la ville (lignes de tramways 2 et 41).

Benoit Charrue

Plan de Budapest avec les lignes de transports

plan transports en commun budapest

Plan transports Budapest en 2009 – cliquez pour agrandir



Partager

A propos de l'auteur

Bonjour, je suis Benoît, je suis expatrié à Budapest. Depuis longtemps cette ville m'attirait et en l'explorant, j'ai compris pourquoi elle exerçait sur moi une telle fascination. J'ai décidé de partager avec vous sur IDEOZ ma découverte d'un lieu ou d'un monument de Budapest. Ceux qui habitent cette belle ville y découvriront peut être de nouvelles idées de ballade ou prendront connaissance de nouveau détails qui donneront un autre relief à ce site, bâtiment... Ceux qui ont déjà voyagé dans la capitale hongroise se diront peut être que ces aspects inconnus de la ville sont une excellente raison, s'il en fallait une, de revenir quelques temps à Budapest. Ceux qui n'ont jamais eu l'occasion d'y venir se verront peut être définitivement décidés à faire le voyage.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.