Ne restez pas touriste, devenez un voyageur curieux! : préparez votre séjour en Europe à votre mesure grâce aux conseils et guides de voyage d'IDEOZ
5 565 vues

Que mange-t-on au petit-déjeuner en Croatie? Du “vrai” petit déjeuner croate au buffet à l’allemande

2

Pour les Croates, le petit-déjeuner est un moment très important. Comme les Croates sont matinaux, le petit-déjeuner est en général servi dès 7h dans les hôtels et chez l’habitant. Les Croates mangent souvent très copieusement le matin et prennent en général leur temps pour que ce repas soit complet et efficace. Cela n’exclut pas une marenda en milieu de matinée, à savoir une petite collation avec des fruits frais ou des viennoiseries (petits beignets ou autres). Mais de quoi se constitue le petit déjeuner croate?

Petit déjeuner croate traditionnel chez l’habitant ou en agrotourisme

C’est le modèle germanique qui domine,  avec un petit déjeuner contenant fruits, mets sucrés et salés, pain. Le petit déjeuner est donc rassasiant. Ce type de petit déjeuner est hérité de l’influence de la période austro hongroise et de la présence de nombreux touristes d’Europe centrale, qui partagent les mêmes standards.

gibanica cuisine serbeChez l’habitant et dans les agrotourismes, on vous servira en général  un petit-déjeuner plus croate avec charcuterie (attention, elle est souvent très salée et en général fumée avec du speck sorte de lard, du prsut, le jambon fumé que l’on trouve notamment en Dalmatie),  kulen (en Slavonie), du saucisson fumé au paprika, des petits pains ou pain complet en campagne, yaourt, pâte à tartiner, confiture et beurre, thé (souvent au sipak – hibiscus, ou au fruit, plus rarement noir), café turc c’est-à-dire avec le marc de café ce qui suppose quelques précautions en le buvant si on n’est pas habitué. 

petit déjeuner chez lackovic

Petit déjeuner traditionnel avec kulen et fromage à l’agrotourisme Lackovic

Prsut de Dalmatie sir fromage et basa à l'agrotourisme Kalpic à Radonic

Prsut chez Kalpic dès le petit-déjeuner

Dans le meilleur des cas, dans les agrotourismes en particulier, vous aurez droit aux spécialités typiques comme la gibanica au fromage ou aux fruits, un gâteau populaire en ex Yougoslavie, qui peut être sucré ou salé et est préparé avec de la pâte filo farcie. Il y a plus rarement des viennoiseries comme des croissants (qui peuvent contenir de la crème, de la confiture. Souvent les croates emportent le fruit et la viennoiserie pour les manger sur le coup de 10h. Les croissants sont plus proches de ceux de l’Autriche (petit et plus secs) que des viennoiseries françaises souples et légères.

Petit déjeuner à la pension mrzlingrad chez Branko et Sonja

Petit déjeuner à la pension mrzlingrad chez Branko et Sonja

 

La cerise sur le gâteau quand on dort chez l’habitant, c’est le moment du petit-déjeuner en commun. Ce n’est pas systématique, mais courant. La maîtresse de maison s’affaire pour préparer la table et cuisiner les plats chauds. La générosité du petit-déjeuner dalmate est assez évidente comme en témoigne cette table proposée par Mélanie à la Villa Mélanie à Stasevica (entre Split et Dubrovnik dans l’arrière-pays dalmate). où le petit-déjeuner se partage avec les hôtes comme un rituel tourné autour de la convivialité et l’échange… 

Petit déjeuner location vacances Stasevica

Petit déjeuner à la villa Mélanie Stasevica

petit déjeuner croatie en dalmatie avec des produits frais à la villa Mélanie à Stasevica

Dans les terres, le petit déjeuner croate ressemble davantage à un repas, dominé par des mets salés : charcuterie, viande, fromage, omelette, beurre frais, yaourt, pain frais, café (voire eau de vie).

Et un peu de rakija pour partir du bon  pied?

Le rakija est offert régulièrement pour souhaiter la bienvenue chez de nombreux habitants. Dans les “sobe” des zones les plus reculées ou de l’arrière-pays, vous aurez parfois la surprise de voir un petit verre de rakija (eau de vie) que les croates consomment avec leur café! Il faut dire que ce sont souvent des zones rurales où les journées de travail sont dures et le rakija permet de réveiller et de revigorer selon les intéressés… alors que dans mon cas, l’eau de vie aurait tendance à m’endormir en un rien de temps vu qu’elle peut s’avérer corsée et forte.

Non les croates ne sont pas des alcooliques invétérés comme le sous-entendent des préjugés sur l’alcoolisme dans les pays de l’Est : certains hommes qui travaillent dur dès le petit matin n’hésitent pas à se donner un peu de courage avec un verre d’eau de vie.

café au rakija chez Lackovic en Slavonie Baranja

Il faut savoir que les Croates à l’époque de la Yougoslavie avaient l’habitude de se lever au chant du coq, ce qui explique la tradition du gablec ; la collation nommée marenda près de la mer. En Croatie centrale, orientale et dans la Dalmatie intérieure, le gablec (repas autour d’un couvert) comprend des plats plus consistants comme des assiettes avec du chou aigre, des sarma, des paprikas. Cette collation permet de résister à un travail difficile des champs! La tradition est moins vive qu’à l’époque yougoslave, mais elle est encore très présente! Le gablec permet donc d’attendre le déjeuner jusqu’à 14h.

Les céréales et müsli qui mêlent plusieurs céréales sont aussi appréciés dans les sobe (logements chez l’habitant) et fréquents dans les buffets des hôtels. Il n’y a pas forcément de jus d’orange, ce qui est considéré comme un “luxe” surtout dans les régions rurales. En revanche, le jus d’orange est présent dans les petits déjeuners continentaux des hôtels internationaux et de standing 3* et plus qui sont de plus en plus tentés par les formules buffet.

Une influence “allemande” et tendance buffet sur le littoral et dans les hôtels et maisons d’hôtes croates

Sur la côte croate, le petit déjeuner est devenu assez classique dans l’esprit du petit déjeuner allemand  : corn flakes ou muesli, pain frais, viennoiserie, beurre, pâtes à tartiner et confiture,  fruits frais et même des légumes de saison (surtout la tomate en été), yaourt et des aliments salés, éventuellement chauds et/ou froids. En particulier des tranches de charcuterie et fromage ou des oeufs brouillés ou à la coque, mais la part du salé est beaucoup moins importante qu’en zone rurale … Côté boissons, du classique: thé et café expresso ou long mais rarement  à la turque et du lait  …

Que ce soit à l’hôtel ou en maison d’hôtes professionnelles (à ne pas confondre avec les sobe, chambres chez l’habitant), la pratique du buffet où l’on se sert et peut consommer quasiment à volonté s’est répandue pour des raisons pratiques et d’habitudes des touristes fréquentant la Croatie. Le nombre important d’allemands, autrichiens, tchèques, italiens habitués à des buffets généreux a orienté vers la formule déjeuner de type Frühstuck allemand.

Petit déjeuner hôtel degenija

Petit-déjeuner que je me suis composé à l’hôtel Degenija 4* en logeant à l’Annexe : le buffet est commun à l’hôtel

Le niveau qualitatif varie beaucoup en fonction du type d’hébergements et de la catégorie, mais les 3* ou plus ne garantissent pas une prépondérance des produits naturels. Les hôtels en Croatie ont tendance à proposer des produits industriels pour assurer un choix plus important et faire face aux demandes variées  d’une clientèle plus internationale et habituée au petit-déjeuner continental, tandis qu’on trouve encore un mélange de produits faits maison et déjà élaborés dans la majorité des maisons d’hôtes croates.

Guesthouse plitvice hills

Petit déjeuner à la maison d’hôtes Plitvice Hills

 

Ce qu’il faut retenir du petit déjeuner croate à l’hôtel :

Le petit déjeuner continental des hôtels (sur la côte, dans les lieux touristiques dans la capitale) est nommé : dorucak

On trouve du pain, de la confiture, de la pâte à tartiner, des oeufs (durs ou au plats), des saucisses, ou du bacon.

Combien coûte le petit-déjeuner en Croatie?

Aujourd’hui, le petit déjeuner croate est de plus en plus  proposé en supplément, alors qu’il fut longtemps inclus dans les prix. Il faut compter dans les 4 à 6€ chez l’habitant, autour de 7-8€ dans les agrotourismes des zones touristiques ou plutôt 5€ dans les régions plus confidentielles comme la Croatie centrale ou la Slavonie où la demi-pension dîner et petit-déjeuner est facturée autour de 15-17€. Comptez entre 7 et 9€ dans les hôtels3* et à partir de 10-12€ dans les 4* et au-delà de 15€ dans les 5*.

A noter qu’en Bosnie, Serbie et au Montenegro : le petit-déjeuner est au choix : sandwich salé, ou sucré, gâteaux ou omelette au fromage kajmak ou nature en général!



Partager

A propos de l'auteur

Voyageuse dès le berceau, je nourris un amour viscéral pour les pays d'Europe centrale et orientale, avec une prédilection pour les Balkans (notamment l'Ex-Yougoslavie...). Dans ces terres, qui m'ont enseigné beaucoup de leçons, au fil de quinze ans de découvertes, de rencontres et de hasards… je me retrouve parfois… tant elles sont insoumises, contrastées, passionnelles et contradictoires. J’essaie de me montrer curieuse de tout, de mettre de côté mes idées reçues, de découvrir les pays depuis les sites incontournables jusqu’aux plus inattendus, insolites ou traditionnels quitte à me perdre pour mieux me laisser surprendre. Je privilégie les rencontres, repas et hébergements chez les habitants, pour explorer les traditions, les cultures, l’histoire et les plaisirs culinaires typiques. J'essaie de faire d'Ideoz un espace éclectique et tourné vers les échanges et la rencontre avec les différences. Historienne, anthropologue et ethnologue de formation.   Me contacter par mail? En savoir plus sur moi et sur le projet IDEOZ Voyage...

Leave A Reply

En publiant votre commentaire, vous acceptez pleinement les conditions générales d'utilisation d'IDEOZ : https://voyages.ideoz.fr/cgu/

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!