439 vues

Îles flottantes ; une solution pour sauver la planète?

0
Et si les îles flottantes devenaient une solution crédible pour sauver la planète menacée par le surpeuplement et des aléas climatique et un réchauffement qui entraînerait la disparition de certaines zones de  la Terre? Des îles lointaines qui ne seraient plus une utopie…

Les îles flottantes seraient-elles porteuses d’espoir pour une humanité affligée de tous les maux?

Quand j’étais petit, les îles flottantes étaient des desserts qui faisaient frémir les embonpoints.

Maintenant, les îles flottantes constituent une idée qui pourrait sauver la planète de ses quelques maux superflus. Par exemple, sauver quelques âmes chagrines empoisonnées par les cohortes de mauvais politiciens, de lois véreuses, d’obsolètes Conventions internationales et de déplorables conventions tout court. Ainsi lit-on dans les gazettes les nouvelles suivantes. L’Américain (milliardaire) Peter Thiel – vous savez, celui qui a fondé la société Paypal – sponsorise la recherche d’une île flottante, développée par le Seasteading Institute.

L’idée est de construire une plate-forme, style pétrolière, mais sans pétrole. Propulsée par des moteurs diésel, la plate-forme serait amarrée dans les eaux internationales pour échapper au carcan des lois, des usages et des coutumes nationales. Plus de Gouvernement, plus d’Etat-papa, plus d’avantages sociaux, pas de revenus minimums, à nous (heureux élus) la liberté et l’utopie enfin à portée de mains où le politiquement correct sera banni.

 

 

 

Iles flottantes

Photos tirées du site Seasteading Institute

 

 

Iles flottantes ; tout est permis

On peut imaginer tout ce qu’on veut.

La première plate-forme pouvant accueillir 270 résidents pourrait être opérationnelle en 2017. Et en 2050, on envisage que des dizaines de personnes pourraient vivre sur ces colonies insulaires portables et nomades.

 

Cela fait-il rêver ? Pas mal de gens trouvent l’idée saugrenue, farfelue, stupide. Margaret Crawford, par exemple. Elle est professeure d’architecture à Berkeley et considère ce projet comme « une idiotie qui n’a aucun fondement et ne répond à aucun critère d’urbanisation sensée ». Mais Peter Thiel a le sens de la formule. « Il y a pleins de gens qui pensent que ce n’est pas possible. C’est une bonne chose. Au moins, ils ne vont pas essayer de nous arrêter ». Sous-entendu, « ils » se lamenteront de n’y avoir pas cru quand tout le monde voudra y aller.

Il n’y a pas que les milliardaires de la Silicon Valley qui pensent aux îles flottantes.

Silicon Valley Iles flottantes

 

 

Il y a aussi un politicien.

 

 

 

Le Premier Ministre de l’archipel de Kiribati, M.Tong. Il dirige pour le moment un vaste pays insulaire au cœur du Pacifique, dont les îles et atolls sont de plus en plus rongés par la montée de l’océan. M.Tong s’inquiète sérieusement du futur de ces concitoyens.

 

 

 

Il a déclaré, lors du forum du Pacifique qui se tient en ce moment en Nouvelle-Zélande (avec comme invité d’honneur Ban-ki-Moon, le numéro un de l’ONU), qu’une île artificielle ne serait pas une idée farfelue pour loger une partie des habitants de la nation insulaire, menacée par les conséquences de la montée des mers. Les îles et surtout les atolls de ce pays immense deviennent de plus en plus insalubres et stériles dues notamment aux remontées salines.

 

 

 

Il estime toutefois qu’on nage en pleine science-fiction. Mais le coût de la construction, estimée à deux milliards de dollars, a été avancé par ses services, preuve que son Gouvernement planche tout de même sur la question.

Tout cela est donc une question de gros sous, de lobby et d’opportunités politiques. On parle de Peter Thiel et du Premier Ministre de Kiribati dans les journaux. La preuve, j’en parle aussi.

Et comme je viens de signer un contrat avec une maison d’édition pour mon deuxième livre, dont le titre échappe encore à la société avide de consommation, je ferme les yeux.

I have a dream.

Grâce aux recettes mirobolantes générées par les royalties de mon œuvre, j’inviterais tous mes lecteurs, les vieux et les jeunes, pour un superbe cocktail sur une de ces îles flottantes. Par exemple, en haut de ses tours clinquantes étincelantes dans une nuit sans étoile. Science-fiction?

I have a dream iles flottantes

 

A moins que la réalité ne me rattrape et que je change d’avis entre-temps.

 

 

Découvrez le blog des îles lointaines





Partager

A propos de l'auteur

"Ils/Elles" lointains " «Il n’est au monde qu’une seule aventure: la marche vers soi-même, en direction du dedans, où l’espace et le temps et les actes perdent toute leur importance.» Henri Miller.Vivre sur des îles lointaines au XXIème siècle ...

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!