76 vues

Les invités de mon père d’Anne Le NY

0
Les invités de mon père d’Anne Le NY ; une comédie dramatique servie par d’excellents acteurs…
Synopsis : Lucien Paumelle a toujours eu des convictions fortes. Médecin retraité, il reste un homme d’action, réputé pour son implication dans de nombreuses causes humanitaires. Son engagement le conduit jusqu’au mariage blanc avec une jeune femme moldave, Tatiana, pour lui éviter l’expulsion. Mais ses enfants, Babette et Arnaud, s’aperçoivent rapidement que le comportement de leur père n’a plus grand-chose à voir avec les principes qu’il a toujours prônés : malgré ses 80 ans, Lucien aurait-il succombé au charme de sa flamboyante épouse ? Tandis que Tatiana et sa fille prennent leurs marques chez les Paumelle, le chaos s’installe dans le quotidien de Babette et Arnaud. Bientôt, ce sont toutes les relations familiales qui sont à redéfinir…Comédie avec Karine Viard, Fabrice Lucchini, Michel Aumont, Valérie Benguigui, Véronica Novak

-toile4.jpg

Mon humble avis :  Un film qui n’est pas ce pour quoi on le fait passer…. Vous pas comprendre ? Moi vous expliquer !

En lisant le pitch, en voyant la bande annonce au cinéma, on s’attend à une simple comédie, ou à une comédie de plus diront d’autres. Et bien pas du tout, ou plutôt pas que cela. Certes, on rit beaucoup, surtout au début, alors que réparties cinglantes suivent des situations cocasses et ainsi de suite. Puis, ce qui n’aurait pu être qu’une bonne blague change de ton et nous mène presque au bord du drame, voire tourne au tragique. Ainsi, tous vos sentiments et sensations sont appelés à réagir en voyant ce film : le rire, les larmes, les réflexions….

Réflexions une fois de plus sur le sort des sans papiers, ici le cas du jeune roumaine et de sa fille. Le film vous demande où se trouve la limite entre l’escroquerie et la véritable détresse…. et que faire lorsque cette limite n’est pas si nette finalement. Autre sujet du film : le choix de disposer de sa propre vie lorsque l’on a 80 ans, de faire ses choix, de se bercer d’illusion, d’être dépassé par les événements, d’y croire encore et de dépasser les limites. Enfin, jusqu’où peut on aller pour se protéger….

J’ai beaucoup aimé aussi le rapprochement entre Karine Viard la soeur et Fabrice Lucchini le frère… On règle ses comptes, on reparle du passé, des jalousies, des impressions de préférence des parents, de la difficulté d’être la fille modèle ou le vilain petit canard. Ces séquences ont trouvé un bel échos en moi.

Toute cette histoire est magistralement orchestrée par Anne Le Ny. Pas de temps mort et la réalisatrice vient vous chercher et vous interroge…

Enfin, que dire des acteurs…. Ils sont tous excellents, c’est normal me direz vous, ils ont cette réputation. J’adore Karine Viard, qui ressemble à une femme normale. Et je suis fan de Lucchini. Sauf qu’ici, ses détracteurs ne trouveront rien à dire. En effet, dans ce film, tout en sobriété, Lucchini ne fait pas du Lucchini, il interprète simplement le rôle qui lui est donné avec beaucoup de justesse et d’émotions.



Partager

A propos de l'auteur

"Quand je pense à tous les livres qui me restent à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" (Jules Renard) "C'est le temps perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante" (A. Saint Exupéry, "Le petit prince")Le blog CDcoeurs __________________________________________________________________________

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!