148 vues

La Nuit des musées en Roumanie

1

Correspondante nocturne de la Journée Internationale des Musées, marquée au mois de mai sur l’initiative du Conseil International des Musées, la Nuit européenne des Musées est un événément créé sur l’initiative du Ministère de la Culture et de la Communication de France.

nuit des musees roumaniePlacée depuis 2006 sous le patronage du secrétaire général du Conseil de l’Europe, la 6ème édition de la Nuit des Musées se déroule également, pour la 2ème année consécutive, sous le patronage de l’Unesco.

En Roumanie, une trentaine de musées se sont associés à l’événement. Les musées ont ainsi ouvert leurs portes gratuitement dans la nuit du 15 au 16 mai pour faire découvrir aux visiteurs leurs collections et expositions mais aussi des événements inédits.

nuit des museesPar exemple, à Bucarest, les musées de la musique «George Enesco», de Géologie ainsi que le musée d’histoire de la Roumanie ont accueilli, malgré le temps défavorable, plus de 10 mille visiteurs chacun. Les habitants de la capitale roumaine ont préféré les concerts de musique ancienne et classique du Musée Enesco, les spectacles de théâtre, de folklore et de corégraphie. Ils se sont également enthousiasmés devant le défilé d’uniformes militaires et les manœuvres militaires, tenus au Musée National d’Histoire qui a aussi invité ses visiteurs à admirer le Trésor qu’il abrite. On ne saurait oublier les concerts donnés par des vedettes de la musique pop au Musée de Géologie.

nuit des musees foule bucarestPar ailleurs, le Musée National d’Art, qui a reçu ses visiteurs au clair de lune, a poursuivi sa démarche visant à établir un dialogue entre les arts plastiques et d’autres domaines artistiques. Cette année ce fut au théâtre d’ajouter des sens nouveaux aux ouvrages exposés. Ainsi, les comédiens du Théâtre «Masca» ont-ils fait concurrence aux œuvres artistiques du Musée en se transformant en statues vivantes. 9 mille personnes ont pu aussi admirer gratuitement la Galerie d’Art européen et la Galerie d’Art roumain. La représentante du musée, Angelica Iacob apporte son éclairage :
«Ce fut un immense plaisir pour nous de constater que, malgré le mauvais temps, les visiteurs ont été nombreux à franchir le seuil de notre musée. C’est une fête des musées qui donne la possibilité de découvrir les collections, à des heures inhabituelles, dans une atmosphère inhabituelle. Comme à chaque fois, nous essayons d’apporter quelque chose de nouveau. Cette année, les comédiens du Théâtre Masca ont évolué parmi les statues du musée, et le public a beaucoup aimé. Les coins interactifs ont été eux aussi très prisés. Les visiteurs ont été conviés à se faire photographier en tant que personnages moldaves tirés des tableaux du 19e siècle. Ils ont même eu la possibilité de se vêtir d’un cafetan datant du 16e siècle».

nuit des musees fouleLe Musée National d’Art a été parmi les plus fréquentés pendant cette nuit spéciale. Comment expliquer cet afflux de visiteurs ? Angelica Iacob :
«Un tel événement attire près de 10% des visiteurs qui franchissent notre seuil au cours d’une année. C’est un événement à grand impact qui fait le délice du public. Un grand nombre de musées sont ouverts pendant la nuit à travers l’Europe. En plus, la manifestation a lieu le week-end, et s’adresse notamment aux 18 – 35 ans. Les passionnés d’art viennent en groupe et font souvent la queue à l’entrée; mais cette attente ne les dérange pas puisque c’est une bonne occasion d’échanger des impressions. Il y a eu aussi de la musique, ce qui a été un atout de plus. Chaque année, nous faisons de notre mieux pour profiter du jardin et des entrées pour demander l’opinion des visiteurs. Pour cette édition, des panneaux de grandes dimensions y ont été installés, pour offrir à nos hôtes l’occasion d’écrire leurs impressions dans le livre d’or. Le fait que le public apprécie notre travail compte beaucoup pour nous ».

nuit des musees en roumanieFaisons maintenant une petite halte au Musée National d’Art contemporain qui se vante lui – aussi d’un grand nombre de visiteurs, lors de cette Nuit des Musées. 4 expositions ont été mises en place pour l’occasion. S’y ajoute la fête organisée, comme d’habitude, sur la terrasse de ce musée qui siège au Palais du Parlement.

D’autre part, les représentants du musée de la ville de Bucarest ont estimé à 8 mille le nombre des visiteurs de cette nuit-là, alors que dimanche matin un millier de personnes n’ont pas raté l’occasion d’admirer les voitures d’époque exposées dans le jardin du Palais Şuţu, siège du musée.

Le Musée de la Littérature, lui, a marqué l’événement par des concerts, récitals de poésie ainsi que par la projection, en présence de l’équipe, du film «Si je veux siffler, je siffle». Le musée a réuni près de 3 mille visiteurs.

Bien qu’il ne puisse pas tenir ses portes ouvertes pendant la nuit, pour des raisons de sécurité, le Musée du village a organisé une Foire des potiers et de spectacles traditionnels.

Au Musée national de l’Union d’Alba Iulia, ville du centre du pays, les guides ont proposé au public un véritable périple dans l’histoire. Pour ce faire, ils ont sorti des uniformes de l’époque dace et romaine et donné vie à différents personnages historiques.

Enfin, 9 muses ont dansé, samedi soir autour de la Tour à l’horloge de Sighisoara, cité médiévale au centre de la Roumanie, aux côtés de poètes, comédiens, astrologues et danseurs.

Les badauds rassemblées autour de cette Tour, féériquement éclairée pour la Nuit des Musées, ont été séduits par les spectacles de danse, théâtre, musique et poésie.

Aut. : Andreea Demirgian ; trad. : Alexandra Pop

 

Noaptea muzeelor

Noaptea Muzeelor este un eveniment de succes, iniţiat de Ministerul Culturii şi Comunicării din Franţa şi aflat deja la a şasea ediţie. Evenimentul a fost patronat şi anul acesta de Secretarul General al Consiliului Europei şi, de asemenea, de UNESCO, care s-a alăturat Nopţii Muzeelor în anul 2009. Noaptea muzeelor este pandantul nocturn al Zilei Internaţionale a Muzeelor, care a avut loc pe 18 mai. Şi în România, peste treizeci de muzee au sărbătorit acest eveniment.

 



Partager

A propos de l'auteur

L'équipe de Radio Romania International : Andrei Popov, Valentina Beleavski, Alex Diaconescu, Ileana Taroi, Alexandra Pop, Dominique, Mariana Tudose, Ioana Stancescu, Costin Grigore. ________________________________________________________________________________________________________ Découvrez la Roumanie et l'actualité roumaine sur le site de Radio Romania International

Un commentaire

  1. Pingback: Guide touristique de Bucarest: préparer un séjour à Bucarest

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!