IDEOZ Voyages > GUIDE CULTUREL > MUSIQUE > L’opéra national roumain

L’opéra national roumain

Opéra national de Bucarest


Dans la deuxième moitié du XIXe siècle, des interprètes comme Elena Teodorini, Hariclea Darclee et Grigore Gabrilescu se sont produits à l’Opéra de Paris au Metropolitain-House, à l’Opéra de Saint-Pétersbourg ou à la Scala de Milan.

La première compagnie d’opéra, fondée par George Stephanescu en 1885, a fonctionné comme section du théâtre national, ce qui a produit la cessation de son activité en 1902, des compagnies particulières prenant le relais.
En 1919 était créée la “Société lyrique” devenu, deux ans plus tard, l’opéra romain, soutenu par l’Etat. Le spectacle inaugural a été Lohengrin de Wagner sous la baguette de George Enescu.
Les interprètes comme George Folescu, Martz Cebotari, Jean Aquethanasiu et Florica Cristoforeanu ont donnée de l’éclat aux spectacles roumains.
Les compositeurs ont été complétés par des chefs d’orchestre talentueux (Ionel Perlea, Jean Bobescu…). Le répertoire de l’opéra roumain comprend plus de 150 titres d’opéra ou de ballets du grand répertoire universel. Ici la création roumaine les compositeurs George Enescu, Gh. Dumitrescu, Mircea Krirac, Laurentiu Profeta a été remarquablement interprétée.
L’opéra roumain a bénéficié de nouveaux locaux en 1953, année où elle de vient une institution en soi, séparée de l’opérette ou du théâtre. Les noms de chanteurs Zenaida Pally, Nicolae Herlea, Elena Liciu, Gabriel Popescu, Ilean Iliescu, Magalena Popa comportait parfois dans le monde le talent roumain dans ce domaine.

Cliquez sur la bannière pour mieux découvrir la Roumanie...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *