1 109 vues

Ces artistes et musiciens jazz qui ont marqué l’histoire de la musique…

0

jazzPlusieurs grands médias de la presse écrite ont consacré des articles au jazz, à de grands disparus comme à de grands artistes bien vivants. Ceci est une sélection d’articles de qualité qui devrait réjouir les amateurs du genre. Au sommaire : Billie Holiday, Michel Petrucciani, Mina Agossi, George Russell (qui vient de décéder), Rhoda Scott et Boris Vian.

 

Ces artistes jazz qui ont marqué l’histoire

Lady Day n’est pas entrée dans la nuit éternelle nous dit le site Slate. Le père de Petrucciani rend hommage à son fils en musique, “Björk” débarque dans le jazz…

Billie Holiday, plus vivante que jamais” sur le site Slate.fr

Résumé : C’est le cinquantenaire de la mort de la chanteuse (décédée le 17 juillet 1959). Billie Holiday n’avait pas une voix aussi puissante que Sarah Vaughan mais elle surclassait celle-ci dans le registre de l’émotion. Sinatra déclara que Lady Day fut la chanteuse qui l’inspira le plus. La grande Ella Fitzgerald n’a jamais manqué de dire que Billy Holiday était “la plus grande chanteuse de jazz de tous les temps“. “Quand quelqu’un vous donne autant de liberté, vous y croyez et vous êtes heureux. C’est plus fort que vous“, déclarait Betty Carter.

Nombreux liens vidéos.

Le jazz célèbre Petrucciani” sur le site de L’Humanité”

 

Résumé : Le festival de jazz à Porquerolles vient de commémorer les dix ans de la disparition du génial pianiste décédé le 6 janvier 1999 à l’âge de 36 ans. Tony Petrucciani, son père, guitariste, s’est assis au piano pour jouer un pot-pourri de pièces composées par Michel : Home, Brazilian Like, Cantabile.

Interview de Tony Petrucciani

Lire aussi mon article “Maladies rares et génies rares

Mina Agossi, “la Björk du jazz“sur le JDD.fr

 

Résumé : Le festival parisien les Arènes de Montmartre, qui se déroulait du 20 au 25 juillet a reçu Mina Agossi, une vocaliste hors pair qui a gagné le surnom de “Björk du jazz”. Née à Besançon d’une mère bretonne et d’un père béninois, la Française fait également penser à Camille pour son côté exubérant, dit le JDD. A 37 ans, elle impose son talent entre Europe, Afrique et Etats-Unis. Archie Shepp et Ahmad Jamal lui ont fait signe

Le pionnier George Russell est mort” sur le site du Nouvel Obs

 

Résumé : Il s’est éteint à l’âge de 86 ans. Pionnier de la fusion du jazz et des rythmes afro-cubains, il avait travaillé avec Miles Davis et John Coltrane. Compositeur de génie, Russell a a collaboré notamment avec Miles Davis, Charlie Parker et John Coltrane.

 

Rhoda Scott

Rhoda Scott, la cordialité faite orgue” sur le site de Télérama

 

Résumé : Le Lady Quartet de Rhoda Scott jouait ce mercredi 29 juillet à À Paris, au Sunside. Elle commença sa carrière dans le club de Count Basie, à Newark. Revenue à Paris en 1968, elle n’en partit plus, ayant épousé un Français.L’orgue a de la puissance, Rhoda adopte parfois un phrasé qui n’est pas sans rappeler celui de Sonny Rollins.

 

Considérée comme la plus grande organiste de jazz au monde, Rhoda Scott est née aux Etats-Unis (dans le New Jersey), mais elle vit en France. Elle s’est fait connaître à ses débuts grâce à Count Basie qui la fit adopter par tous les autres grands du jazz. Rhoda Scott joue de l’orgue Hammond. Elle sera présente à Quimper à l’occasion du festival “Quimper jazz”.



Crédit photo : mustrecord.com

L’association de bénévoles “Apremjazz“, organisatrice de centaines de concerts de jazz, fête son dixième anniversaire par un festival qui se tiendra dans la capitale de la Cornouaille bretonne du 21 au 25 avril. A cette occasion sont organisés notamment une rencontre avec Rhoda Scott le 22 avril (entrée libre) et un concert de l’organiste le 23 avril.

L’Organiste aux Pieds Nus
Outre les concerts, sont prévus aussi des “master class”, des expositions de photos, des projections de films (dont “Autour de minuit” de Tavernier), des rencontres avec des musiciens, animations de rues…
A noter également la présence du trompettiste Eric Le Lann, un breton célèbre et habitué des lieux qui viendra à la projection du film de Tavernier, film dans lequel il a tenu un rôle. Il se produira aussi en concert le 22 avril avec Martial Solal.
La programmation même plusieurs genres : du genre New Orleans à l’électro-jazz, en passant par le jazz-rock, le gospel et le be-bop.
Surnommée “The Barefoot Lady” (l’Organiste aux Pieds Nus), fille de pasteur, Rhoda Scott a grandi dans l’ambiance des petites églises noires de la côte-est. Elle est aussi à l’aise avec la musique classique qu’avec le jazz, le blues et la musique religieuse.
Rhoda Scott en mille morceaux
Cette prodige compose et connait par coeur plus de mille morceaux !
Elle a joué avec Ray Charles, George Benson, Count Basie, Ella Fitzgerald, Sarah Morrow. Entre autres.
Elle a pour habitude de ne pas s’imposer de programme et d’improviser selon aussi les envies du public.
Rhoda Scott a créé, à l’occasion du Festival de Vienne 2004, le Lady Quartet.
Pour ceux qui ne la connaissent pas, voici en trois vidéos l’occasion de la découvrir.


Rhoda Scott – Valse à Charlotte

 

 

Boris Vian, l’homme-orchestre” (critique de livre) sur le site de La Croix

 

Résumé : Le cinquantenaire de la mort de Vian a donné lieu à la parution de nombreux ouvrages. Philippe Boggio, un des audacieux biographes de Boris Vian, prend soin de nous avertir dès la préface de la nouvelle édition, revue et augmentée, de son ouvrage, paru en 1993 : “Gare aux éloges qui mésestiment la dureté de l’effort pour ne retenir que la grâce d’une œuvre…”

Lire aussi mon article-playliste “Boris n’est pas mort“.

 

La guitare jazz : Django Reinhardt, Charlie Christian, Wes Montgomery

Si Django Reinhardt a popularisé la guitare jazz en Europe dans les années 30, il aura fallu attendre l’amplificateur électrique pour que la guitare fasse entendre sa voix dans le jazz. Peu audible, le banjo lui était jusque-là préféré, sauf dans le blues où son usage était répandu. Le style manouche de Django ne doit pas faire oublier d’autres styles guitaristiques. Découvrons-les ensemble !

Sacha DistelLa Sainte Trinité des guitaristes de jazz est constituée de : Django Reinhardt, Charlie Christian, Wes Montgomery.

I – Les trois génies, pionniers de la guitare jazz :

Django Reinhardt (1910 – 1953)

D’origine belge et tzigane, Django Reinhardt, se met d’abord à jouer du banjo, à une époque où la guitare étant peu prisée dans le jazz. Puis il jouera du violon et enfin de la guitare, malgré un grave accident (l’incendie de sa roulotte) qui le privera de l’usage de deux doigts de la main gauche.

Quelques morceaux incontournables de Django Reinhardt à écouter ici :

Minor Swing
Nuages
My Serenade
I’ll See you in my Dreams

Charlie Christian (1916 – 1942)

En dehors de la guitare manouche qui sait se faire entendre par un jeu très appuyé, la guitare ne perce pas dans le jazz jusqu’au jour où fut inventé l’amplificateur. Charlie Christian fut l’un des premiers à utiliser la guitare amplifiée comme instrument solo. Il n’avait que 17 ans quand il commença à jouer de la guitare électrique. Sa carrière fut hélas interrompue par sa mort prématurée provoquée par la tuberculose. Il eut le temps de se rendre célèbre d’abord par le swing (il sera recruté dans le sextet de Benny Goodman en 1939), puis en contribuant au mouvement be bop. Il aura aussi favorisé l’essor du jazz moderne auprès de futurs dieux du jazz : Thelonious Monk, Dizzy Gillespie, Kenny Clarke notamment.

Quelques morceaux de Charlie Christian à écouter ici :

Flying Home
Till Tom Special
I Surrender Dear
Air Mail Special
Honeysucklerose

Wes Montgomery (1923- 1968)

Wes Montgomery a 19 ans quand il écoute Solo Flight, de Charlie Christian. Il court alors s’acheter une guitare électrique et imite son idole. Un an plus tard, il rejoue les solos de Charlie Christian dans des clubs locaux. Après avoir tourné avec Lionel Hampton, il est découvert par Cannonball Adderley en 1959 et meurt en pleine popularité en 1968.

Quelques morceaux de Wes Montgomery à écouter ici :

Matchmaker, Matchmaker
Born to be Blue
Movin’ Wes

II – Des émules aux nouveaux styles :

— Les émules de ces trois grands guitaristes :

Ces trois jazzmen de légende ont fait des émules qui bien sûr ont pu suivre ensuite leurs chemins personnels. Charlie Byrd avait pour idole Django Reinhardt. Il joua aussi de la bossa nova avant de retourner étudier la guitare classique avec Andrès Segovia. Joe Pass, consacra un album entier à Django. Pat Martino et Pat Metheny ont commencé à jouer en imitant Wes Montgomery.

  • Charlie Byrd :

Meditation

  • Joe Pass

El Gento
Unforgettable
Spring is Here

  • Pat Martino

El Hombre
Strings

  • Pat Metheny :

Follow me
A Story within the Story
Beat 70

— La bossa nova :

 

On trouve aussi des inventeurs de nouveaux styles comme la bossa nova (littéralement : “chose nouvelle”), classé comme un genre de jazz.

  • Antonio Carlos Jobim

Ce guitariste est le compositeur de quelques musiques très célèbres de la bossa nova, style dont il est le co-inventeur. Comme :

Aguas de Marco
Brazil

  • Baden Powell

Baden Powell est l’autre grand guitariste et compositeur brésilien. Exemples :

Introducao ao Poema dos Olhos Amada
Chara
Na Gafieira do Vidigal

— D’autres styles modernes :

  • George Benson

D’un style très éclectique, George Benson est aussi devenu une star de la chanson.

My Heart is Dancing
Dinorah, Dinorah
Serbian Blues

  • Al Di Meola

(Jazz fusion)

Splendido Sundance

  • John MC Laughlin

Open Country Joy
Just so only more so


III – De grands guitaristes français et belges :

  • Biréli Lagrène

Ce guitariste français est le successeur actuel de Django Reinhardt :

Blackbird
Donna Lee
Isn’t she Lovely ?

  • Sacha Distel

Un autre virtuose français s’est fait connaître à l’étranger. C’est Sacha Distel ! Ce chanteur de variété était aussi un excellent guitariste de jazz.

Olympia Orgy

  • René Thomas

Un Belge cette fois, peu connu du grand public, mais vénéré par ses pairs, René Thomas

Like someone in love
René Thomas sur Youtube

IV – D’autres grands guitaristes jazz :

  • Kenny Burrell

Guilty
Midnight Blue

  • John Scofield :

A Go Go
Green Tea
Cissy Strut

Trio Trio

  • Tal Farlow :

How Deep is the Ocean
Love for Sale
Satin Doll

  • Ralph Towner

Winter Solstice

  • Jim Hall

Stompin’ at the Savoy

  • Herb Ellis

Body and Soul

  • Barney Kessel

Gone with the Wind

  • Stanley Jordan

Stearway to Heaven 

 

Festival Jazz à Vannes

Le festival « Jazz à Vannes », qui se déroule fin Juillet, accueille des musiciens aussi fameux que Archie Shepp, Didier Lockwood, Buena Vista Social Club, Molly Johnson (entres  au autres…). Les cuvées précédentes ont vu défiler des grands noms aussi comme Michel Petrucciani, Stéphane Grapelli, Herbie Hancock, Wynton Marsalis ou Claude Nougaro qui aurait pu chanter « Le jazz et la gavotte » !

 
Jazz à Vannes a forgé sa réputation et c’est, cette année, sont trentenaire. Ce n’est pas le seul festival de jazz en Bretagne (en Finistère, il y a aussi celui de Chateauneuf ) mais c’est sans conteste Jazz à Vannes qui compte le plus. Archie Shepp, Didier Lockwood, Buena Vista Social Club, voilà de grands noms qui font le succès du festival qui affiche complet pour plusieurs concerts. Mais ce festival est aussi l’occasion pour des jazzmen bretons de se faire confirmer ou de se faire découvrir.
 
du 22 Juillet au 25 Juillet 2014



Partager

A propos de l'auteur

Dernier album "Voris Bian à Montmartre". Avant-dernier sorti : "Voris & Amadeus : le duo". Précédent album de Voris Bian :"Romantisme et poésie", (poésie-chanson chantée sur compositions à la guitare classique)Le Best-off remixé de Voris Bian : 13 chansons de septembre sur Jamendo.fr. "Sarko York" et les précédents sont sur Jamendo.fr. Chansons impertinentes, drôles et originales-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------Tous les liens sur mon site Taverne des poètes------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------Démocrate mais citoyen libre avant tout et désintéressé par les fonctions et les fonctionnements internes du parti, ce qui me dispense des risques de dissidence...En attente d’un positionnement plus clair (ce qui ne signifie pas "dans mon sens") et plus étendu du MoDem sur le cas Mitterrand. ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Mon blog politique (démocrates)

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!