639 vues

De Prijepolje à Užice : explorer la campagne profonde de Serbie occidentale

0
Récit de voyage d’une escapade de Prijepolje à Užice dans la campagne profonde de Serbie occidentale à la frontière entre la Serbie et le Kosovo. Une région instructive sur la vie dans les Balkans

 

… Welcome to Prijepolje (Priépolié), littéralement « avant (prié-) le champ (-polje) »… 15 000 habitants, deux rivières et  quelques montagnes…

 Bizarrement, il n’y a eu que Ian (un Anglais qui bosse pour le Programme Jeunesse de temps à autre) et moi pour témoigner un certain enthousiasme pour se rendre dans cette ville avec Tijana (elle y allait pour l’inauguration d’un espace pour les jeunes).c’est une charmante bourgade de Serbie occidentale, dans le « Sandjak », à cinq (pénibles) heures en automobile de la capitale (le double en Yugo ?). Bon le Sandjak n’est pas seulement une région aux paysages particulièrement agréables, c’est une région qui est intéressante à maints autres égards.

En route vers Prijepolje et Uzice en Serbie Centrale

Elle est située à cheval sur le Monténégro et la Serbie (sans qu’il n’y aient de revendications indépendantistes) ; la population se divise, principalement, entre orthodoxes et bosniaques (slaves islamisés) ; les trafics en tous genres se jouent bien des confessions religieuses et mettent d’accord Albanais, Serbes, Bosniaques et Monténégrins (no comment)… Cela suffit à imaginer que l’équilibre du Sandjak est fragile, non ?

Mais équilibre il y a. Par ailleurs d’aucuns vous diront que le Sandjak mérite au moins autant que le Kosovo l’appellation de “berceau de la Serbie”, c’est à Novi Pazar en effet que se trouve la plus ancienne église orthodoxe des Balkans (construite au 9ème siècle)… D’où l’intérêt !

Nous prîmes donc la route de (très) bon matin. Intéressante route au passage. C’est la SEULE qui relie Belgrade à Podgorica (capitale du  Monténégro) et elle a au moins l’envergure d’une… départementale auvergnate ! Bien sûr, c’est mieux que le rien qu’il y avait avant qu’elle ne soit construite et puis après dix heures passées sur ladite route en l’espace d’une journée, on finit par s’y attacher en quelque sorte…

Les paysages sont magnifiques (si vous n’aviez pas déjà compris) et arrivés à Prijepolje on est submergés et emballés par l’impression d’anarchie qui règne dans les rues. Une anarchie engageante, de celles dans lesquelles on voudrait se perdre !

Prijepolje en Serbie occidentale

Et puis, après le tralala (plus ou moins) officiel, les djeuns de Prijepolje avec qui Civic Initiatives bosse nous ont emmenés dans un endroit absolument épatant ! Ce fut la surprise qui fit oublier aux râleurs les cinq heures de route préalables (et les cinq à venir).

Ambiance : narguilé, café turc et loukoum ; poêle, tapis et boiseries et… Franck Sinatra pour les oreilles ! Une délicieuse parenthèse, d’autant meilleure qu’imprévue !

Sur le chemin du retour, on devait s’arrêter dans la ville d’Užice (« Oujitsé », qui fût un haut lieu de la résistance des Partisans pendant la Seconde Guerre Mondiale) mais qui, apparemment, n’a pas su résister par la suite aux assauts des architectes titistes (et c’est bien dommage… mais ceci dit la ville a su préserver quelques recoins de l’implacable logique modernisatrice).Hisardzik Prijepolje Sandzak

Etape à Uzice 

Užice fût surtout pour nous l’occasion de manger… Tijana a voulu nous faire goûter une spécialité de la ville : la « Komplet Lepinja »… en y repensant, je me dis que j’aurais dû me méfier d’un plat serbe auquel on accole le qualificatif de « complet »… La « Komplet Lepinja » c’est donc un gros pain (genre pain à kebab, mais un peu plus volumineux et gras, sinon c’est pas drôle), avec une mixture d’œuf et de Kajmak (sorte de crème que j’adore par ailleurs !) et du jus de viande de porc. Même sans mettre de viande les Serbes sont capables de faire les trucs les plus bourratifs du monde, chapeau bas. Je mange de la salade depuis une semaine pour oublier l’impression que m’a faite cette Lepinja… ce qui dit beaucoup du traumatisme !

Uzice depuis la forteresse

Découvrir le guide sur la Nature en Serbie (réalisé par l’Office du tourisme de Serbie)

Besoin d’aide pour préparer votre voyage en Serbie?

Des questions auxquelles n’ont pas répondu notre guide de voyage sur la Serbie ou les brochures officielles de l’office du tourismeLes voyageurs, expatriés et autochtones spécialistes de la Serbie vous répondent!



Partager

A propos de l'auteur

Six mois dans les Balkans en 2008, un stage (Civic Initiatives, Belgrade) et d'innombrables envies et projets... à commencer par vouloir parler des Balkans de l'intérieur et d'aujourd'hui... plutôt que d'en rester à l'image figée et partielle qui est bien souvent renvoyée... Sretchan put ! (bon voyage!)*************************************************************************Blogovitch, vadrouilles balkaniques

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!