320 vues

Le Projet Bleiberg de David Khara : un coup de maître! (Litterature francaise)

1

Litterature francaise. Le projet Bleiberg, ça ne vous dit rien? La sortie du dernier roman de David Khara : Le projet Bleiberg aux éditions Critic est un événement. Ce roman polar mêlant thriller, espionnage et histoire se déroule pendant la Seconde guerre mondiale et prend pour toile de fond la Shoah… Ou une plongée implacable dans les camps où les SS menaient des expérimentations scientifiques secrètes…

Litterature francaise : Le Projet Bleiberg de David Khara


 

La quatrième : « Depuis hier, je ne suis plus aussi sûr d’avoir envie de crever, du moins, pas avant d’avoir tiré cette histoire au clair. Et en plus, j’ai de la monnaie à rendre. »

1942. Pologne. Camp de Stutthof. Le chef suprême de la SS rencontre secrètement le scientifique en charge du plus important projet du 3e Reich.

De nos jours. États-Unis.

Jay Novacek, jeune trader new-yorkais, dépressif et alcoolique, reçoit la visite de deux émissaires de l’armée. Son père, haut gradé de l’US Air Force,vient de mourir dans d’étranges circonstances. Aussitôt, la C.I.A. dépêche une pétillante recrue pour protéger le fils du défunt.

Au même moment, près de la base de Langley en Virginie, un agent du Mossad abat un espion à l’issue d’un interrogatoire musclé. Muni de nouvelles informations, il se rend vers son prochain objectif : un certain Jay Novacek.

Venue des heures les plus sombres de l’Histoire, une terrible machination se met en branle, menaçant l’humanité tout entière. N’est-il pas déjà trop tard pour l’arrêter ?

***

Il y a quelques temps j’avais fait part de mon enthousiasme pour le premier bouquin de David S. Khara : « LES VESTIGES DE L’AUBE » qui renouvelait avec bonheur l’archi-classique thème du vampire. Mais il arrive qu’un écrivain soit celui d’un seul livre et ce n’est déjà pas mal.

C’est donc avec une curiosité teintée d’un poil d’appréhension que j’ai ouvert LE PROJET BLEIBERG. Presque instantanément, dès les premières pages, l’appréhension à disparue. En effet, ce thriller démarre sur les chapeaux de roues avec un court chapitre d’introduction qui nous emmène en 1942 dans un camp de concentration. En quelques lignes, l’auteur installe le récit et démarre l’action. Dès ce premier chapitre on remarque que le moindre acteur du roman, même si son rôle dans le récit est bref, possède une vie, une épaisseur tout à fait remarquable. Ce sera le cas tout le long du livre.

Puis nous sommes transportés de nos jours, à New York pour faire connaissance avec Jay Novacek, trader assez paumé qui va subir une incroyable succession d’événements qui va faire basculer sa vie. Il est impossible (et guère souhaitable) de raconter les incroyables péripéties et retournements de situations qui amènent cet homme alcoolique et passablement désespéré à se trouver totalement impliqué dans une effarante course poursuite accompagné d’Eytan Morgenstern, énigmatique agent du MOSSAD et de Jacky surnommée parfois Buffy (clin d’œil aux vampires ?), émoustillante employée de la CIA.

Complot international, terribles expériences génétiques nazis, menace sur l’humanité… LE PROJET BLEIBERG est un tourbillon d’énigmes, d’actions et d’événements imprévus qui scotchent littéralement le lecteur qui ne peut absolument pas abandonner ce livre avant d’avoir lu la dernière ligne.

On pourrait imaginer que tant de rebondissements et de personnages divers puissent lasser le lecteur ou le dérouter mais c’est là que David S. Khara montre son talent. En aucun cas, la multiplicité des énigmes ne rend le récit obscur. L’histoire est passionnante, originale, trépidante et l’auteur sait aussi désamorcer la violence de certaines situations par quelques touches d’humour bienvenues.

Dans ce livre, on peut croiser Hitler dans sa prison autrichienne en 1924, Himmler en 1945 puis passer de nos jours de New-York, à Zürich pour se retrouver avec les trois héros dans une mystérieuse cité souterraine de Belgique sans que l’intérêt du récit ne faiblisse un instant. Le livre est passionnant de bout en bout et je peux vous affirmer que j’ai eu un immense plaisir à me plonger dans ce thriller haletant. J’avais indiqué dans mon billet consacré au premier roman de David S. Khara que pour un coup d’essai, c’était un coup de maître, et bien je puis maintenant confirmer qu’avec ce livre plus ambitieux encore, l’écrivain joue maintenant dans la cour des grands.

Lisez LE PROJET BLEIBERG, c’est un livre qui ne vous décevra pas. :top:

Et pour couronner le tout, une petite présentation sympa du bouquin en vidéo.
:boing:

Le projet Bleiberg…


Le projet Bleiberg…
envoyé par librairie_critic. – Court métrage, documentaire et bande annonce.



Partager

A propos de l'auteur

Un commentaire

  1. je vais le lire. j’ai connu David Boudet il y a longtemps et j’étais certaine qu’il allait réussir. même si il s’appelle maintenant David Khara je reconnais bien son style

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!