136 vues

Tarte à la basquaise au rouget

0

A la belle saison, une tarte peut constituer une excellente entrée ou carrément un plat principal, lorsqu’elle est accompagnée d’une petite salade… La tarte à la basquaise au rouget est un peu une synthèse de la cuisine basque : savoureuse, agrémentée de poivron d’espelette bien sûr…


Tarte à la basquaise au poivron

Ingrédients pour 6
1 rouleau de pâte brisée Croustipate pur beurre

2 poivrons rouges

1 poivron vert

1 tomate

1 oignon

1 gousse d’ail

sel, piment d’Espelette

6 filets de rouget

huile d’olive

Normalement chez les pros ce sont de vrais cercles pour “foncer” la pâte, pas des engins démesurés en forme de fleur mais passons ! Beurrer le cercle, y installer la pâte, éliminer le surplus avec un couteau bien tranchant (la lame vers l’extérieur) et tout mettre au congélateur pendant 30 minutes.

Préchauffer le four à 180° et cuire la pâte à blanc (sans rien au fond si si) dans le four pendant 20 minutes. Et hop super résultat, inégal avec mes bords géants mais cuisson au top :

Pâte

Epépiner poivrons et tomates, puis les couper en dés. Hacher oignon et ail. Dans une cocotte avec un filet d’huile d’olive faire suer l’oignon et l’ail, puis ajouter les poivrons. Après 20 minutes de cuisson, ajouter les tomates et poursuivre la cuisson 10 minutes. Rectifier l’assaisonnement.

Poivrons, oignons et rougets

Dans une poêle chaude, avec un filet d’huile d’olive, faire colorer les filets de rouget côté peau pendant 30 secondes puis stopper la cuisson.

Dans le fond de tarte cuit et refroidi, déposer la basquaise, ajouter dessus les filets de rouget et repasser au four 5 à 6 minutes à 180°C pour finir la cuisson des poissons.

Astuce du chef : mettre la pâte surgelée directement dans le four chaud, permet de saisir la pâte et d’éviter que les bords ne retombent. Une bonne pâte brisée doit jouer un rôle discret mais précis, c’est-à-dire qu’elle doit être croustillante, un bon goût de beurre et surtout pas trop fine pour éviter le détrempage…

Verdict Torchons & Serviettes : cuire la pâte à blanc sans poids pour éviter qu’elle ne gonfle et se gondole, c’est bluffant, on a du croustillant et le résultat n’est pas détrempé donc obligée : je valide !



Partager

A propos de l'auteur

Un blog qui fait fondre de plaisir : Torchons et serviettes

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!