506 vues

Restaurant L’Olivade à Arpajon (Essonne) : bon restaurant gastronomique

1

Le restaurant L’Olivade à Arpajon  dans l’Essonne est un restaurant gastronomique qui propose notamment des saveurs méridionales cuisinées par le chef Frédéric Rio.

Au mois de décembre, pour ses 40 ans de mariage avec maman, papa a emmené sa femme, ses enfants et ses petits-enfants au restaurant. Nous sommes allés à L’Olivade à Arpajon, un restaurant gastronomique réputé dans l’Essonne (91). 

Restaurant L’Olivade à Arpajon : saveurs méridionale et esprit gastronomique

Comme le nom L’Olivade l’indique, la carte chante ses saveurs méridionales, et la déco fait la part belle aux oliviers.  

olivade

 

En même temps que la carte de l’Olivade à Arpajon, on vous amène des olives, of course, et des tranches de pain grillé tartinées de tapenade.

Le service est impeccable tout en restant convivial, et pas guindé comme c’est parfois le cas dans les restaurants un peu chics.

 

En entrée, notre choix s’est porté sur :

– des langoustines poêlées à la coriandre, oeuf poché et émulsion à la tomate

– des cassolettes d’escargots au lard, tombée de pleurotes, réduction de vin de Provence et salade de jeunes pousses

– des mousses de sole aux petits légumes, émulsion homardine et son croustillant d’olive (mon choix, le plus “light” !)

  entrées

 

Pour la suite, certains ont préféré la viande, d’autre le poisson…

– pavé de boeuf et gratin dauphinois pour les enfants

– grenadins de veau rôtis, fondue d’échalotes, sauce au vieux Porto et gratin dauphinois (mon choix)

– filets de rougets aux tomates confites sur son sablé au parmesan façon tatin et fiole d’huile d’olive aux aromates
(visuellement, mon préféré)

 

plat

 

Enfin, nous avons tous choisi le même dessert, une reine des reinette copieuse, caramélisée, sur un sablé à la vanille bourbon, et une boule de glace au carambar. Seul regret, je m’attendais à une pomme chaude ou au minimum tiédie, mais non, c’était froid.

 

dessert

 

Pour terminer, un café et son chocolat en forme d’olive, plus vraie que nature, et du thé pour moi.

 

Vous verrez sur les photos que les quantités sont copieuses, et que les assiettes sont joliment présentées.

 

Un moment très sympa, où je me suis vraiment régalée, moi qui en pleine phase de croisière Dukan, a mangé mon gratin dauphinois
(interdit) et ma pomme (interdit aussi) avec délice ! 

 

A la carte, compter entre 7 et 11 euros pour les entrées, 18 à 23 euros pour les plats et 6 à 7 euros pour le dessert.

 



Partager

A propos de l'auteur

Découvrir le blog : Dans la cuisine d'Audinette ainsi que l'appli et les ateliers culinaires

Un commentaire

  1. Encore une arnaque dans l’essonne, pour un soit disant resto gastro, ça vol pas haut, le ris de veau mijoté au cognac et son nem de patate douce, à 25 euros, pour 70gr d’abat servis dans une coupelle , beignant dans une sauce a base de concentré de tomate, ou l’acidité de celle-ci n’a d’égale que l’absence de cognac,malgres 2 bouts de tomates sechées, on recherche la veracité de la soit disant cuisine du sud , ça la fout mal. !! A 35 euros le kilo de ris de veau pour un pro, a ce grammage là , le chef fait bien 10 assiettes, soit 250 euro, elle est belle la culbute !!
    Quand au nem de patate douce, qui vous arrache le palais a grand coup de poitrine fumée, va faloir pensé a surveillé la cuisson, afin d’évité de servir un rouleau de pate a filo cramé, faut arreté de prendre les clients pour des imbeciles. En résumé, a fuir !!

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!