Aller au contenu

URSS

Découvrir la SF soviétique

Il était une fois une passion des mots, de tous les mots, ces petites lettres qui, ordonnées au gré de l'inspiration, ont formé une des plus belles inventions de l'Humanité: l'Ecriture. Il était une fois un amour des chats, une fascination pour ce petit animal domestique tout en charmes et mystères. Il était une fois une inclination pour le thé, breuvage de délicates feuilles venues des montagnes d'Asie, un breuvage qui se déguste dans la sérénité d'un moment privilégié. Il était une fois une envie de faire partager et de coucher sur un cyber-espace lectures, écrits, clins d'oeil et réactions.....Chatperlipopette!!!

____________________________________________________________________________________________________________________
http://chatperlipopette.blogspot.com/
Katell Bouali

Je suis une lectrice friande de SF même si je n’en lis pas autant que je le souhaiterais. Lorsque « Dimension URSS », anthologie de nouvelles SF russes, est passé entre mes mains c’est avec avidité que je me suis lancée à la découverte des auteurs russes (je n’en ai lu qu’un seul: Asimov). Un univers, loin des conflits interplanétaires ou spatiaux, s’est ouvert au fil des pages, un monde où l’humanisme, la foi en l’Homme ou en la montée bénéfique des progrès scientifiques et technologiques, sont de mise malgré quelques critiques, sous-jacentes et savamment distillées à mots couverts, du système soviétique.


Lire la suite »Découvrir la SF soviétique

centrale tchernobyl pripiat

Tchernobyl, l’échec du communisme bureaucratique

Dans son essai Tchernobyl, retour sur un désastre, la journaliste, historienne et chercheur Galia Ackerman développe la thèse d’un échec du communisme bureaucratique, qui serait à l’origine de la tragédie de l’explosion du réacteur IV de Tchernobyl et de ses conséquences.

Katyn 1940

Katyn : retour sur un crime tragique du stalinisme longtemps oublié

Aujourd’hui, si nous ne sommes sûrs de rien ni de personne, c’est que nous sommes infiniment plus nombreux qu’hier à chercher à savoir ; et plus nous serons nombreux à trouver et moins les évidences auxquelles il nous a si longtemps été demandé d’adhérer s’imposeront à notre esprit.
Ainsi va la recherche ! Vers un savoir de plus en plus complexe mais sans surprise car, ce savoir doublé d’une compréhension dévastatrice nous renverra fatalement à ce que nous sommes aussi - d’aucuns ajouteront -, et surtout : à cette nature en trompe l’oeil, dissimulatrice, accapareuse et rétentrice qu’est la nôtre.
Porteuse de tous les dangers, cette recherche expansionniste toujours plus performante et exigeante : le danger de nous laisser sans évidences et sans certitudes.
Du grain à moudre pour la littérature... ce danger !
Nul doute !

________________________________________________________________________________________________________________
La littérature est notre confesseur ; elle nous absout à l'adresse suivante : Le blog de Serge ULESKI
Serge ULESKI

Trois ans d’attente, dont deux années de retard, Katyn*, le… Lire la suite »Katyn : retour sur un crime tragique du stalinisme longtemps oublié

Dans la Brume de Sergueï Loznitsa ; cruel et tragique (Cinéma russe)

"Le cinéma substitue à nos regards un monde qui s'accorde à nos désirs"


Le blog cinéma de Lanterna Magica : http://www.laterna-magica.fr/blog/
Benoît Thevenin

Dans la Brume (V Tumane) est un film cruel et… Lire la suite »Dans la Brume de Sergueï Loznitsa ; cruel et tragique (Cinéma russe)

Andrei Loubianov, « le peintre des catastrophes navales »

Découverte de la Crimée

A la confluence de l’Europe de l’Est et de l’Asie, au sud de l’Ukraine se projette une presqu’île dans la Mer Noire. C’est la Crimée, une republique autonome de l’Ukraine mais parlant essentiellement le russe. Ayant fait partie historiquement de l’Empire ottoman, puis de l’Empire russe suivi de l’USSR, en 1991 la Crimée devient liée à l’Ukraine lors de l’indépendence de celle-ci.

Quels sont les atouts de la Crimée?

Un climat méditerranéen du printemps à la fin de l’automne, qui favorise le tourisme de groupe aux périodes estivales, mais aussi individuelles pour les autres périodes. L’été, les températures flirtent avec les 35 °, mais toujours supportables, et celle de la mer aux alentours de 25.

Pourquoi venir en Crimée?

Terre de légende et de mythes, terre de civilisations. Réserve naturelle unique avec ses montagnes grandioses, sa côte fabuleuse, ses vallées pittoresques, sa mer d’un bleu profond et son soleil généreux. Pays de l’infinie steppe au charme si particulier, inconnue en France, et dont la lecture de Tchekhov peut donner un petit aperçu.

Un étrange voyage dans un pays méconnu où l’alphabet nous est totalement étranger. Au fil des siècles les différentes invasions ont laissé de multiples empreintes de leurs passages. Sur Sébastopol, Chersonèse, berceau de la civilisation grecque en Crimée ; site d’ailleurs classé au patrimoine de l’Unesco. Le Panorama retraçant la guerre de Crimée, où les français furent très présents. Balaklava avec sa base navale, créée lors de la guerre froide, devenue aujourd’hui un musée naval; mais aussi son port hautement stratégique. Baktchissaraï, l’orient dans l’occident, avec le palais des khans de Crimée, mais encore Yalta connue pour ses fameux accords.
______________________________________________________________________________________________________________________
Contactez Tamadier sur sa messagerie
Tamadier
Les derniers articles par Tamadier (tout voir)

Andrei Loubianov est un artiste peintre et historien ukrainien, que… Lire la suite »Andrei Loubianov, « le peintre des catastrophes navales »

Les rapports entre la Roumanie et le Comecon

L'équipe de Radio Romania International : Andrei Popov, Valentina Beleavski, Alex Diaconescu, Ileana Taroi, Alexandra Pop, Dominique, Mariana Tudose, Ioana Stancescu, Costin Grigore.
________________________________________________________________________________________________________
Découvrez la Roumanie et l'actualité roumaine sur le site deRadio Romania International
Radio Romania International

Après la seconde guerre mondiale, le cours de l’histoire en Europe Centrale et de l’Est occupée par les Soviétiques a été décidé à Moscou. C’est là qu’allaient être prises, pendant plusieurs décennies, les décisions économiques qui allaient marquer le développement des pays tombés sous les chenilles des chars soviétiques.  Afin d’y maintenir leur influence – gagnée par des fraudes électorales et des stratégies de répression des forces démocratiques autochtones – les Soviétiques ont créé des organismes qui leur permettaient d’imposer des politiques communes aux pays – satellites de la zone. Le Comecon en était un – parmi les plus importants.

Lire la suite »Les rapports entre la Roumanie et le Comecon

72 ans de secrets soviétiques révélés par l’Ukraine

De nos cailloux frottés/Il sort des étincelles/La lumière en peut naître/Et nos grands érudits/Ne nous ont éclairés/Qu'en étant contredits / Voltaire
______________________________________________
A découvrir le site CONTRE-DITS : http://www.contre-dits.com
Julie de Pardailhan

Des centaines de milliers de documents, jusqu’ici secrets, ouverts à… Lire la suite »72 ans de secrets soviétiques révélés par l’Ukraine

La Pérestroika ou le début de la réunification européenne

Responsable de la Commission politique des Jeunes Européens-France ancien vice-président des Jeunes Européens-Isère ancien médiateur des Jeunes Européens-France

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ces articles proviennent du magazine en ligne : Le Taurillon
Dumitru Drumea

Au mois d’avril 1986, M. Gorbachev entame la Pérestroïka qui va… Lire la suite »La Pérestroika ou le début de la réunification européenne

Mort de l’URSS ; 8 Décembre 1991

L’Union des Républiques Socialistes Soviétiques avait été créée le 30… Lire la suite »Mort de l’URSS ; 8 Décembre 1991

  1. Accueil
  2. /
  3. URSS