2 554 vues

Voyage Bulgarie : Randonnée jusqu’aux 7 lacs et refuge Ivan Vasov

0

Si vous partez en vacances en Bulgarie et que vous aimez la nature, la région des 7 lacs est une destination qu’il ne faut absolument pas manquer… Dans cette région des sept lacs, une foule de randonnées est possible : une rencontre avec les bois, les rivières, les animaux et l’expérience unique des refuges comme le refuge Ivan Vasov…

Nos hôtes nous ont proposé la veille d’être notre guide jusqu’aux sept lacs, objectif de notre journée. Nous acceptons volontiers leur service, et nous voici partis avec le père, le fils, Patrice et moi. Après quelques kilomètres sur une route avec des nids de poule de folie, nous voici partis du refuge. C’est parti pour 1200m de dénivelé positif…

Une première partie en sous bois nous fait profiter de l’ombre et de la fraîcheur des rivières. Arrivée au deuxième refuge : refuge de Vada.



Puis le chemin se découvre et nous quittons la forêt. Nous croisons alors les premiers 4×4. Nous avions vu dans les guides ce genre de prestation, et nous avons malheureusement vu ce que cela donne : un “boulevard” de 4×4 hissant des hordes de touristes fainéants jusqu’en haut de la montagne. Érosion, pollution sonore et de la terre, détérioration des chemins et enfin gêne des randonneurs… nous étions dégoutés par ce que nous voyions. Nous avons également pu voir le fameux télésiège qui lui aussi hisse – et encore plus cette fois – des touristes en tongues se plaignant qu’il ne les monte pas encore plus haut. Nous n’avons pas tous la même conscience du respect de la nature…

Puis nous avons continué notre marche, jusqu’à découvrir le premier lac. Et là ce fût le début de 2h de pur plaisir, malgré la fatigue qui commençait à se faire sentir. L’un après l’autre, il se sont chacun découvert, modeste ou majestueux. Nous remercions infiniment nos guides qui nous ont permis de passer par un itinéraire bis permettant d’éviter la foule du télésiège. Chacun a un nom et une forme différente. Mais ils sont tous beaux. Nous croisons quelques Danovistes, qui je regroupent pendant l’été pour fêter ce lieu qui comporterait une énergie unique. Nous avons testé pour vous.






Et enfin… nous arrivons au point de vue. Les 7 lacs se trouvent là, tout autour de nous. Malgré le monde, nous sommes émus par ce lieu, si vaste et si beau. Nous sommes exténués, nous avons les jambes et le dos en compote, mais heureux de la récompense qui se présente devant nous et de savoir que nous l’avons gagné à la sueur de notre front. Nous regardons au loin le chemin parcouru et pour des marcheurs du dimanche nous ne sommes pas peu fiers.


Mais il faut songer à continuer. C’est avec tristesse et chaleur que nous nous séparons de nos partenaires de montagne. Prochain objectif : le refuge Ivan Vasof. Mais le chemin est désormais relativement plat et très vite nous l’apercevons. D’un bon pas nous de le rejoignons ( au bout d’1h30 environ) et nous ne ferons pas un pli.



Refuge Ivan Vasov

Après un bon yaourt bulgare fait maison et des toast frits, nous repartons à 8h en direction du monastère. Un nouveau paysage s’offre à nous, grands hauts plateaux à perte de vue, parsemés de troupeaux de chevaux, vaches et moutons. Je pense que cet endroit fait parti des endroits les plus beaux de tout notre voyage.



Nous commençons à redescendre tranquillement puis nous nous perdons légèrement. Un groupe de marcheurs bulgares nous interpellent pour nous aider et c’est un jeune dans un très bon anglais qui nous indiquera l’itinéraire à suivre. Nous finirons finalement le reste de la descente ensemble.



Nous discuterons un bon moment, tout en marchant. Nous parlons d’histoire, d’écologie, etc. Intéressant de voir à quel point nous pouvons être différents par notre histoire, notre culture, mais nous nous retrouvons vite autour de valeurs sur l’écologie et le respect de la nature.

Nous arrivons éreintés au monastère mais le final vaut vraiment le coup. Fatigués (la descente fût interminablement longue), nous apprécions d’un pas lent ce lieu touristique mais encore accessible. Les divers popes que nous croisons semblent très impliqués dans la vie touristique du lieu.



Nous mangeons un bout avec Krum puis il nous guide vers le bus pour notre départ. Encore une personne généreuse et serviable à souhait, soucieuse du bon déroulement de notre voyage.


Nous prenons ensuite nos deux bus (Rila village puis Blagoevrgrad) puis un taxi pour rejoindre notre rendez-vous de coachsurfers.

Bill et Lisa sont américains. Ils habitent en Bulgarie depuis 10 ans et ont pu voir les changements rapides du pays. Critiques, ils ont tout de même espoir en l’avenir et l’évolution du pays.



Partager

A propos de l'auteur

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.