1 954 vues

Visiter Istanbul et les incontournables – Que faut-il voir à Istanbul ?

0

Que voir à Istanbul? Quels sont les sites immanquables? Istanbul qui a connu deux grands empires (ancienne Byzance et Constantinople)  recèle mille richesses humaines et architecturales et demandera au moins une semaine de séjour pour commencer à être apprivoisée.

Istanbul Mosquee

Visiter Istanbul : les sites immanquables

La mosquée Bleue ou Mosquée de Sultan Ahmet

Connue et reconnue internationalement pour posséder six minarets ; elle se situe en plein centre du quartier touristique de la ville, là où chemisettes et shorts abondent en été…Elle tire son nom des carreaux bleus en céramique d’Iznik qui décorent ses murs. SAINTE SOPHIE (Aya Sofya) Le symbole d’Istanbul. Symbole de la puissance de l’Empire romain d’Orient, mais aussi celle de l’Empire ottoman, dont le sultan-conquérant fit une mosquée en 1453. Sainte-Sophie fut pendant près de mille ans le plus grand sanctuaire du monde chrétien et ne fut surpassée que par Saint-Pierre de Rome au XVIe siècle. Les quatre minarets allègent un peu l’aspect lourd et massif de l’ancienne basilique.
Istanbul Mosquée Bleue

Mosquée Soliman le Magnifique (Süleymaniye Camii)

Vous ne pouvez pas la manquez : la plus grande mosquée de la ville domine majestueusement la Corne d’Or… D’aucuns la considèrent comme la plus imposante et la plus belle mosquée de la ville, bien avant la Mosquée Bleue… Mais l’intérieur est sobre, très sobre, je crois qu’on s’habitue vite au clinquant des carreaux d’Iznik… Le cimetière à l’est de la mosquée renferme plusieurs mausolées, dont ceux de Soliman-le-Magnifique et de Roxelane.
istanbul turquie

La mosquée de Rüstem Pacha

Très petite et donc relativement difficile à trouver ; c’est aux yeux de certains la plus attachante des mosquées stambouliotes, voire la plus jolie. Il est vrai que mes plus belles photos d’intérieur de mosquée ont été prises là tant elle est lumineuse : entièrement recouverte de carreaux d’Iznit, pleine de détails charmants, elle nous a littéralement époustouflés. Proche du Bazar égyptien, elle se trouve au-dessus d’une arcade de magasins et surplombe les rues bordées de caravansérails.

Le palais de Topkapi (Topkapi Sarayi)

Le Palais de Topkapi mériterait à lui seul des pages de description mêlant superlatifs et mélioratifs, vraiment… Le Sérail (palais) de Topkapi était la résidence des sultans avant la construction du palais de Dolmabahçe. Une ville dans la ville, avec harem, mosquées, bibliothèques, services extérieurs, etc. la promenade y est plus qu’agréable. Heureux les étudiants : ils bénéficieront d’un tarif réduit de moitié, soit… 200F, quand même ! Une augmentation des tarifs qui a provoqué un taulé… La Salle du Trésor Ticket d’entrée en sus.
 
On y verra entre autres, le trône de Murat III, pesant près de 250 kg d’or pur, les vêtements de cérémonie des sultans, ruisselants d’or, de pierres précieuses et fines ou grosses comme le poing, le diamant Pigot de 86 carats avec 58 facettes, qui occupe à lui seul une vitrine ou ce poignard oriental aux trois émeraudes, le « Kancar », star du film « Topkapi » des années 70. Le Harem Ticket d’entrée en sus. Seule une toute petite partie du harem se visite au pas de course de nos jours. J’ai trouvé que cela valait quand même le coup, voyez donc avec votre budget … La Salle du Manteau : Là, dans un coin du sérail aux murs recouverts de faïence du XVIIIe siècle, est pieusement conservé un manteau du Prophète et d’autres reliques lui ayant appartenu dont une dent et un poil de barbe, ses sabres de combat, deux épées en or, enrichies de pierres précieuses. Ainsi qu’un moulage de la main du Prophète et des empreintes de ses pieds dont la taille (non correspondante à celles des chaussures ) a quelque peu interloqué mon compagnon de route…
palais topkapi istanbul

L’Eglise Saint Sauveur in Chora (Kariye Cami Müzesi)

Les plus belles mosaïques byzantines d’Istanbul sont à voir ici. Ce musée est incontournable pour les amoureux de l’art et mérite une visite avant même Sainte-Sophie.

Le grand bazar d’Istanbul

Le grand bazar d’Istanbul justifierait presque à lui seul un week-end à Istanbul pour le touriste chineur… Avec ses 66 ruelles, c’est carrément une ville dans la ville. On ne compte pas moins de 2500 magasins et 1200 ateliers à quoi s’ajoutent cafés, restaurants, banques, postes, mosquées et fontaines. Bijouterie, argenterie, antiquités, céramique, cuirs ou cuivres, on trouve tout ce dont peut rêver. Si les parages du bazar sont restés des lieux de commerces et de manufactures traditionnels, ce n’est pas le cas du marché couvert lui-même, qui est devenu la caverne d’Ali Baba du tourisme de masse.
 Kapali Carsi Grand Bazar Istanbul

Le bazar égyptien d’Istanbul

Le bazar égyptien d’Istanbul est beaucoup plus petit que le grand bazar, c’est là qu’il faut acheter les loukoums, thés, épices à ramener chez soi même s’il y a de moins en moins d’épiceries et de plus en plus de bijouteries et arnaques à touristes…
 istanbul bazar egyptien marchand d'epices
 
Il y a beaucoup d’autres choses à voir et visiter dans cette chatoyante ville d’Istanbul. Vous trouverez ici d’autres sites à voir à Istanbul
Bon voyage à Istanbul



Partager

A propos de l'auteur

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.