112 vues

Que manger à Strasbourg et où manger de la cuisine alsacienne typique?

0

La cuisine alsacienne ne serait-elle que choucroute et saucisses? Sûrement pas! La choucroute est la star de la cuisine alsacienne bien sûr, et tous les touristes se pressent pour la découvrir. Mais on compte aussi une autre spécialité emblématique, très apprécié des voisins allemands : le Bäckeoffe (baekeoffe), sans oublier les tartes flambées  comme la Flammenkuëche, les Spätzle en guise d’accompagnement des viandes (=pâtes aux œufs, mais alors beaucoup beaucoup d’œufs !)…


La cuisine alsacienne ne se limite pas à la choucroute et aux saucisses de Strasbourg

Après la choucroute, le Baeckehoffe est probablement le mets le plus typique d’Alsace. Qu’est-ce donc que ce baeckeoffe? Il s’agit en fait d’une potée mélangeant harmonieusement trois viandes (boeuf, agneau, porc) longuement mijotées dans un bon vin blanc d’Alsace avec des pommes de terre et des oignons. Préparé la veille, c’était le plat des jours de lessive, au temps où les ménagères se retrouvaient au lavoir. Elles déposaient leurs terrines le matin chez le boulanger et les cherchaient à midi, chaudes et fumantes…

Et aujourd’hui les variantes vont bon train : baeckeoffe à la volaille, baeckeoffe au poisson (sandre et saumon), baeckeoffe aux fruits et baeckeoffe de saison. Par delà les siècles, traversant les disettes et les temps difficiles, le Baeckeoffe est resté sur les tables alsaciennes, aussi sûrement que l’a fait la choucroute…

Et puis, une tranche de Kugelhopf en dessert (brioche aux raisins).
A Noël, délicieux petits gâteaux dont les Alsaciennes maintiennent les secrets de fabrication, on les appelle les « Bredele » et vous ne pourrez pas y échapper si vous venez au Marché de Noël !!!! On trouve d’ailleurs sur les sapins de Noël des Bredele en guise de décorations de Noël.
La cuisine alsacienne mérite sa bonne réputation, elle n’est pas particulièrement légère mais vous saurez l’apprécier, surtout en hiver !

Pour les gourmands qui voudraient découvrir les saveurs alsaciennes sans bouger de chez eux :

bretzels et saucisses cuisine alsacienne

La route des vins d’Alsace : la rencontre entre tourisme et gastronomie

La Route des vins d’Alsace, ça vous dit quelque chose ??! Il s’agit de l’une des routes des vins français les plus pittoresques et les plus anciennes, ponctuée de magnifiques villages plein de charme, à l’instar de Riquewihr, classé parmi les plus beaux villages de FranceObernai, Ribeauvillé,  Eguisheim, Turkeim ou Kayserberg. Les vins d’Alsace sont très réputés et de grande qualité.
Des blancs à 95% : Sylvaner, Riesling, Tokay, Muscat, Pinot blanc et noir, Gewurztraminer, Crémant d’Alsace (le Champagne local)…
Et des bières aussi : le géant Kronenbourg, Fischer et Adelshoffen, Schutzenberger : si ça ne sonne pas alsacien tout ça !
Le tout à déguster dans un Winstub, institution typiquement strasbourgeoise, une centaine disséminés dans la ville.
Ils contribuent à animer cette ville, qui malgré ses 40 000 étudiants demeure assez calme après 20h !!!


Où manger à Strasbourg?


Restaurant le Baeckeoffe d’Alsace, institution de Strasbourg dans la Petite France

Je vous suggère de découvrir le Baeckeoffe d’Alsace situé en plein cœur du quartier touristique et archi-romantique de la Petite France. Il existe deux restaurants de cette enseigne à Strasbourg : l’un est situé à quelques pas de la Cathédrale, l’autre à la Petite France. Risque de piège à touristes dans des quartiers touristiques justement ? N’y va-t-on pas pour déguster un ersatz de baeckeoffe, juste bon pour satisfaire les palais peu avertis des hordes de touristes qui visitent la ville ? !

Optez pour le Baeckeoffe d’Alsace de la Petite France. Le cadre est vraiment typique et chaleureux : grandes tablées, nappes à carreaux rouges bien de chez nous, poutres en bois, fresques murales, terrines en terre cuite traditionnelles au plafond, le ton est donné. La soirée sera placée sous l’enseigne de la convivialité, du bien-être et du savoir-faire culinaire traditionnel Alsacien… Les plats sont consistants et vous pourrez les déguster dans une ambiance assez folklorique avec un fond sonore qui passe de l’accordéon aux chants allemands caractérisés par une présence notable de consonnes gutturales.  Si vous devez découvrir un baekeoffe un peu original, je vous suggère celui au faisan, qui est délicieux ! !.

Voici toutes les variations de saison, que je conseille vivement pour les palais déjà aguerris à cette spécialité :
Mars : Baeckeoffe au munster (Marcaires)
Avril : Baeckeoffe à la bière
Mai-Juin : Baeckeoffe aux asperges
Juillet-Aout : Baeckeoffe à l’agneau et aux épices
Septembre-Octobre : Baeckeoffe chasse
Novembre : Baeckeoffe à l’oie
Décembre : Baeckeoffe de Noël (dinde et marrons)
Le baekeoffe d’Alsace

Quartier de la Cathédrale (capacité de 120 couverts)
14, Rue des Moulines
03 88 23 05 40

Quartier de la Petite France (capacité de 130 couverts)
24, Rue des Hallebardes
03 88 32 14 42



Partager

A propos de l'auteur

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!