8 933 vues

Antalya, la perle de la riviera turque méditerranéenne

1

De par sa position stratégique, sur la côte méditerranéenne, Antalya s’est imposée incontestablement comme la destination touristique pour les Européens, notamment français et allemands. Bien plus attractive qu’Izmir, qui vaut surtout pour sa proximité par rapport à Ephèse, Antalya est une grande ville, dont le centre ancien, très concentré, nous offre un bel et rapide aperçu des charmes des villes turques…

Sur WIKIPEDIA :
Antalya est aujourd’hui la capitale touristique de la côte méditerranéenne, surnommée “la Riviera turque”. La vieille ville d’Antalya, Kaleici, s’allonge au flanc d’une falaise abrupte en contrebas de laquelle se niche un ancien port, aujourd’hui port de plaisance moderne. La population d’Antalya se monte à 798 507 habitants en 2008.
Antalya est une grande ville touristique du Sud de la Turquie dans la préfecture de la province du même nom. Elle dispose d’un aéroport international (code AITA : AYT).

Depuis sa fondation en 150 av. J.-C. par Attale II, roi de Pergame, qui l’appela Attaleia (Attalie), la ville a toujours été habitée. Les Romains, les Byzantins et les Seldjoukides occupèrent la ville avant qu’elle ne tombe sous la loi ottomane.

Antalya était connue durant le Moyen Âge sous le nom de Satalieh.

Antalya, une destination stratégique


De par sa position stratégique, sur la côte méditerranéenne, Antalya s’est imposée incontestablement comme la destination touristique pour les Européens, notamment français et allemands. Bien plus attractive qu’Izmir, qui vaut surtout pour sa proximité par rapport à Ephèse, Antalya est une grande ville, dont le centre ancien, très concentré, nous offre un bel et rapide aperçu des charmes des villes turques.

Antalya présente un atout majeur : de longues plages de sable presque à perte de vue, pas toujours bienantalya turquie entretenues, mais qui en été attirent les foules, compte tenu de la température de l’eau qui est entre 25 et 28° pendant la belle saison.  Certes, l’eau est criblée d’algues et peut être assez vite décourageante, mais la baignade est possible aux portes d’Antalya et il serait bien dommage de s’en priver si vous aimez le farniente à 35 – 40°… Les quartiers des clubs, des hôtels de luxe proposent une vision hélas trop bétonnée des plages, mais ils démontrent aussi la forte attractivité d’Antalya.

Antalya est une ville où l’on peut aller en toutes saisons : en hiver, elle conserve un temps clément, dominé par les influences méditerranéennes, il fait donc doux et en général, le temps est ensoleillé.

Le meilleur mois pour y aller est probablement la fin du mois de Septembre : il fait encore très chaud pour ceux qui aiment profiter du soleil et de la chaleur au maximum : les températures sont entre 28 et 33°.

Visiter Antalya : Que voir à Antalya?


Le centre ville historique d’Antalya est très concentré ce qui facilite sa découverte à pied.

  • Vestiges de l’époque hellénistique
  • Porte d’Hadrien
  • Vieille ville de Kaleçi avec ses ruelles, ses commerces d’artisanats, ses hammams et maisons traditionnelles
  • Minaret Yivli, dit le Minaret Cannelé, symbole d’Antalya avec à proximité la mosquée d’Alaadin
  • Minaret tronqué : Kesik Minare et la ruine d’une église byzantine détruite après un incendie
  • Parc Municipal – Karaalioglu Parki avec son jardin botanique
  • Musée d’Antalya racontant l’histoire de la Pamphylie du néolithique à la période greco-romaine
  • Parc des cascades de Kursunlu à 5 km de la ville

L’entrée coûte 4 liras (soit moins de 2€) et on peut y faire de belles balades bien que le parc soit assez petit. Les touristes seront invités à faire un petit tour sur les chameaux, aux alentours. Dans le parc, tout est prévu pour manger dans les cafés, les petits restos ou avec son pique-nique. Mais à l’extérieur du parc, les prix seront nettement moins chers!

Cliquez sur les photos pour les agrandir:

Que faire à Antalya: quelles activités, sorties?


  • Dans la vieille ville, vous trouverez partout des marchands ambulants et des boutiques de produits traditionnels pour faire du shopping … Découvrez le bazar : évitez d’acheter sur le marché sous peine de vous faire avoir malgré le marchandage… Ce qui est impressionnant c’est la variété des produits proposés que ce soit les habits, les épices, les aliments divers…
  • Un petit tour au hammam? Comment résister à ce rituel?
  • Un petit tour à la plage? Les plages sont tout près du centre ville… De longues étendues de sable fin…

Excursions depuis Antalya ; un riche patrimoine sur la riviera


Il est difficile de ne pas trouver son bonheur en terme  d’excursions autour d’Antalya, quand on connaît la richesse du patrimoine culturel, naturel et archéologique environnant. Dans un rayon de 120 km, vous avez une concentration impressionnante avec :

– à l’Ouest : Kemer, petit port très apprécié par les touristes, Myra Kale et les tombes rupestres lyciennes, la seule église byzantine préservée, Saint Nicolas à Demre (Kale), Arykanda, site méconnu constituant l’ancienne capitale de la Lycie à une quarantaine de km de Finike, et bien sûr Olympos, très apprécié pour ses cafés, ses plages et son double site archéologique. Si vous aimez la randonnée, laissez vous porter sur les chemins et sentiers de la fameuse voie lycienne, qui vous proposera de superbes occasions de découvrir la côte méditerranéenne

– à l’Est : Alanya, très appréciée des allemands, comme Side, Aspendos avec son théâtre ou encore Perge… les chutes d’eau de Manavgatantalya riviera carte turquie

Antalya est une ville qui allie l’authenticité de la Turquie et les exigences de confort et de découvertes des touristes. Vous y mangerez assez bien et des mets variés, qui proposent un aperçu satisfaisant de la cuisine turque. A noter évidemment qu’on pourra y trouver facilement de l’alcool ce qui n’est pas le cas dans l’intérieur des terres, où les habitants sont beaucoup plus pratiquants.

 

Cliquez sur les photos de votre choix pour les agrandir:

Vues maritimes: sortis de la vieille ville, nous longeons la côte et découvrons la mer, les immeubles tous rénovés ou presque!

 



Partager

A propos de l'auteur

Voyageuse dès le berceau, je nourris un amour viscéral pour les pays d'Europe centrale et orientale, avec une prédilection pour les Balkans (notamment l'Ex-Yougoslavie...). Dans ces terres, qui m'ont enseigné beaucoup de leçons, au fil de quinze ans de découvertes, de rencontres et de hasards… je me retrouve parfois… tant elles sont insoumises, contrastées, passionnelles et contradictoires. J’essaie de me montrer curieuse de tout, de mettre de côté mes idées reçues, de découvrir les pays depuis les sites incontournables jusqu’aux plus inattendus, insolites ou traditionnels quitte à me perdre pour mieux me laisser surprendre. Je privilégie les rencontres, repas et hébergements chez les habitants, pour explorer les traditions, les cultures, l’histoire et les plaisirs culinaires typiques.J'essaie de faire d'Ideoz un espace éclectique et tourné vers les échanges et la rencontre avec les différences. Historienne, anthropologue et ethnologue de formation.   Me contacter par mail? En savoir plus sur moi et sur le projet IDEOZ Voyage...

Un commentaire

  1. Pingback: La Turquie méditerranéenne : la côte turquoise (Dalvan, Antalya, Alanya, Mersin, Antioche...) - IDEOZ Guide voyage en Europe

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.