Où aller en Croatie ? Pourquoi un séjour à Split?

riva de split en croatie

Où aller en Croatie au bord de la mer ? Pourquoi préférer un séjour à Split plutôt qu’à Dubrovnik ou Zadar? Excellent point de chute pour visiter la Dalmatie, Split est un centre majeur sur le plan historique, avec la plus ancienne cathédrale de style roman en Europe, ainsi que le plus grand palais encore préservé, où résida l’empereur Dioclétien.


Pourquoi choisir Split en Dalmatie ?

Tout touriste qui se demande où aller en vacances en Croatie envisagera sûrement Split à un moment ou un autre de sa réflexion. Tout d’abord, parce que les prix des vols vers Split sont souvent très compétitifs et l’aéroport est bien centré pour permettre de découvrir la Dalmatie. Et surtout en raison d’une ambiance très typique de la région, qui traduit une harmonie entre animation en journée et la nuit, activités variées et farniente.

Parmi les villes de Croatie les plus prisées des touristes pour un week end, un séjour urbain ou en bord de mer, Split s’impose sur la deuxième marche du podium, derrière Dubrovnik et devant Pula en Istrie.

Pour tous ceux qui voudraient découvrir la Dalmatie centrale, elle s’avère un bon choix de point de départ pour sillonner la région et vous pourrez toujours aller d’une plage à l’autre dans un périmètre de 15 km…

Split Dalmatie Riva

La ville de Split (Splatano en croate) compte environ 160 000 habitants et 450 000 habitants si l’on inclut son comitat. Split présente beaucoup d’avantages au-delà de la centralité en Dalmatie et de son statut de capitale régionale :

  • la proximité de villes moyennes attractives, animées ou riches en sites touristiques comme Makarska, Trogir, Sibenik et même Zadar
  • de nombreux villages environnants avec du charme comme Omis, Primosten.
  • l’environnement des plus belles rivieras croates sur la côte dalmate tout à fait indiquée pour ceux qui préfèrent le farniente sur une des petites plages de graviers ou de galets (ou rarement de sable) et dans les criques un peu à l’abri des touristes…
vue de split depuis les hauteurs

Le centre ancien de Split, bien entretenu et d’une grande propreté, est dynamique, très plaisant pour flâner et explorer les héritages antiques, même si l’on peut être déçu par rapport à la densité de visites que propose une ville comme Dubrovnik.

Split ou Dubrovnik? La question revient souvent et est légitime, même si les deux villes ne sont pas comparables. L’un des grands avantages de Split est l’ambiance pour tous les publics et sa centralité qui permet de réaliser un séjour pertinent sous forme de circuit ou d’excursions.

Pour la détente et les soirées festives, il y a bien sûr divers cafés avec des terrasses fort agréables et des discothèques très populaires pour ceux qui apprécient un peu la vie nocturne. C’est une ville “jeune” et vous êtes à moins d’une heure par ferry de Brac, avec les villages de Supetar, le sentier littoral menant jusqu’au monastère ermite de Blaca …

Où aller en Croatie ? Pourquoi un séjour à Split? 1

Préparez vos vacances dans la capitale de la Dalmatie sur le guide voyage dédié à Split

mood

Quels sont les atouts et les avantages?

La ville s’expérimente et ne se visite pas uniquement. On apprécie l’atmosphère du marché quotidien et du marché aux poissons qui apporte animation et vitalité tout en promotionnant les produits locaux.

Outre son exceptionnel patrimoine historique et culturel depuis l’antiquité et la période médiévale, Split jouit d’une position stratégique en Dalmatie centrale qui permet de réaliser de multiples idées d’excursions depuis Split que vous soyez à la recherche de visites ou d’activités et offre la possibilité de rejoindre les îles comme Brac, Hvar facilement…

La desserte des transports en commun est excellente, puisqu’on y trouve :

  • une gare routière pour les bus,
  • la gare ferroviaire avec un train reliant Split à Zadar et Zagreb
  • le principal port de Dalmatie avec des ferrys internationaux, des car ferrys et catamarans pour les liaisons régionales et des bateaux taxis
split Palais Dioclétien
  • On y retrouve un bon esprit et une vie locale agréables, avec possibilité de profiter de plages aux ambiances différentes sans quitter la ville.
  • Le parc de Marjan permet d’apprécier la nature à quelques centaines de mètres du centre ancien.
  • La vie nocturne est parmi les plus animées en Croatie en toutes saisons.
mood_bad

Bémols et inconvénients

  • La ville moderne manque d’intérêt
  • Beaucoup de touristes en Juillet et Août et de monde sur les plages qui ne sont pas très grandes et donc vite bondées
  • Etape de croisières sur l’Adriatique donc il y a des flots de touristes qui débarquent entre avril et octobre
  • Les hébergements sont plus chers de 20-30% par rapport aux stations balnéaires moins grandes
add_circle

Les petits plus qui font la différence

La gastronomie dalmate est très bonne et variée, probablement la meilleure du pays. Privilégiez les konoba, sortes d’auberges où l’on mange des plats locaux : les restaurants de Split dans le centre historique ou en bord de mer ont tendance à offrir comme dans toute la Croatie des cartes très formatées qui ne reflètent pas toujours les spécialités dalmates.

Ne manquez pas le prsut, le jambon cru fumé, que l’on déguste en entrée avec un bon vin rouge, des tomates et du fromage, ou encore la pasticada qui est un plat typique à base de boeuf braisé, le soparnik, une tourte à base de blettes, venue de l’arrière-pays d’Omis.

Il est possible de faire la fête à Split que l’on soit jeune ou moins jeune ; les lieux festifs, les cafés, clubs, discothèques sont assez diversifiés et nombreux en toutes saisons. L’ambiance est bonne et permet un contact plus aisé avec des locaux plutôt que des touristes.

A Split, chaque jour, vous pourrez parcourir le grand marché alimentaire autour des fortifications et ses quelques stands qui préservent encore des produits traditionnels de petits producteurs. On ne manque pas le marché aux poissons avec son ambiance de criée très caractéristique et ses ressources toutes fraîches qui débarquent en direct de l’Adriatique. Après votre shopping et une pause culinaire, vous devriez vous prélasser sur les terrasses du bord de mer, au bord du grand port.

La vieille ville de Split, totalement piétonne, est très marquée par son passé romain. Vous y découvrirez la plus ancienne cathédrale romaine au monde avec son magnifique péristyle et ses sépulcres ; le palais et mausolée de Dioclétien, converti en musée et quasiment conservé dans son intégralité ce qui est un exploit !

Quand aller à Split? De préférence entre mai et juin, et entre septembre et début octobre en évitant juillet et aoùt, où il y a les pics de touristes surtout concentrés sur les plages et où les prix sont jusqu’à 30% plus chers.

Météo à Split

Où aller en Croatie ? Pourquoi un séjour à Split? 2

Visiter Split, capitale historique de la Dalmatie

Split est la capitale de la Dalmatie et ville majeure de Croatie, atypique et connue dès l’antiquité pour avoir été élue par l’empereur Dioclétien comme lieu de résidence. Elle se situe dans le comitat Splitsko-Dalmatinska Županija, au coeur de cette superbe région à mi distance de Zadar, au Nord et Dubrovnik au Sud.

A l’origine, Split n’était qu’un village nommé Aspalathos, à savoir “fleur de genêt”. A la saison du genêt, on comprend mieux le choix de ce nom, car cette fleur jaune éclatante pousse partout aux alentours et offre un paysage magnifique, en contraste avec la montagne en arrière plan et la mer Adriatique, dominante.

Spalatum deviendra son nom après l’invasion romaine.

La ville sera fortement marquée par l’influence de l’empereur Dioclétien, né en 245 d’une famille de Salona, aujourd’hui Solin, à une 20aine km de Split. D’où l’importance de l’héritage romain jusque dans la structure et dans l’architecture…

L’avantage qu’il y a à choisir cette destination est d’associer les visites culturelles aux baignades, à la découverte des îles et à moins de 250 km (4h) : la Bosnie et notamment Mostar..

Split est nommée Splatano en Croate. Il s’agit d’une assez grande ville, partagée entre un centre très moderne et dénué de tout intérêt et un centre ancien, protéger et piétonnier, très bien mis en valeur grâce à une superbe promenade et un port très dynamique, puisqu’il est aussi le point d’embarquement de beaucoup de touristes…

Split est un mariage subtil entre les influences latines liées à l’occupation romaine et les influences vénitiennes qui ont marqué de leur empreinte l’essentiel des façades, des fenêtres et des ruelles de la vieille ville, une fois que l’on sort des grands repères antiques et médiévaux. Elle saura convaincre les amateurs et amoureux de culture et d’histoire qui trouveront un riche patrimoine fort bien conservé.

jozetine Mélanie Nikolic Lorant

Jozetine, membre de la communauté des voyageurs d’IDEOZ expatriée en Dalmatie où vous invite à découvrir un nouveau type de visite guidée en direction des familles !

Les enfants adorent le concept du jeu de piste et de la chasse au patrimoine proposé par Valentina, guide en français et enseignante, et développé dans un cadre historique qu’ils découvrent encore mieux grâce à leurs enquêtes à travers 1700 ans d’histoire au coeur du Palais Dioclétien et d’une capitale dalmate passionnante. Une balade à la fois ludique et instructive pour visiter Split en famille sans ennuyer les enfants!  Au contraire… Ca vous tente?

Que voir à Split? : Quels sites incontournables?

Les sites, monuments et bâtiments qu’il faut absolument visiter à Split sont les suivants

Palais Ciprianis et Ancien hôtel de ville (musée ethnographique) Porte de Bronze et Sous sols du palais de dioclétien Place du Palais Rue Dioclétien et Palais Papalic (Musée municipal) Porte de fer Porte d’or et Statue de Grégoire de Nin Temple de Jupiter Place Narodni Porte d’argent et Grand Marché

  • Cathédrale St Dominus avec son campanile du XIIIème s
  • Prothyron
  • Les fonts baptismaux dans le temple de Jupiter, réalisés au 12 ème siècle
  • Les portes de fer, de bronze, d’argent et d’or, la plus remarquable et importante à côté de laquelle se situe aussi l’imposante statue de Saint Grégoire de Nin, réalisée par Ivan Mestrovic en 1929
  • Palais de Dioclétien, mausolée, péristyle d’époque romaine du palais de Dioclétien, le Sphinx sur la colonnade Est du péristyle
  • Place Dioclétien, qui était au temps de l’empereur un péristyle
  • Rue Dioclétien et palais Papalic, transformé en musée municipal
  • Palais Ciprianis
  • Centre ville ancien piétonnier, avec son marché quotidien de produits frais et locaux,
  • La place du Peuple (Narodni trg) ou plus simplement Pjaca
  • La place de la République, imite la place St Marc de Venise et ses procuraties
  • Ancien hôtel de ville et sa loggia qui attestent de l’influence vénitienne à l’époque moderne, transformé en musée ethnographique
  • Temple de Jupiter érigé à la fin du IIIème s., pendant la construction du Palais de Dioclétien
  • La rue Marmont du nom d’un militaire français ayant participé à l’urbanisation de la ville
  • Fontaine dans le parc Strosmajerov, près de la porte d’or (Nord) du palais Dioclétien
  • Tour de l’horloge avec un cadran particulièrement intéressant
  • la Riva ; promenade au bord de mer avec ses cafés,
  • Le musée archéologique de Dalmatie,
  • La statue du poète Marko Marulic devant le palais Milesi (18e s.)
  • Théâtre de la ville
  • Le port qui a fait l’attraction de Split depuis l’antiquité…

Voici une petite visite virtuelle de la ville à travers ces vidéos, qui vous aideront à mieux repérer les principaux sites recensés ci-dessus :

Tour médiévale donnant une vue exceptionnelle sur le port

split port vue d'en haut

Campanile

A proximité, vous découvrirez Salona, site de vestiges romains, qui est aussi le plus important site archéologique du pays.

C’est la plus grande nécropole de Croatie à 20 km de Split:

Salona Site archéologique antique Solin Croatie Split

La visite prend trois à quatre heures si vous vous intéressez un peu à l’histoire…

grade

Itinéraire et Excursions dans les environs de Split

Itinéraire et excursions autour de la Dalmatie orientale et centrale (Splitsko-Dalmatiska):

Carte des environs de Split et des îles dalmates

Carte Dalmatie centrale et du sud iles dalmates

Pour retrouver plus d’informations sur les itinéraires suggérés en Croatie depuis Split et dans les régions de Dalmatie centrale et de Dalmatie du Nord…

Itinéraire en Dalmatie du nord et centrale en une semaine :

  • Zadar – Primosten (1 jour)
  • Split (1 jour)
  • Sibenik – Krka (1 jour)
  • Omis et le canyon et la source de la Cetina (1 jour)
  • Vis et grotte bleue de Bisevo (1 jour)
  • Hvar (1 jour)
  • Trogir et île de Ciovo (1 jour)

Itinéraire en Croatie autour de la Dalmatie depuis Split en deux semaines :


Vous préférez réaliser un itinéraire en Croatie? Si vous ne voulez pas vous limiter à la Dalmatie centrale, il est tout à fait possible de réaliser un itinéraire en direction de Zadar et Plitvice ou un itinéraire en direction de Dubrovnik. Les voyageurs et les “experts” sur la Croatie d’ideoz seront ravis de vous aider à concevoir votre itinéraire personnalisé sur le forum dédié à la Croatie… Retrouvez quelques idées d’itinéraire en Croatie pour une semaine en Dalmatie

Où loger à Split ?

On trouve des hébergements à Split dès 10-15€ par personne en basse saison, mais la capitale dalmate comme Dubrovnik, Trogir et Zadar, reste une ville un peu plus chère que les stations environnantes, en raison de son statut, de sa vie nocturne et festivalière très animée et de son attractivité touristique liée à de belles plages et un important héritage culturel. Comptez plutôt entre 20 et 25€/p. en haute saison même pour les auberges de jeunesse et hébergements économiques.

On trouve sans mal, même en dernière minute, des chambres chez l’habitant à Split, mais de plus en plus de croates ne louent que pour une durée minimale de 3 jours en été. Le taux de remplissage entre juillet et août, invite à réserver dès le printemps pour trouver une sobe (terme croate pour les chambres) ou une location de vacances bien située à proximité des plages de Bačvice et des animations du centre historique.

» Comparez pour trouver l’hébergement à Split au meilleur prix garanti

Où loger à Split en Dalmatie?

Chez Nenad, l’une des meilleures adresses testées à Split en terme de rapport qualité prix dans une maison de style dalmate où la décoration cultive cette identité.

Appartement Varo dans le quartier de Varos : calme et à proximité de tout

Chez Marijan et Goran : une situation idéale pour explorer la vieille ville et ses environs en profitant de l’ambiance nocturne sans les gênes des touristes!

Studio Peruzovic très agréable, et confortable à 600 m du palais Dioclétien

Studio Dioclétien au coeur de la vieille ville, très cocooning et idéal en amoureux

Plus abordable, à 400 m du palais, l’appartement Calendula Rubic proposé par Neven, équipé et rénové. A partir de 15€/ personne.

Appartement Romanum à 500 m de la plage de Bacvice : très bon équipement, décoration soignée et bon confort

Maison d’hôtes BVB chez Ivana : chambres coquettes et bien aménagées à 2 km du palais de Dioclétien

  • Sympathique appartement Nena de Branimir qui jouit d’une localisation parfaite pour découvrir Split sans subir la zone où tendent à se consacrer l’essentiel des touristes et donc des nuisances et des bruits.
  • Chez Mario:  à 250 m de Stari grad et près de la plage
  • Chez Helena à Stobrec quartier de Split, à 10 min du centre en voiture ou en bus, dès 35€/nuit. Dès qu’on arrive sur place, on peut douter de la position. Mais on apprécie l’accès rapide aux plages.

Trouve un hébergement à Split?


Booking.com

N’attendez pas pour

télécharger les brochures touristiques officielles de l’office du tourisme de Croatie dédiées à la Dalmatie centrale

carte de dalmatie centrale région de Split
Vous apprécié IDEOZ? Partagez avec vos amis!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sandrine Monllor (Fuchinran)

Je m’appelle Sandrine Monllor. Historienne et anthropologue de formation, j’ai créé IDEOZ, guide de voyage, culturel et culinaire dédié à l’Europe et à vocation communautaire. Curieuse de tout, voyageuse routarde et gourmande, qui fonctionne uniquement à l'instinct sans jamais préparer mes voyages, j'accompagne paradoxalement les voyageurs dans leurs préparatifs de séjours en Europe centrale, orientale et balkanique. Depuis plus de 10 ans, j’essaie aussi de faire de ce projet mon métier en partageant conseils et expériences et de préserver un espace éclectique et tourné vers les échanges et la rencontre avec les différences. Me contacter par mail?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *