IDEOZ Voyages > CROATIE > ALLER EN CROATIE : quand et comment? > Pourquoi partir en vacances en Croatie?

Pourquoi partir en vacances en Croatie?

Envie de vacances en Croatie? Que ce soit  sur le littoral de l’Adriatique et ses îles, dans les montagnes karstiques des Alpes dinariques, ou dans la vaste plaine du Danube, la Croatie condense de nombreuses influences : italiennes, orientales, slaves, qui en font un pays au patrimoine culturel riche et surprenant…


dubrovnik cité médiévale fortifiée

L’évasion à 2h d’avion de la France

La Croatie est l’une des destinations phares en l’été… un peu trop probablement pour bien l’apprécier, mais la Croatie profite de ses nombreux atouts pour reconquérir une réputation de destination touristique à prix correct, avec beaucoup d’activités à réaliser … Elle est parfaite pour le plus large public, puisqu’elle convient aussi bien aux couples, aux familles, aux groupes d’amis, jeunes ou séniors.

Comment aller en Croatie? A 2 heures d’avion en vol direct depuis Paris ou depuis la plupart des aéroports français (Nice, Marseille, Toulouse, Bordeaux, Nantes, Lyon, Strasbourg), belges, suisses (Genève, Zurich) et allemands (Munich, Frankfurt) (jusqu’à 4h selon la liaison et l’aéroport de départ). Le prix des billets au printemps et dès la fin de l’été donnent des envies de vacances et de baignade dans les criques et sur les plages de l’Adriatique, d’autant que le budget est réduit de 30 à 50% par rapport à un séjour estival.

Se rendre en Croatie en voiture depuis la France, la Belgique ou la Suisse, ne présente aucune difficulté, si vous n’avez pas peur de rouler entre 12h et 20h selon le lieu d’où vous partez. Les transports en commun (bus avec Flixbus, train, ferry depuis l’Italie) sont envisageables, à condition d’être très patient, car il faut plus de 20-24h pour rejoindre Zagreb. Ils ne sont pas forcément économiques, mais si vous ne conduisez pas et aimez vous arrêter régulièrement sur la route pour faire des visites sur le trajet, ils sont la meilleure alternative à la voiture.

Si on peut visiter la Croatie toute l’année, la meilleure période est sûrement entre mai et juin, et entre septembre et début octobre, quand les prix des billets d’avion et des locations de voiture sont plus économiques, alors qu’ils sont au prix fort en juillet et août.


Cinq bonnes raisons d’aller en vacances en Croatie

La Croatie allie la culture slave du sud avec des influences italiennes également depuis l’antiquité, un riche héritage historique avec des villes à taille humaine et des petites villes pleine de charme.

Rovinj perle de l'istrie

A cela s’ajoutent la nature fort bien préservée, les grands espaces dans les montagnes, les parcs naturels, les activités sportives variées, les côtes plus ou moins sauvages même si on peut regretter le faible nombre de plages sableuses, le charme de ses centaines d’îles, parfois des îlots désertiques très agréables, car ils ne sont pas encore convoités par les touristes…

» La variété des paysages : plusieurs pays en un ; un relief côtier, un relief insulaire, un relief montagneux à 90% et également une vaste plaine de Panonie

» La variété des visites et des cultures : des parcs naturels et nationaux pour les randonnées, aux plages, criques et villes riches en histoire, la Croatie réunit sur une superficie raisonnable des patrimoines séduisants et offre un mariage harmonieux d’influences et d’héritages

» Le coût de la vie : malgré une hausse évidente liée à l’attrait auprès des Allemands, Autrichiens, Italiens et Russes et aggravée par la crise économique depuis 2008, le coût de la vie en Croatie reste globalement intéressant pour les touristes d’Europe de l’Ouest (environ 20% de moins qu’en France), mais les hôtels sont assez chers…

Les infrastructures sont de qualité relativement bonne, de même que l’état des routes et la sécurité est d’un rare niveau en Europe. Il y a plusieurs types de voyages à réaliser : écotourisme, sportif, santé, culturel, gastronomique. A vous de faire votre choix ou de combiner les possibilités…

Des vacances en Croatie pour tous les voyageurs en toutes saisons

Dans les Balkans, c’est sûrement le pays qui offre le plus large éventail de visites et d’expériences pendant toute l’année. Tous les touristes qui se demandent où aller en Croatie, alors qu’ils ne la connaissent pas encore sont confrontés à cette difficulté de trouver la meilleure destination pour un séjour au bord de la mer ou pour un voyage culturel. L’autre est de savoir s’il vaut choisir une seule région dans laquelle rayonner sans trop rouler ou envisager un itinéraire dans plusieurs des 6 régions touristiques que sont la Croatie centrale et la Lika, au centre, l’Istrie, le Kvarner, la Dalmatie sur la façade littorale, et la Slavonie vers l’Est.

Le long littoral dentelé entre l’Istrie et la région de Dubrovnik à la frontière du Montenegro combine des stations balnéaires très fréquentées pour leurs plages et leurs animations diurnes et nocturnes, et des villages plus méconnus et tranquilles, y compris en plein été.

Alors qu’à partir des vacances de Pâques et lors des ponts de Mai, l’idée d’un séjour ou d’un week end dans une ville en Croatie ou en bord de mer comme Dubrovnik, Split, Zadar, Pula et Rovinj, s’impose comme une évidence, si vous recherchez une escapade dépaysante avec visites culturelles et baignade, la fin du printemps et de l’été se prêtent parfaitement à une découverte du pays dans sa diversité sur un mode road trip.

L’automne en Croatie promet un bouquet de couleurs et de saveurs surtout du côté de l’Istrie, de la Slavonie et de la Dalmatie. Sinon, que diriez-vous de passer l’Avent, Noël et Nouvel an à Zagreb ? La capitale croate devient une destination prisée en hiver lors du marché de Noël et des festivités de l’Avent. La proximité des spectaculaires lacs de Plitvice, souvent enneigés ou gelés entre décembre et février, ajoute une motivation supplémentaire pour se laisser tenter par cette période, durant laquelle on visite plus rarement le pays, à moins d’être amateur de sports d’hiver à coût réduit.

Des paysages variés et une nature très protégée

Bien que les touristes choisissent souvent d’aller en Croatie pour profiter de ses plages et du farniente en été, il est quasiment impossible de ne pas répondre à l’invitation des des 8 parcs nationaux ou des 12 parcs naturels. Des espaces préservés souvent depuis des décennies à la faveur d’une politique entamée par le maréchal Tito comme en témoigne Plitvice. Ce parc national croate d’une rare beauté, fondé en 1949 et classé au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1979, est considéré comme l’un des plus beaux d’Europe avec ses 16 lacs et 98 chutes au coeur des montagnes du Velebit en Lika.

Chutes des lacs inférieurs de Plitvice

Le parc national de Krka, très populaire en Dalmatie, pour la beauté de ses cascades est l’un des principaux concurrents des lacs de Plitvice, car jusqu’en 2020, il était possible de s’y baigner. A partir de 2021, les autorités du parc ont choisi d’interdire la baignade pour des motifs écologiques. Mais que cela ne vous dissuade pas de découvrir cet environnement à la fois naturel, culturel, historique et religieux.

Chutes circulaires du parc national Krka

Vous recherchez de l’inspiration pour faire des randonnées ou vous balader dans des parcs naturels ou nationaux?

  • Parc national de Mljet
  • Parc national des Kornati et les lacs du parc naturel Telascica
  • Canyons du parc de Paklenica
  • Parc de Velebit nord avec des points de vue imprenables sur les îles du Kvarner
  • Skywalk, route panoramique et point culminant du parc de Biokovo
  • Parc d’Ucka d’où l’on admire les îles du Kvarner depuis l’Istrie
  • L’écosystème et les traditions du parc de Lonjsko polje autour de la rivière Sava
  • Parc de Kopacki Rit qui est considéré comme la petite Amazonie croate

Des villes au patrimoine historique et culturel très riche

  • Dubrovnik
  • Split
  • Trogir
  • Zadar
  • Rovinj
  • Pula
  • Zagreb
  • Sibenik

Dubrovnik : la “perle de l’Adriatique”, c’est une ville musée à ciel ouvert enserrée dans de magnifiques fortifications

panorama sur la vieille ville de dubrovnik
dubrovnik vieille ville et ses toits (1)

Split ; l’heureuse élue de Dioclétien

une ville magnifique classée au patrimoine de l’Unesco, qui incarne l’héritage de Dioclétien… Marquée par l’architecture antique puis médiévale et vénitienne… Heureuse élue de l’empereur Dioclétien, qui y fit bâtir son palais

excursions recommandées depuis Split….

Split riva promenade maritime

Zagreb, entre influences austro-hongroises et continentales ; le berceau de la Croatie historique et moderne, mais aussi une capitale qui a conservé son héritage médiéval et a vu se succéder des siècles d’histoires et d’invasions…

Zagreb Donji Grad Ville Basse Kaptol

Quelle ville choisir pour un long week-end en Croatie?

Des villages authentiques et de jolies stations balnéaires

  • Hvar, Stari Grad et Jelsa sur l’île de Hvar
  • Korcula, Lumbarda et Vela Luka sur l’île de Korcula
  • Krk, Rab et Cres, dans le golfe du Kvarner
  • Primosten, Biograd, Pakostane, Omis, Baska Voda, Podgora, Orebic sur le littoral dalmate
  • Motovun, Labin, Groznjan, Buzet dans l’Istrie verte
  • Fažana, Medulin, Rabac du côté de l’Istrie bleue

Des îles croates pour séjourner ou pour s’évader le temps d’une journée

Les îles sont un monde à part en Croatie, il n’est pas facile de choisir selon ce que vous recherchez comme activités et comme visites et paysages. Il est possible de faire une excursion d’une journée ou de séjourner sur l’une des îles plus importantes qui le justifieraient comme Korcula, Hvar du côté de la Dalmatie, Krk, Rab dans le nord au coeur du  golfe du Kvarner..

Si on compte plus de 1110 îlots et îles en Croatie, seules une centaine sont habitées. Cette Croatie insulaire reflète aussi à sa manière la variété des paysages, des ambiances et des patrimoines historiques et culturels… Comme s’il existait plusieurs Croatie en une ; la Croatie terrestre et la Croatie insulaire, plus intimiste surtout sur les petites îles moins touristiques…

  • Ile de Hvar ; souvent considérée comme une Madère croate aux multiples facettes et parsemée de vignes, de champs, d’oliviers et de champs de lavandes
  • Ile de Korcula ; avec sa capitale Korcula, ville natale de Marco Polo, enserrée dans ses fortifications sur un bout de terre conjuguant patrimoine historique à travers la danse des sabres et la tradition de la moreska, de ravissantes criques aux eaux translucides et des vignes dont on tire l’un des meilleurs vins dalmates
  • Ile de Mljet avec ses villages de pêcheurs, son parc national très reposant entre forêts de pins, lacs salés et criques cachées
  • Brac qui ne se limite pas à sa plage de Zlatni rot bien nommée corne d’or
  • L’archipel des îles Kornati avec ses paysages lunaires, ses îles, rochers et falaises et leurs fonds marins qui sont parmi les mieux préservés dans une mer pourtant pauvre et menacée
  • La verdeur de l’île de Dugi Otok et de Losinj
  • Pag aux deux facettes avec sa station balnéaire très festive de Novalja et ses paysages quasi désertiques à peine
  • Krk centrale dans le golfe de Kvarner et reliée par un pont pour plus de praticité

Zagreb Theatre national croate

Et l’accueil des Croates ?

Certains croates ne sont pas forcément accueillants ni aimables dans les zones côtières trop touristiques en haute saison, malgré de belles rencontres. En fait, dans les lieux touristiques, l’accueil peut laisser à désirer, mais cela reste aussi lié au comportement de touristes qui arrivent en terrain conquis et ne sont pas eux-mêmes toujours respectueux

Si le tourisme de masse dans des villes comme Dubrovnik a fait perdre beaucoup de son authenticité à la Croatie, il est encore possible de découvrir des modes de vie, des traditions, des folklores enracinés dans le terroir! Cette découverte sera surtout possible dans l’Est et le Centre du pays, et dans les terres, surtout en Istrie où les traditions culinaires sont nombreuses et donnent lieu à des festivités.

Même s’ils ont l’habitude du tourisme depuis des décennies, puisque la Croatie était déjà très fréquentée par les Allemands, les Autrichiens, les Italiens depuis les années 60, les Croates ne sont pas toujours aussi accueillants que les touristes le souhaiteraient. Cet aspect ne doit pas décourager …

Dans le nord de la Croatie, les Croates sont souvent d’un abord plus “germanique”, assez froid, voire distant, mais une fois que le minimum lien de confiance est créé, ils s’avèrent très différents et même avenants… A condition d’éviter de prendre parti ou de trop s’impliquer dans discussion politique compte tenu du nationalisme très fort chez beaucoup de Croates pour qui le sang versé pour la Patrie lors de la guerre d’indépendance de Croatie face à la Serbie est sacré !

Sur le littoral Adriatique, on ressent l’influence puissante de l’Italie et de la domination vénitienne, avec des caractères plus “méditerranéens”. Ils ne sont pas forcément plus expansifs en haute saison. Au contraire. Mais en dehors des mois d’été, ils sont plus disponibles et conviviaux.

Découvertes insolites en Croatie

Le folklore croate à découvrir :

» Une petite escapade à Cilipi pour découvrir le folklore dalmate ; en dépit de l’aspect touristique de la manifestation estivale, Cilipi permet d’apprécier les danses locales de Dalmatie

» allez vers la Slavonie ou en Croatie centrale par exemple dans la région de Sisak et du parc naturel de Lonjsko Polje où il est encore très présent et plus authentique qu’en Dalmatie où il est souvent à destination des touristes comme à Cilipi… Découvrez par exemple Baranjski bećarac : la fête des célibataires de Draž en Slavonie

» les danses traditionnelles moreška sur l’île des chevaliers à Korcula

Mes coups de coeur personnels :

coeurs-5

» Mon vrai coup de coeur  : Le parc de Lonjsko Polje ; plongeon dans la Croatie profonde, rurale et authentique avec sa rivière Sava, l’écosystème et laréserve ornithologique

» Le delta de la Neretva

» L’île de Lastovo, un petit paradis totalement méconnu des touristes… idéal pour des randonnées, des vacances au calme, dans des petits villages attachés à leurs traditions

» Les marchés de Split et de Zagreb avec leurs produits locaux

» Le parc Papuk et l’ethnovillage de Stara Kapela à découvrir depuis chez Maryla, adorable francophone qui vous accueille dans un village près de Slavonski Brod

J’aime / J’aime pas en Croatie

coeurs-5

J’ai adoré

» La nature exceptionnelle, variée et bien préservée : un éventail de parcs nationaux et de parcs naturels permet d’en apprécier les multiples facettes dans le respect de l’environnement…

» La Croatie centrale et l‘Est avec la plaine du Danube, des régions rurales et authentiques ; avec des habitants généreux et très accueillants

» Le logement à la ferme en agrotourisme et en chambre chez l’habitant (sobe) qui offrent un hébergement traditionnel à prix raisonnable voire très attractif, tout en favorisant un contact au plus près des locaux pour apprécier la vie quotidienne en Croatie.

coeurs-3

J’ai aimé

» La cuisine croate, un mélange d’influences slaves et méditerranéennes, en particulier italiennes, sans oublier quelques rappels de la cuisine ottomane, hérités des invasions… Pour vraiment apprécier la cuisine croate, découvrez la dans les agrotourisme qui cuisinent uniquement des produits frais, produits sur place, cuisinés au moment, et proposent une cuisine régionale plus représentative de ce qu’est la cuisine croate.

» La culture en Croatie mêle héritages antiques, médiévaux et modernes est très présente; il y a beaucoup de sites dignes d’intérêt, sur la côte mais aussi à l’intérieur des terres

coeurs-1

J’ai moins aimé

Les petites plages bondées, et peu agréables, avec beaucoup de cailloux ou de pierres! mais surtout la fameuse plage de Zltani rat très éloignée de la carte postale paradisiaque qui attire tant de touristes!

La nourriture stéréotypée dans les restaurants en particulier sur le littoral touristique. Tous les restaurants semblent afficher les mêmes cartes et rarement les spécialités locales de chaque région…

coeurs-0

Je n’ai pas aimé

L’accueil à Dubrovnik qui est vraiment mauvais, ce qui est regrettable, alors que Dubrovnik, bondée de touristes presque toute l’année, subit les flots de visiteurs et de croisiéristes pas toujours respectueux!


Se loger en Croatie à petit prix

Booking.com

Bien que le pays ait vu son coût de la vie augmenter significativement en matière d’hôtels et de restaurants, il reste des adresses vraiment formidables, où l ‘on peut dormir et vivre une expérience unique, au contact de la population. Idéales pour ceux qui veulent conjuguer rencontre avec les locaux et la cuisine traditionnelle …

Retrouvez mes meilleures adresses pour dormir en Croatie et téléchargez les ebooks gratuits sur les hébergements

Entre Split et Dubrovnik:

A Podaca
Les studios de Sanela à Podaca (Contact ici) très bien, pas chers, et situés dans un village calme sur la riviera de Makarska à 110 km de Dubrovnik et de Split.


10 commentaires sur “Pourquoi partir en vacances en Croatie?”

  1. Accessibilité en Croatie pour une personne en fauteuil roulant?

    Bonjour nous devons passer 15 jours début septembre en Croatie en partant de deux locations différente une vers Rijeka et une 2éme à déterminer on pensais sur Zadar ,Split ou Makarska,qu’ en pensez vous ? De plus ma femme est en fauteuil cela ne pose t il pas trop de problèmes en Croatie pour les accessibilité ,il y a t il de bons coins de pêche en bord de mer, quels sont les endroits et villes a voir en priorité. Merci pour tous ces renseignements voir d’autres que j’aurais omis de vous mentionner mais qui vous semblerez important à me signaler. Nous y allons en voiture particulière.

  2. Bonjour, nous revenons d’un séjour en Croatie très réussi et merci aux conseils de Sandrine.
    Pour information nous sommes partis avec Transavia.
    Nous avons retirer de l’argent directement aux distributeurs dans l’aéroport de Dubrovnik. Il y’en à plusieurs.
    Nous avons loué une voiture avec l’agence Adriagate.Last minute (134€ pour 6 jours)
    Cette agence est juste en face de l’aéroport.
    Nous avons pris un camping solitudo à Dubrovnik (idéal pour se garer et utiliser les transports en commun)
    Nous avons fait:
    Montenegro – Baie de Kotor
    Dubrovnik,La vieille ville,les remparts + Île de Lokrum
    Parc National de Krka +Split
    Presqu’île de Peljesac -Ston et Zuljana

    Le pays est magnifique !

    1. Bonjour Aladine,

      Je pars dans quelques mois en Croatie et j’aimerais savoir quelle compagnie vous avez pris pour les ferrys et si celle-ci inclus les voitures ou pas ?

      Je vous remercie d’avance pour le temps pris afin de me répondre.

      🙂

  3. Recherche magnifiques paysages en Croatie pour adeptes de photos?

    Bonjour
    C’est notre première visite en Croatie. Je suis adepte de photos donc à la recherche de paysages magnifiques, voulant profiter de la mer Adriatique et apprendre à connaître la culture, la gastronomie et les traditions croates.

    Merci
    Laurence

  4. Bonjour,
    la découverte de la Croatie, son histoire, son patrimoine et ses variétés gastronomiques. L’envie de vivre des moments naturels et simples suite aux conseils de mes amis croates résidents en France et qui m’ont donné le plaisir parmi quelques photos et avec des motivations à découvrir votre pays. Je n’ai aucune contrainte particulière mis à part le logement et peut être la barrière de la langue mais l’adaptation devrait se résoudre rapidement puisque j’envisage un séjour de 3 semaines. Merci à vous pour vos conseils. Amicalement votre

  5. Des voyageurs en Croatie

    Bonjour à tous

    Nous revenons de notre séjour en Croatie voici mon ressenti si ça peut aider d’autres personnes. En images jointes j’ai mis le programme qui était prévu.

    Alors tout d’abord nous sommes partis le 3 juillet notre avion EasyJet a eu 3h de retard le temps d’arriver à notre location il était minuit passées. Nous avons loué un véhicule via Adriagate comme conseillé ici. Ça prend du temps de prendre un véhicule nous avons passé au moins 45 minutes avec la personne. Le Comptoir était celui de lastminute avec des drapeaux rose en sortant de l’aéroport à droite. Le personnel était très aimable mais il y a eu une erreur nous avions demandé un siège auto et il n’avait pas été pris en compte. Du coup il y a aussi eu une erreur avec le tarif mais la jeune femme s’est arrangé… nous avions l’autorisation de prendre les ferry et aussi de passer la frontière bien que nous n’ayons prix que les options de base à la réservation.

    Le lendemain nous ne sommes pas allés à Split comme prévu mais nous avons profité De La Plage à slatine et le soir à Trogir.
    Nous avons dormi au même endroit.
    Le lendemain nous avons pris la route pour skradin avec une halte à sibenik. Ce n’était pas prévu mais par contre c’était super car nous avons été déçu par skradin alors que sibenik restera un très bon souvenir. Le resto que nous avons fair à Skradin été sympa.
    Le lendemain nous sommes allés visiter Krka ça reste une belle expérience et une chose à faire malgré la foule impressionnante. Nous baigner là-bas une expérience pas comme je m’y attendais mais qui restera mémorable surtout pour mon petit garçon. Nous avons ensuite pris la route pour Zadar. Nous sommes allés manger un bout en ville le front de mer et la vieille ville sont très plaisant nous avons mangé dans un restaurant qui on avait absolument rien à faire des touristes mais qui était bon.

    Le lendemain matin nous sommes retournés dans le centre ville de Zadar car j’avais repéré une boutique ah ah et en avons profité pour pousser un peu plus loin nos déambulations. Puis nous avons pris la route. Pour korenica afin d’aller visiter plitvice le lendemain. Alors là la chambre n’était pas grande mais propre et nous avons été reçu comme des rois je garde une superbe expérience des échanges avec la propriétaire des lieux avec qui j’ai passé deux soirées à discuter et à refaire le monde.

    Plitvice donc le lendemain nous avons pris le circuit H j’ai une cheville abîmé donc nous l’avons fait avec pas mal de pause et en 6 heures au lieu de 4. La circulation était assez fluide sauf sur les points d’intérêts. Nous en avons pris plein les yeux.

    Le lendemain nous avons repris la route pour Stari Grad. Alors là on a rien compris et si c’était à refaire bien que j’ai beaucoup aimé cet endroit je ne pense pas que je sacrifierai à nouveau autant de temps pour cette excursion. Nous sommes arrivés 2h avant le ferry il y avait une queue impressionnante pour acheter les tickets rien était indiqué sur place pour savoir où il fallait mettre la voiture c’est nous qui avons dû demander à plusieurs personnes quand j’ai acheté des tickets on m’a dit que je prendrai le ferry de 14h30 mais cela n’a pas été le cas il nous a fallu donc attendre 4h en plein cagnard avec juste des excursions rapide pour aller acheter à boire ou trouver des lieux d’aisance. Bref départ à 16h30 arrivée à 18h30 aucun souci avec le ferry. la chambre réservée était bien trop petit et il n’avait pas été pris en compte ma demande d’un lit supplémentaire alors que c’était bien indiqué dans la réservation. La dame a trouvé une solution et c’est sympa de sa part. Soirée dans stari. c’était très chouette et on a fait un super resto.

    Lendemain matin direction hvar. Je ne dirais pas que c’est nous a laissé insensible mais je ne comprends pas l’engouement qu’il y a autour. en fin d’après-midi nous sommes allés nous baigner dans une petite crique à proximité de Stari Grad et là c’était très chouette même si nous avons eu peur abîmer la voiture avec le chemin ça reste une super expérience. Soirée tranquille balade dans la ville pique-nique. Le lendemain afin d’avoir le ferry de 11h30 nous arrivons sur place à 9h comme conseillé par la personne qui nous a vendu les billets dans la journée.
    aucun souci nous partons la voiture au bonne endroit et profitons du centre commercial à côté. Traversée sans problème bien que le ferry était bondé.

    13h30 arrivée à Split enfin nous pouvons découvrir la ville pendant quelques heures à peine avant de rendre la voiture à l’aéroport. 16h30 dépôt du véhicule à l’aéroport sans souci un petit tour de voiture vite fait le monsieur nous remet un papier nous retournons à la cahute à côté de l’aéroport il nous explique qu’il manque un peu d’essence pour le plein donc que ça coûte 10 € aucun problème. il nous rendent les papiers et nous expliquent que maintenant notre carte n’est plus dans leur système que la caution va être levée bref tout va bien. on prend un taxi vers la location juste à côté pour notre dernier dodo on mange dans un petit resto sympa même si le serveur était à fond sur le match il s’est très bien occupé de nous et c’était très bon. notre avion décolle à 9h45 le lendemain nous arrivons donc à 8h05 dans l’aéroport qui est en travaux il faut donc que faire enregistrer les bagages et le checking à l’extérieur de celui-ci puis rentrer dedans.

    L’aéroport est bondé. mais c’est pas grave le vol part à l’heure se passe bien tout va bien.

    Mon ressenti la Croatie c’est comme partout il y a des gens vraiment sympa et d’autres qui te prennent pour des pigeons je pense notamment au dernier bureau de tabac où je me suis arrêté à Split qui m’a vendu le paquet 2 fois plus cher que ce que je l’avais acheté au début à Trogir. le problème c’est que j’en ai pris beaucoup et que je m’en suis rendu compte qu’après.

    Il y a des Restos où tu as l’impression de faire chier les locaux alors que tu fais quand même l’effort d’essayer de parler croate et d’être sympa. il y a des gens qui ne savent pas parler autre chose que le Croate mais qui se plieront en quatre pour toi. On passe notre temps à payer pour faire pipi et pour se garer. la couleur de l’eau est splendide les panoramas sont exceptionnels. Le paysage change du tout au tout mais comme dit mon mari quand même à part la mer et les parcs nationaux on se croirait chez nous. ( on habite en Drôme Provençale alors la lavande les collines les oliviers et les vignes c’est notre quotidien).
    Nous avons quand même passé un super séjour et vécu de très belles expériences. Donc à ceux qui partiront profitez bien amusez-vous bien régalez-vous attention avec les Ferries. Voilà j’espère que mon retour d’expérience servira bonne soirée à tous.

  6. Bonjour, je tenais à dire merci à ce groupe pour les informations que j’ai pris pour la préparation de notre voyage. La Croatie est un pays merveilleux nous avons que du positif à dire sur 15 jours. Les gens sont très gentils et pour nous qui sommes canadiens le coût de la vie est pas très élevé à comparer au Canada.
    Notre itinéraire était Korenica ( Lacs Plitvice)dubrovnik Makarska Split Zadar trogir Pula Rovinj Porec Novigrad Karlovac et Zagreb. La location d’auto avec Europcar c’est très bien passé. Tout nos hébergements on été plus que parfait ( Agrotourisme/ Airbnb) nous avons aucun point négatif à dire. Nous sommes en amour avec ce pays. Merci beaucoup Sandrine Monllor pour ce groupe et continuer votre beau travail 😊

  7. bonjour
    nous avons l’habitude de partir en espagne et nous aimerions nous lancer et partir en croatie
    hors je ne connais rien de ce pays
    nous partirions avec notre voiture du nord de la france pour un camping
    je vois que beaucoup on des plages de galet nous cherchons des plage de sable
    un camping en bord de mer propres nous ne sommes pas compliqués mais un minimum de propreté est essentielle
    parle t on un peux francais
    le cout de la vie est il élevé
    voila déja les question que je me pose
    merci

    1. Sandrine Monllor (Fuchinran)

      Bonjour,
      Oui, en Istrie, les plages sont en galets et cailloux, ou en béton et rocher. Le mieux est d’opter pour l’île de Rab dont la plage de la baie de Lopar est une plage de sable. Cela vous évitera d’aller trop bas vers la Dalmatie, mais sachez que cette plage est l’une des rares avec du sable, donc elle est très prisée et les campings réservés souvent longtemps à l’avance.

      Plage baie de Lopar sur l'île de Rab

      Du côté de la Dalmatie, vous pouvez trouver un jolie plage de sable à Nin, elle est dans un village touristique à l’environnement très agréable et offre la proximité des îles Kornati, du parc Paklenica, de Plitvice éventuellement et bien sûr de Zadar. Il y a d’autres alternatives ; rares sur la côte dalmate, mais vous en trouverez sur les îles en Dalmatie ; Dugi Otok, dans la région de Zadar, Vis depuis Split, Kolocep, Korcula, notamment depuis Dubrovnik.

      Mes préférées pour leurs criques, leurs plages sont Vis et Dugi Otok. L’avantage est qu’elles sont calmes et moins touristiques.

      Baie de Stiniva à Vis
      baie de stiniva sur l'île de Vis

      Trouver du sable fin en Croatie est très très difficile. Mais on peut trouver du sable naturel un peu grossier mélangé avec des petits gravillons …

  8. J’ai beaucoup apprécié ce pays que j’ai eu la chance de visiter en bateau, en longeant la côte dalmate. Les îles, dans leur sauvage simplicité, sont toujours des lieux enchanteurs. Split est une ville passionnante et ne parlons même pas de cette perle rare de Dubrovnik.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *