IDEOZ Voyages > CROATIE > QUE FAIRE EN CROATIE ? > Parcs nationaux en Croatie : un éventail d’activités et de paysages uniques > Plitvice ou Krka ? Quel parc national en Croatie privilégier?

Plitvice ou Krka ? Quel parc national en Croatie privilégier?

plitvice ou krka

Plitvice ou Krka? Quel parc national croate choisir lorsqu’on manque de temps? Souvent, les voyageurs qui envisagent de visiter la Croatie pensent à tort que Krka et Plitvice sont des parcs très semblables et qu’il faut choisir entre les deux ! Or s’ils ont en commun des chutes impressionnantes, Plitvice et Krka proposent deux expériences très différentes et parfaitement complémentaires.


help

Quelle différence entre Plitvice et Krka ?

Pour beaucoup de touristes, Krka et Plitvice sont des parcs qui proposent le même type de nature, de faune et de flore, de chutes et de visites. Détrompez vous! C’est inexact voire faux. Certes, la présence de cascades et de chutes pourrait le laisser croire, mais, les parcs nationaux croates de Krka et Plitvice ne sont pas comparables, que ce soit en terme de découverte ou de sensations pendant la visite.

Dans le parc national de Plitvice, seule la nature règne avec sa végétation luxuriante et ses formations géologiques caractéristiques à l’origine des lacs et des cascades au cours des millions d’années. Dans le parc de Krka, on explore un espace culturel, historique et religieux, qui s’est défini au contact de la rivière Krka avec son lot de sites archéologiques, de ruines médiévales, de monastères, de sites culturels…

La visite des lacs de Plitvice apparaît comme une évidence et un objectif incontournable pour la majorité des touristes lors d’un premier séjour en Croatie ou en Dalmatie. Quand on interroge ceux qui ont eu l’occasion de découvrir les deux, il n’y a pas vraiment match entre les deux avec un ratio de 80% en faveur de Plitvicka jezera, malgré un regret de ne pas pouvoir s’y baigner. C’est le parc national croate le plus prestigieux, le plus touristique et l’un des plus beaux d’Europe. Il s’agit d’un parc situé en moyenne montagne (entre 700 et 800 mètres), qui est constitué de 16 lacs et de quelques 100 cascades de taille différente dont certaines sont très impressionnantes (même si en été, elles peuvent être moins imposantes du fait de la sécheresse).

Il y a 8 circuits de randonnées exigeant de 2h à 8h de marche, ouverts entre avril et octobre. En basse saison, seuls les circuits A et B sont ouverts. Les parcours C et le F constituent un bon compromis si on ne veut pas réaliser une longue rando de 20 km. Bien sûr, vous n’y côtoierez pas des ours, mais ils règnent sur le parc et ses environs. Mais après avoir découvert Plitvicka Jezera, vous pourrez toujours aller dans le massif du Velebit Nord pour y visiter le refuge des ours de Kuterevo

icons8-national-park-48

Rien à voir avec les parcs montagnards comme Paklenica et Velebit nord. La zone de randonnées touristiques ouverte au public reste limitée aux sentiers balisés sur une surface d’à peine 1% de l’ensemble du parc et très faciles d’accès (si ce n’est pour les personnes à mobilité réduite). Il est uniquement tourné sur la nature : géologie, végétation et faune

parc de plitvice

Le parc national de Krka est un parc situé en plaine qui est bordé par des massifs karstique. Le lit de la rivière nommée Krka forme des rouleaux et des cascades en un point névralgique du parc, Skradinski buk, où il est possible de se baigner! Le parc connait d’autres cascades spectaculaires mais moins connues dans la Polje de Knin. Les chutes de Manojlovac,

Dans la zone la plus touristique du parc de Krka, vous pouvez circuler sur un sentier balisé de Lozovac pour atteindre les cascades circulaires. Skradinski buk est le clou du spectacle dans le parc de Krka, mais vous pouvez également avec un supplément découvrir les autres chutes sur la rive droite de la Krka à Roski Slap. Soit vous emprunterez un bateau qui vous conduit pendant environ 1h30 (aller) à travers le parc jusqu’à Roski slap. Soit vous rejoindrez Roski slap en voiture depuis Lozovac ou Skradin pour apprécier les reliefs qui définissent la géologie de la région.

La baignade à Krka était souvent le principal motif de la visite pour beaucoup de touristes. L’interdiction de se baigner dans les chutes de Krka depuis 2021 a été décidée dans un souci de préservation de l’environnement, car les baigneurs polluaient trop les eaux, sans s’en rendre toujours compte.

Vous pourrez visiter (toujours avec supplément) l’îlot de Visovac qui abrite un monastère. Cette balade en bateau n’est possible qu’avec un supplément de 130 kn par personne (18€).

Après la visite du parc de Krka, pensez à découvrir le monastère serbe orthodoxe de Krka, le musée antique près des vestiges du camp militaire romain du Burnum, le musée ethnographique avec ses moulins à grains, des outils et des habitats traditionnels. N’oubliez pas qu’il existe 6 entrées pour explorer en profondeur le parc de Krka et tout ne se résume pas au sentier entre Skradinski buk et Lozovac.

En amont de la rivière Krka, dans l’intérieur des terres, vous découvrirez d’autres chutes splendides comme Manojlovac slapovi et Bilušića buk.

Sachez qu’il est interdit de se baigner dans le parc de Krka autour des chutes circulaires depuis 2021, même si une zone de baignade limitée est accessible depuis Roski Slap. Mais il n’y a aucun problème pour se baigner près de Plitvice, dans les rivières alimentant le système. Idéal pour se rafraîchir après une longue balade et surtout en été, quand la foule est nombreuse et la chaleur parfois très forte.

parc national de krka

Plitvice ou Krka : lequel choisir s’il ne fallait en retenir qu’un?

S’il ne fallait d’ailleurs choisir qu’un parc national dans la liste ds 8 parcs référencés en Croatie, c’est sans conteste Plitvice que je vous conseillerais, car il est d’une beauté incroyable et la concentration de ses chutes et cascades autour des lacs donne même le vertige.

Certes, le parc de Plitvice est extrêmement touristique comme Dubrovnik, mais les magnifiques lacs, cascades et les sentiers où l’on découvre la faune et la flore indigènes, font oublier les inconvénients de la foule et impressionnent par leur concentration au coeur de ce parc de montagne …

Pour profiter au mieux de ces parcs, mieux vaut privilégier un séjour hors saison entre avril et mi juin, ou septembre et octobre, car la nature y est plus belle et les cascades ne risquent pas d’être asséchées comme on peut le constater lors des étés secs à Plitvice ou à Krka. Sachez qu’au printemps, en cas de pluies importantes, les lacs de Plitvice peuvent déborder et rendre la visite plus pittoresque. Que vous choisissiez l’un ou l’autre parc, préférez de bonnes chaussures de marche ou de randonnée et des vêtements décontractés ou adaptés à des parcours dans la nature.

Podcast pour découvrir Plitvice et Krka : caractéristiques, différences entre les parcs

Pourquoi visiter Plitvice, le plus beau parc national croate?

Combien de temps faut-il pour visiter Plitvice?

Il est possible d’aller à Plitvice pour une excursion d’une journée depuis une destination située à moins de 100 ou 130 km. Néanmoins, la meilleure solution est de dormir sur place la veille pour arriver à l’ouverture du parc et profiter d’une ou deux heures de calme, la queue à la billetterie et les embouteillages surtout en haute saison.

Parc de Plitvice

La visite des lacs de Plitvice nécessite au moins 4-6 heures, mais idéalement une journée entière (8-10h) ne sera pas de trop pour profiter des sentiers et des randonnées à travers le parc de Plitvice. Il y a deux sentiers de randonnées à ne pas manquer pour réaliser un tour satisfaisant. Les plus pressés opteront pour le circuit F. Mais le circuit le plus attractif est probablement le circuit H qui permet de découvrir les principales cascades et chutes.

Le circuit K est le plus complet des circuits touristiques (18 km environ)  : il vous mène autour des lacs inférieurs et supérieurs puis sur des sentiers de randonnée plus éloignés et donc moins connus et très tranquilles où l’on peut explorer la forêt environnante et être vraiment au contact de la nature, même si on quitte l’univers des chutes.

Pour ceux qui envisageaient deux ou trois jours à l’intérieur du parc, je ne pense pas que ce soit nécessaire à moins d’opter pour l’une des pistes très sportives et exigeant un niveau de randonneur expérimenté. Certes, il existe un billet pour deux jours qui peut être pertinent pour explorer au mieux le parc national de Plitvice, mais la zone « visitable » du parc reste assez réduite et comme elle ne présente aucune difficulté, elle se réalise en une bonne journée.

N’hésitez pas à consulter notre article pour déterminer quelle est la meilleure entrée 1, 2 ou 3 pour visiter les lacs de Plitvice?

Chutes des lacs inférieurs de Plitvice

Envisagez au moins deux jours dans la région de Lika où se situe Plitvicka Jezera. Arrivez la veille pour pouvoir vous présenter à l’entrée du parc dès l’ouverture à 8h en haute saison, car ce sera votre seule chance d’éviter les flots de touristes sur la route menant aux deux entrées du parc, à la billetterie et dans le parc.  Dès 10h, les groupes des tours opérateurs se pressent dans le parc et ralentissent le rythme, rendant même la visite assez pénible surtout quand les familles avec jeunes enfants et poussettes s’efforcent aussi de découvrir le parc et se fraient difficilement un passage sur les sentiers de rondins…

Canyon Donja jezera lacs de Plitvice

La visite des lacs de Plitvice peut s’avérer assez fatigante, selon que vous êtes ou non habitués à la marche et à la randonnée. Si vous ne limitez pas au circuit le plus touristique sur le sentier de Medvjeđak (environ 2h30) et à la découverte de la cascade géante, il est donc préférable de dormir sur place après la visite. Vous pourrez terminer la journée en vous baladant dans les forêts environnantes ou en allant à Bihac (45 min), une ville bosnienne, où vous pourrez apprécier la rivière Una et le parc national de Una.

Galovcki buk parc national de Plitvice
Galovcki buk

Où loger pour visiter le parc de Plitvice?

Le coup de coeur absolu : le chalet de Mrzlingrad chez Branko et Sonja à Vrelo à 600 m de l’arrêt de bus : un havre de paix au coeur de la vallée de Korenica avec piscine et une nouvelle bâtisse 4* venue compléter l’offre de l’ancienne maison pour laquelle j’ai une préférence par sentimentalisme. La famille Sokac accueille avec un sens de l’hospitalité exceptionnel. Le repas et le petit-déjeuner typiques sont excellents.

Contactez Branko? (réservez directement de préférence si vous voulez manger et petit déjeuner)

Mrzlin Grad Chalet Vrelo chez Branko et Sonja

La superbe Guesthouse Plitvice 4* entourée des jolies collines de Mrzlin à 15 km de l’entrée 2. Hrvoje et sa  famille sont aux petits soins pour les hôtes. La piscine, le jacuzzi et l’environnement sont la cerise sur le gâteau!

Aux portes du parc pour s’y rendre à pied et économiser le parking, tout en profitant d’un agréable hébergement : Ana et Ljubo à Rastovaca à 800 mètres à peine de l’entrée 1 du parc national de Plitvice, à Rastovaca, House Flore 3 ou 4*, une maison neuve joliment aménagée avec goût et confortable à 1,6 km de l’entrée 1

A moins de 5 km de l’entrée 1 : la pension Lipov Hlad (contact ici), avec des chambres fonctionnelles et un très bon accueil de Zljeko et sa femme et les chambres d’hôtes chez Ivan Loncar ; l’un des rares hébergements lors de mon premier voyage en Croatie en 1996. Toujours aussi bien près de 25 ans après. Et aussi l’Hotel Degenija, un superbe hôtel, tout confort pour ceux qui préfèrent les hôtels.

La maison d’hôtes chez Mara et la guesthouse Rustico tranquille et économique à Korenica

 Ruhige Lage ; un petit coin tranquille pour se ressourcer dans d’agréables chambres et appartements

Camping Korana si vous préférez des bungalows (à partir de 30€) ou une nuit sous la tente dans les forêts

Pourquoi privilégier les chutes de Krka près de Sibenik ?

Le parc national Krka ne se limite pas à ses chutes circulaires. Mais pour la majorité des touristes, le site de Skradinski buk et son petit bassin ouvert à la baignade jusqu’à septembre 2020, est le seul objectif. A tort! C’est un choix à privilégier si vous séjournez dans la région de Sibenik, Zadar ou Split. Du fait de sa position centrale entre la Dalmatie du Nord et du Centre, vous pourrez sans problème atteindre le parc en moins d’une heure, que ce soit par l’entrée de Skradin ou celle de Lozovac.

Chutes circulaires du parc national Krka

La visite classique sur le sentier de Lozovac autour de Skradinski buk (à partir de 16€ pour l’entrée en moyenne saison et 27€ en haute saison)  se réduit à un circuit très balisé de 2,5 km, d’environ 1h30 à 2  heures à pas lent. Il ne s’agit pas donc de randonnée mais plutôt de balade possible avec des enfants et même des poussettes. Ce trajet le long de sentiers très faciles d’accès vous mènera aux fameuses chutes circulaires qui font la renommée de Krka.

Parc national Krka
Chutes de Skradin à Krka

En dehors des cascades, la nature que vous pourrez apprécier à Krka s’ouvre vers les grands espaces des massifs dinariques que traverse la rivière. Elle offre plusieurs points de chutes beaucoup moins connus comme les chutes de Manojlovac, spectaculaires du haut de leur 59 mètres, et se succédant en pallier, tout près de la plus belle partie du canyon de Krka.

Chute Manojlovac sur la rivière Krka

Se baigner à Krka, mission impossible en haute saison?

Attention : la baignade dans les chutes de Skradinski buk dans le parc de Krka n’est plus possible depuis 2021. On peut néanmoins se baigner à Roski slap et se rafraîchir dans les ruisseaux près du moulin à eau et du restaurant de Kristijan, où les tables sont aménagées au milieu des cascades dans un lieu atypique. Avec prudence, on peut aussi se baigner à Buliica buk.

La baignade à Krka n’est autorisée que dans la zone de Roski Slap entre le 15 avril (date théorique dépendant du climat) et le 1er octobre. La baignade au pied des chutes de Skradinski buk constituait l’attractivité de Krka pour beaucoup de touristes frustrés de ne pouvoir profiter des eaux translucides de Plitvice.

Prévoyez donc maillot, natte et serviette, sachant qu’il est presque mission impossible entre mi juillet et fin août de trouver un bout de territoire pour s’installer après 11h et ce, jusqu’à la fermeture. Ca n’aura pas le même charme, mais, vous pourrez également vous baigner sur la petite plage du côté de Roski Slap (autres cascades).

Si vous optiez pour la baignade en priorité lors de votre visite de Krka, ce n’est plus pertinent, à moins de vous rendre à Roski slap et à la chute de Bilusica buk, la plus méconnue où vous pourrez au moins vous rafraîchir. Mais la balade n’est pas moins agréable que vous arriviez par Skradin en bateau pour débarquer directement aux chutes, ou que vous suiviez le sentier de Lozovac pour ménager la surprise. Vous devrez parcourir à pied le sentier d’environ 1h30 menant au point d’orgue de la rivière.

Baignade dans la rivière Krka aux chutes de Skradinski buk

Si vos moyens vous le permettent privilégiez la visite complète du parc national Krka en intégrant la balade en bateau jusqu’à Roski Slap. Comptez environ une journée (au moins 6h). L’avantage majeur de Krka est de pouvoir mêler visiter culturelles et historiques comme le monastère de Krka et de Visovac, le Burnum, ancien camp militaire romain et la découverte de la nature.

Ilot monastère de Visovac dans le parc Krka
Krka monastère Visovac

L’excursion en bateau (en option 18€) sur les flots de la rivière Krka n’est pas ponctuée de commentaires, ce qui en limite l’intérêt culturel, mais on apprécie de voir défiler les paysages depuis la rivières et on découvre également le fameux monastère de Visovac, îlot de résistance plusieurs fois victimes d’assaillants, qui se trouve au coeur du parc. 

riviere krka roski slap

L’accès seul à Roski Slap (autour de 13 €) n’est pas justifié. Mieux vaut envisager le billet complet et débuter ou finir par la visite par l’entrée de Roski slap où l’on découvre la cascade et les moulins à eau transformés en ethnomusée et une plage aménagée pour la baignade.

marches pour atteindre le point de vue sur la Krka depuis Roski slap

Vue sur les chutes de Manojlovac, méconnues des touristes malgré leur spectaculaire cadre près du canyon de Krka : accessibles depuis l’entrée de Puljane :

Chute Manojlovac sur la rivière Krka

Si vous avez des enfants a fortiori s’ils sont très jeunes, cela peut être une meilleure idée d’excursion d’aller à Krka, car le parc Krka ne présente aucune difficulté particulière. Le sentier se réalise facilement et n’est pas très long, il est plutôt « plat ». Il est aussi possible d’éviter la marche dans le parc en arrivant directement aux cascades circulaires en bateau par l’entrée de Skradin et en complétant par une visite en bateau jusqu’à Roski Slap en passant par l’ilot de Visovac.

Pensez à emporter avec vous des bouteilles d’eau car elles sont vendues à prix d’or en haute saison : 25-30 kn la bouteille (soit 4€). A cette période, il peut faire très très chaud et il est important de s’hydrater surtout que les points ombragés ne prévoient pas forcément des aires de repos.

La durée de la visite à Krka variera beaucoup selon le type de visites que vous choisirez :

  • tour classique (14 à 27€, 9€ en basse saison) avec découverte des chutes circulaires Skradinski Buk et / ou chutes de Roski slap depuis Lozovac (recommandé) ou Skradin
  • balade en bateau sur la rivière ou dans le canyon de Krka (en option, +16-18 € par personne) : comptez au moins 3h, intégrant la visite du monastère de Visovac (30 min d’arrêt pour visiter le petit musée, le jardin et l’église), la découverte des chutes Roski Slap et un arrêt d’une heure aux moulins de la Krka où vous pouvez visiter un musée ethnographique et déguster le prsut, jambon sec dalmate, avec sa ration de fromage (un peu cher, en raison du site très touristique, mais si vous ne l’avez pas encore fait, c’est une étape culinaire qu’affectionnent les touristes même si le prsut de l’agrotourisme Kalpic, recommandé ci-dessous n’est pas comparable en goût et surtout, il est fait maison)
  • visite du monastère serbe orthodoxe de Krka 
  • camp militaire romain de Burnum
  • Circuit des forteresses médiévales de la rivière Krka
carte parc national KRKA Forteresses et attractions de la rivière Krka

J’attire votre attention de voyageur curieux sur le monastère de Krka serbe orthodoxe rappelant la longue présence serbe en Dalmatie notamment en Krajina.. Ce lieu sacré à ne pas confondre avec celui de Visovac sur un îlot dans le parc de Krka, n’est pas très connu des touristes qui préfèrent souvent se baigner et découvrir les chutes circulaires… que d’explorer tout ce que la rivière Krka peut réserver comme visites culturelles, religieuses, ethnologiques…

Pourtant, Krka, ce sont aussi des lieux de résistance. Comme le monastère Visovac, le Monastère Krka témoigne de la complexité de l’histoire régionale… et des nombreuses tentatives d’invasions auxquelles les moines ont du s’opposer… avec plus ou moins de réussite…

Monastère de Krka monastère serbe orthodoxe

Combien dure la visite du parc de Krka?

Comptez selon votre choix entre 2h ou plutôt 3h et 6-8h pour le circuit le plus complet. Une journée ne sera pas de trop entre l’exploration du circuit des chutes, la balade en bateau jusqu’à Roski Slap avec une étape au monastère de Visovac, la découverte du monastère de Krka, du musée ethnographique et pourquoi pas du burnum si vous aimez l’histoire antique.

info

»  Pour en savoir plus sur le parc national de Krka…

Parc national Krka cascades circulaires en automne

Quelle est la meilleure période pour découvrir les chutes de Krka?

Entre le 15 avril et le 1er octobre, idéalement quand l’accès à Krka est complet. Evitez entre le 1er novembre et le 30 mars, car le parc n’offre pas tout son potentiel en terme d’activités, de découvertes et de visites. Les balades en bateau ne fonctionnent pas hors saison. Vous serez donc privé de l’excursion jusqu’à Roski slap depuis Lozovac en passant par le monastère de Visovac ce qui reste à mon sens la meilleure manière d’apprécier l’ensemble du parc et non seulement le sentier pédestre. Vous pourrez toujours aller à Roski Slap en voiture, mais le monastère de Visovac ne sera pas davantage accessible.

Quelle est la meilleure entrée pour visiter le parc ?

Si la majorité des touristes privilégient l’entrée en bateau depuis Skradin, l’entrée par Lozovac permet d’explorer le parc progressivement en terminant le sentier de Lozovac par le point d’orgue de cette zone du parc : Skradinski buk, alors qu’en venant de Krka, vous arriverez immédiatement à ces chutes circulaires.


Où dormir près du parc de Krka ?

L’agrotourisme Kalpic est mon coup de coeur dans la région de Dalmatie du nord. Vous pouvez dormir dans une belle maison de pierres très récente avec de jolies chambres coquettes et confortables ou les maisonnettes originelles à l’habitat rustique. Le cadre est très reposant dans l’arrière-pays ; la piscine, les jardins, les vignes et les animaux de la ferme offrent un environnement idéal en famille ou en couple.

Les hôtes sont accueillis avec le sourire et beaucoup d’attentions ; les propriétaires sont disponibles et les deux soeurs Ivana et Anita préparent une cuisine délicieuse composée de spécialités locales et de produits « maison » et un petit déjeuner typique.

A partir de 60€ par nuit.

Réserver une chambre chez Kalpic? Attention, c’est très prisé, donc prenez vous y bien à l’avance!

agrotourisme kalpic près de krka

Egalement aux portes de l’entrée de Lozovac : la pension chez Nikica avec son petit restaurant familial et l’agrotourisme Galic à 5 km de Skradin.


carte croatie parcs nationaux naturels

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *