3 210 vues

Diane de Poitiers ; beauté éternelle : qui était la favorite d’Henri II?

1

dianedepoitiersLa belle Diane qui inspira peintres, sculpteurs et poètes, maîtrisait-elle les secrets de l’éternelle beauté et de l’éternelle jeunesse ? Ses contemporains en étaient persuadés et surtout ses contemporaines, ses rivales, dont la reine elle-même, Catherine de Médicis, qui l’enviait. Des découvertes scientifiques viennent confirmer ce que l’on savait sans en avoir la preuve : la favorite du roi Henri II, Diane de Poitiers, avalait des breuvages à base d’or pour prolonger l’éclat de sa jeunesse et de sa beauté tant admirées. Cette méthode entraîna son décès vers l’âge de 66 ans.

 

(Tableau de François Clouet. Portrait présumé de Diane de Poitiers)

Elle fut la maîtresse du roi Henri II. De 20 ans son aîné, elle rayonna cependant par sa jeunesse et sa beauté et put ainsi maintenir la passion du monarque.

Comment faisait-elle cette diablesse ? C’est surtout Catherine de Médicis, reine de France, qui devait se poser la question. Le chroniqueur de l’époque, Brantôme, assure que Diane était encore exceptionnellement préservée à sa mort, à 66 ans : “aussi fraîche et aussi aimable” dans ses dernières années qu’en l’âge de 30 ans“, et dotée d’“une très grande blancheur

Diane de Poitiers est morte en 1566 à l’âge de 66 ans, lentement empoisonnée par l’or qu’elle absorbait afin de rester jeune. C’est ce que prouve une étude menée par des équipes de chercheurs français de l’AP-HP et publiée vendredi dans le British Medical Journal. Si c’est une chose que l’on savait déjà depuis longtemps grâce à Brantôme qui relate dans ses chroniques que Diane prenait quotidiennement de l’or en boisson, comme élixir de jouvence, elle est désormais établie scientifiquement.
C’est en 2008 qu’une fouille archéologique permet de mettre au jour des restes dont les caractéristiques physiques ne laissent aucune doute : ce sont ceux de Diane de Poitiers. Qu’est-ce qui permet de l’affirmer ? Surtout la trace d’une fracture consolidée du tibia et de la fibula. Cette fracture réparée est la marque du chirurgien Ambroise Paré. Mais aussi la concordance parfaite lorsqu’on superpose la mandibule et le maxillaire supérieur gauche sur le dernier portrait de Diane exécuté par François Clouet.

La Diane du château d’Anet

 

Le Château d’Anet fut réalisé à la demande d’Henri II pour sa favorite en 1552. Aujourd’hui il ne reste rien du château, par contre demeure ce portrait de Diane, en Diane chasseresse exécuté par Jean Goujon et qui surplombait le portail d’entrée du château.

C’est aussi au Château d’Anet que fut conservée une mèche de cheveux de Diane qui vient de révéler une concentration élevée d’or (500 fois la valeur de référence). La même constatation a pu s’opérer sur des restes tissulaires (des restes momifiés de Diane ont été mis au jour là où il avaient été enterrés en 1795, après la profanation de son cercueil par les révolutionnaires, au pied de son monument commémoratif à Anet).
Un joli film sur le sujet est visible sur le site de la revue BJM.

Hommage de Joachim du Bellay à Diane de Poitiers :

De vostre Dianet (de vostre nom j’apelle

Vostre maison d’Anet) la belle architecture,

Les marbres animez, la vivante peincture,

Qui la font estimer des maisons la plus belle

Les beaux lambris dorez, la luisante chappelle,

Les superbes dongeons, la riche couverture,

Le jardin tapissé d’eternelle verdure,

Et la vive fonteine à la source immortelle :

Ces ouvrages (Madame) à qui bien les comtemple,

Rapportant de l’antiq’ le plus parfait exemple,

Monstrent un artifice, et despence admirable.

Mais ceste grand’ doulceur jointe à cette haultesse,

Et cet Astre benin joint à ceste sagesse,

Trop plus que tout cela vous font esmerveillable

(Du Bellay, Les Regrets (1559), CLIX.)

Elle continue d’inspirer des artistes, ainsi Thomas Fersen dont une chanson lui rend hommage :

Je lui dis à l’oreille :

“T’es belle comme Diane de Poitiers,

Veux tu prendre la moitié

De mon lit si t’as sommeil ?”

Elle me répond, je cite :

“Il faut pas que tu t’excites,

Ce n’est pas c’que tu penses,

Je suis restée vieille France.”

 

Sur ce tableau, Diane est représentée en chasseresse par le peintre florentin Luca Penni (Musée du Louvre).

 

Le “bain de Diane” de François Clouet, représente de façon symbolique, cryptée, Diane de Poitiers en déesse au croissant et parée de bijoux. Tandis que la reine Catherine de Médicis, porte le deuil de son époux, mort au tournoi des noces de sa fille. (source : Musée de Rouen)

Cette découverte en viendrait presque à faire oublier que Diane de Poitiers ne rayonna pas seulement par sa beauté qui inspira tant d’artistes mais aussi par son intelligence qui influença la politique du roi Henri II. Devenue conseillère du prince à 32 ans, elle gardera une place de premier plan dans le royaume jusqu’à la mort accidentelle du roi (elle est assise dans la loge près de la reine lors du tournoi fatal) . A la mort du roi, elle devra rendre les bijoux royaux et le château de Chenonceaux à son ennemie la reine Catherine de Médicis.

Château d’Anet



Partager

A propos de l'auteur

Dernier album "Voris Bian à Montmartre". Avant-dernier sorti : "Voris & Amadeus : le duo". Précédent album de Voris Bian :"Romantisme et poésie", (poésie-chanson chantée sur compositions à la guitare classique)Le Best-off remixé de Voris Bian : 13 chansons de septembre sur Jamendo.fr. "Sarko York" et les précédents sont sur Jamendo.fr. Chansons impertinentes, drôles et originales-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------Tous les liens sur mon site Taverne des poètes------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------Démocrate mais citoyen libre avant tout et désintéressé par les fonctions et les fonctionnements internes du parti, ce qui me dispense des risques de dissidence...En attente d’un positionnement plus clair (ce qui ne signifie pas "dans mon sens") et plus étendu du MoDem sur le cas Mitterrand. ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Mon blog politique (démocrates)

Un commentaire

  1. Diane de Poitier représente pour moi une féminité fière et belle qui ne laisse aucune place aux imperfections dues par les années qui s’écoulent.Cette femme absorbait de l’or pour rester belle,c’est vrais.Cependant à 66 ans,elle nous quittait dans une beauté EXTRAORDINNAIRE semblable à celle de FAUST.
    A mes yeux,Diane incarne notre MARIANE actuelle mais à travers un siècle ou la médecine,la chirurgie estétique,les conseils consernant la beauté par le sport existaient presque pas.La médecine était tirée par de VIEUX SAGES,mi homme des bois et mi sorcier.On évoquait DIEU ou le DIABLE pour trouver les meilleurs plantes médicimales.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!