201 vues

2001 – 2002 : expatriation et installation en Roumanie ; la construction de la maison et l’adaptation

3

roumanie10roumanie0Qu’en est-il de cette décision de nous installer en Roumanie? Malgré les nombreux problèmes liés à la construction de la maison, le bilan est positif . Sans exagérer , on peut dire que celle-ci nous a “mangé” la moitié de notre temps . Si on y ajoute les gros problèmes techniques de la voiture en juillet et aout, il est aisé de comprendre que les objectifs fixés au départ ne sont pas atteints.

Pourquoi et comment c’est arrivé

Malgré les nombreux problèmes liés à la construction de la maison , le bilan est positif . Sans exagérer , on peut dire que celle-ci nous a “mangé” la moitié de notre temps . Si on y ajoute les gros problèmes techniques de la voiture en juillet et aout , il est aisé de comprendre que les objectifs fixés au départ ne sont pas atteints . Les déplacements prévus dans le nord , en Maramures et Bucovine ont été purement et simplement annulés . Ou plutôt , reportés . Je n’ai pas renoncé puisque j’espère vivre au moins encore quelques années pour aboutir .
Je suis de plus en plus convaincu que la Roumanie est un pays formidable , plein de ressources pour les investisseurs et pour les touristes étrangers . Je continue donc plus que jamais à travailler dans ce sens .
Mais avec les leçons de cette année d’expérience qui m’a appris à connaitre un peu mieux la langue , les mentalités , les habitudes et les coutumes roumaines . Il reste encore un long chemin à parcourir . La langue est beaucoup plus difficile qu’il n’y parait , et ce , malgré ses racines latines . Je peux poser une question sur n’importe quoi en roumain , mais je ne peux pas encore suivre une conversation entière et encore moins y intervenir .
Si je devais encore engager des ouvriers , j’éviterais de donner des acomptes trop importants avant qu’un travail quelconque soit commencé . C’est pourtant assez courant ici . Heureusement , cette tendance évolue puisque nous avons engagé des ouvriers qui ont d’abord effectué le travail avant de demander quoi que ce soit . La Roumanie veut entrer dans l’Europe et certains roumains savent ce que cela veut dire …
Quant aux mentalités , elles doivent encore évoluer . Beaucoup de personnes veulent être amicales par pur intérêt . L’appât de l’argent est très fort . Il est donc malaisé dans ces conditions , d’avoir de véritables amis . Nous en avons pourtant . Donc , ils existent .

Le climat est plus chaud en été et plus froid en hiver qu’en Belgique . Mais c’est un climat néanmoins tempéré , probablement par la proximité des montagnes et aussi de la position exceptionnelle du plateau de Cornu , entre deux rangées de collines , à l’est et à l’ouest . Ce qui donne un climat sec et sain car la chaleur n’est jamais étouffante et le froid n’est jamais sibérien et qui plus est , le vent est souvent faible et le soleil très présent…
Si on ajoute les propriétés curatives des eaux de source de Cornu , je dirais que l’endroit est tout simplement idéal pour les personnes agées et pour les enfants .
Un dernier mot sur les paysages de Roumanie car je pense que les photos répandues sur ce site parlent d’elles-mêmes . Je pense tout simplement n’avoir jamais rencontré un tel environnement . Chaque jour a été pour moi , une découverte . Les odeurs , les couleurs , le jeu du soleil avec les montagnes de l’est au lever et de l’ouest au coucher sont d’une beauté sans égal … Ce n’est qu’un avis , bien sûr , mais venez donc y goûter !


2002

Il est bien entendu que tout ce que j’ai dit à propos de la beauté physique du pays , reste vrai et j’ajouterais même quelques “plus” . Cette année , nous avons eu l’occasion de visiter la cité médiévale de Sighisoara , lors de son festival du mois de juillet . Petite , mais méritant certainement un détour , l’ ancienne ville a finalement échappé à la menace du fameux “Dracula Park” , un parc d’attraction prévu initialement trop près de l’ancienne cité et qui a suscité l’émoi de la communauté internationale . Il sera finalement établi ailleurs .
La région de Suceava et la Bucovina , explorée assez rapidement en octobre est bien sûr l’une des richesse de la Roumanie , avec sa chaine de monastères tous impressionnants de par leur architecture et leur peintures saisissantes . Un coup de coeur pour celui de Sucevita et celui de Voronet (à cause de son bleu dont on n’a toujours pas trouvé l’origine).
Enfin , une visite dans la famille de mon ami Costel nous avait conduit sur l’embouchure du Danube , à Galati , une ville dont tout l’intérêt réside dans sa fonction fluviale . Le rêve pour les pêcheurs !
Il nous faudra encore sans doute quelques années pour connaitre toutes les facettes du climat de la Roumanie et , plus précisément celui de vallée de la Prahova . Cette année le climat a été fort différent de l’année passée . La première moitié a été très sèche , avec une progression de la chaleur jusqu’à la canicule du début juillet , qui a finalement débouché sur une période très perturbée , où les orages à répétition ont dominé largement . Le calme est enfin revenu en octobre et novembre . Mais ensuite un hiver assez rude nous attendait . Gel prononcé et chutes de neige fréquentes ont été les vedettes .
La lecture des journaux roumains et la traduction de certains articles mis à la disposition des visiteurs du site depuis septembre , m’ont évidemment apporté énormément . Dans deux directions , tout à fait différentes d’ailleurs . Au point de vue de la langue , d’abord . Je maitrise de mieux en mieux la langue écrite . Par contre la langue orale reste toujours un handicap pour moi . Attendons Mais , de façon assez inattendue je dois dire , je me suis impliqué peu à peu dans la politique du pays et découvert les rouages d’un système surprenant . Je savais depuis longtemps que la corruption existait en Roumanie : tout le monde en parle . Pas seulement les roumains , d’ailleurs . Pour moi , cela signifiait que quelques hommes , bien placés dans la hiérarchie , s’enrichissaient frauduleusement . Pas plus . Les journalistes m’ont fait découvrir peu à peu , le monde corrompu de la Roumanie . Il ne s’agit malheureusement pas de quelques hommes , mais bien d’une “classe” tout entière , une “pieuvre” comme le dit le maire de Brasov , qui a fait sa propre analyse et l’a publiée ensuite dans un rapport . Une pieuvre qui étend et allonge ses tentacules de jour en jour . En fait , la corruption en Roumanie , est une institution . Elle est l’oeuvre d’un parti , le parti du gouvernement , qui possède la majorité à la Chambre et au Sénat , mais aussi dans à peu près tous les niveaux de l’Administration , que ce soit celle des Judets ou des municipalités , lui permettant de gérer intelligemment le Budget de l’Etat , par une redistribution vers l’entreprise familiale ou les amis , membres du parti , bien entendu .
Ce système donne lieu à un véritable cirque dans lequel les journalistes ne savent plus où donner de la tête . Les scandales sont nombreux , retentissants , mais retombent très vite , étouffés par une Police et une Justice , elles aussi corrompues . Dans ce système , le citoyen est évidemment le grand perdant . Un exemple éclatant est celui de Bucarest où , depuis un an , les conseillers PSD ( parti du gouvernement) empêchent le maire de la ville d’obtenir des fonds importants de l’U.E. pour moderniser la ville , pour la seule raison que ce maire n’est pas PSD !
Dans ce jeu truqué , la question que je me pose est : l’Union Européenne va-t-elle réussir à déjouer les pièges tendus par ce Gouvernement ? Réussira-t-elle à le forcer à changer un système tellement lucratif ? Imaginez ce qui va se passer lorsque les millions d’euros -remboursables ou non- arriveront à Bucarest ! C’est en tous cas , à mon avis , la seule possibilité qu’ait le peuple roumain de pouvoir vivre décemment un jour . Le salut viendra de l’extérieur . L’Union Européenne s’en rend-elle compte ?



Partager

A propos de l'auteur

3 commentaires

  1. malheureusement je croie que tu a raison sandrine.les elections approches (demain le deuxieme tour)et ici il ne tombent aucun projet pas de promesses (de toutes facon imposible a tenir)il ne pleue que des insultes des accusations les un envers les autres ,laissant c’est pauvres roumains ecoeure de ce qu’ils croient etre la democratie.leurs courage et leurs sourires s’estampes de jour en jours pauvre peuple!

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Besoin d'aide pour préparer un séjour ?

Remplissez le formulaire ci-dessous avec le plus de détails possible pour que nous puissions vous répondre dans les plus brefs délais.


Nous partageons nos expériences et conseils gratuits avec vous! Exprimez vos besoins!